1. / Maladies
  2. / Maladies hormonales
  3. / Perturbateur endocrinien

Quels sont les perturbateurs endocriniens les plus dangereux ?

Quels sont les perturbateurs endocriniens les plus dangereux ?

Rédigé le

Quels sont les perturbateurs endocriniens les plus dangereux ?

Les réponses avec Jean-Pierre Cravedi, toxicologue et directeur de recherches au pôle toxicologie alimentaire à l'Inra (Toulouse) :

"Les perturbateurs endocriniens les plus dangereux sont ceux qui ont été interdits. Au départ, on s'est beaucoup intéressé aux perturbateurs endocriniens qui agissaient sur les fonctions de reproduction et le développement. Et cela a abouti à l'interdiction d'un certain nombre de substances. Les PCB en font partie. Un certain nombre de réduction d'usages des phtalates découle aussi de ces études.

"Les substances pour lesquelles la preuve a été apportée qu'elles avaient un effet nocif sur la santé - et il faut insister sur le lien qu'il peut y avoir entre un mécanisme qui est la perturbation endocrinienne et l'effet nocif, c'est-à-dire un effet délétère sur la santé - ont été interdites dans la mesure où on peut les interdire. Il est parfois très difficile d'interdire certains perturbateurs endocriniens car ce sont des constituants qui nous entourent… Mais les perturbateurs endocriniens pour lesquels la preuve a été apportée sont aujourd'hui interdits ou réduits dans le monde des pesticides comme dans le monde des contaminants.

"La substitution peut aussi poser problème. Il faut être très vigilant, il est hors de question de remplacer une substance qui est certes perturbateur endocrinien mais sur laquelle on a beaucoup de données, par une substance dont on ne sait pas trop sur quelle cible elle peut agir. C'est ce que l'on vit actuellement avec les bisphénols car on s'est tourné vers le bisphénol S sur la base d'essais sur l'effet oestrogénique, c'est-à-dire le fait de mimer les hormones femelles. Mais on s'est rendu compte par la suite que le bisphénol A agissait sur un tas d'autres cibles. Et c'est précisément sur ces autres cibles que le bisphénol S est plus actif que le bisphénol A. Il est donc moins actif sur certaines, mais plus actif sur d'autres. Au final le bisphénol S n'est pas bien meilleur."