1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Prolapsus

Ch@t : Le prolapsus

Ch@t du 9 décembre 2009 Avec les réponses du Pr. François Haab, urologue et de Joëlle Souffir et Françoise Jablon, kinésithérapeutes.

Rédigé le

Ch@t : Le prolapsus
Ch@t : Le prolapsus
Sommaire

Les réponses du Pr. François Haab, urologue

En dehors de la période post-opératoire, il ne devrait normalement ne pas y avoir de douleurs. Le positionnement des agrafes est une des causes possibles mais pas la seule. Il est donc important de reconsulter votre chirurgien pour qu'il vous conseille.

Incontinence urinaires et prolapsus sont fréquemment associés. Il est donc indispensable en cas d'incontinence d'être examinée afin de rechercher une éventuelle descente d'organe associée.

  • Quelles sont les opérations possibles ?

Il est difficile de répondre brièvement à votre question. Il existe deux familles d'opérations soit par voie "haute", c'est à dire intra-abdominale, soit par voie naturelle c'est à dire vaginale. Votre chirurgien vous conseillera en fonction des symptômes et de votre examen.

  • Je viens de faire ma rééducation périnéale et malgré cela la boule que je ressens dans le vagin est toujours présente et gênante, surtout après une journée fatigante. Dois je consulter un urologue ?

Si la rééducation périnéale ne parvient pas à corriger vos symptômes et que vous restez gênée, vous pouvez allez consulter un spécialiste. Votre médecin traitant saura vous conseiller.

  • J'ai eu une hystérectomie (utérus et ovaires) en 2003 - maintenant, j'ai des fuites urinaires importantes lorsque je passe de l'horizontale à la verticale - que puis-je faire ?

Ce que vous décrivez correspond à une incontinence d'effort. Parlez en avec votre médecin traitant afin qu'il vous examine et vous conseille pour un traitement..

  • Que pensez-vous du pessaire prescrit en Suisse pour retarder une opération ?

Le pessaire est un petit dispositif vaginal qui permet de "retenir" ou d'empêcher la descente des organes. Il s'agit d'une solution souvent proposée en attente d'une éventuelle intervention ou lorsque l'intervention ne peut être réalisée pour différentes raisons. C'est donc le plus souvent un traitement d'attente.

  • J'expulse mes tampons lors des règles, est-ce une conséquence de mon prolapsus et comment faire pour éviter cette gêne ?

L'expulsion du tampon vaginal peut être un signe de prolapsus mais le plus souvent il existe d'autres signes. Seules les observations qui seront faites en vous examinant permettront de vous conseiller pour éviter ce désagrément.

  • J'ai 33 ans, je n'ai pas eu encore d'enfant, je soulève des charges de 20 kg toute la journée au travail, je me plie pour prendre des choses et marche très vite. J'ai eu une kiné pelvienne qui a marché pendant quelque mois, est-ce qu'il faut que je me fasse opérer ?

Le recours éventuel à la chirurgie dépend de l'intensité de votre gêne. Concernant la rééducation n'oubliez pas que le maintien d'un bon résultat dans le temps passe par ce que l'on appelle un auto-entretien, c'est à dire faire vous même les exercices que le rééducateur vous aura appris.

  • Que représente la boule apparente hors du vagin?

La boule que vous décrivez peut correspondre à un prolapsus d'un organe pelvien qui peut être la vessie, le rectum ou l'utérus. C'est en vous examinant que votre médecin pourra déterminer exactement ce qui se passe.

  • Je souffre d'incontinence anale. On m'a proposé une rééducation périnéale mais uniquement après avoir passé différents examens. Est-ce obligatoire ?

Les examens seront utiles afin de déterminer le type exact de rééducation dont vous aurez besoin. Il est donc préférable de les faire.

  • Opérée il y a 10 ans d'un prolapsus, puis résolue par la pose de bandelettes (en même temps qu'une hystérectomie). Les problèmes d'incontinence urinaires étant revenus, puis-je de nouveau me faire opérer ou dois-je avoir recours à la kinésie ? Que pense-vous de l'appareil KEAT, préconisé par ma gynécologue ?

IL existe forcément une solution à votre problème d'incontinence réapparue qui pourra être soit de la rééducation soit une éventuelle réintervention. Il est souvent nécessaire de faire quelques examens afin de vous conseiller.

  • Si on fait travailler ses abdominaux inférieurs quand on est jeune, est-ce que cela prédispose à un prolapsus?

Plus les muscles abdominaux sont développés et puissants plus les pressions qui vont s'exercer sur le plancher pelvien seront importantes et donc exposer au risque de prolapsus.

  • Puis-je faire un voyage en voiture (400 km) 10 jours après une opération de prolapsus par voie coelioscopique ?

Probablement oui, mais demandez conseil à votre chirurgien.

  • Comment reconnaît-on un prolapsus du rectum ? Quels en sont les symptômes exacts ?

Le prolapsus du rectum se manifeste habituellement par des difficultés d'exonération et l'issue d'une boule par l'anus après la défécation.

  • Avec quel examen peut on voir s'il y a une descente d'organes ? Une échographie suffit-elle ?

L'échographie n'est pas un très bon examen pour cela. Le plus utile est de vous faire examiner par votre médecin.

  • Quelle est la durée d'un arrêt de travail pour l'opération d'un prolapsus?

Cela dépends du type d'opération et de votre activité professionnelle. En moyenne la durée de la convalescence est de 3 à 4 semaines.

  • La rééducation du prolapsus de l'anus existe-t-elle ?

Oui, mais peu de kinésithérapeutes ou de sages-femmes la réalise.

  • Que pensez-vous de l'ablation de l'utérus suggérée par le gynécologue à la place de bandelettes - âge 61 ans ?

L'ablation de l'utérus n'est pas indispensable lorsque l'on doit opérer une descente d'organe. La décision doit se prendre au cas par cas.

  • Je fais beaucoup de vélo et de randonnée, est-ce un problème ?

Le vélo n'est pas considéré comme un sport à risque car le périnée est soutenu. La randonnée expose un peu plus mais ne fait pas réellement partie des activités physiques à risque car les efforts développés sont en général de faible intensité.

  • N'ayant jamais fait de descente d'organes et aucun symptôme de prolapsusou d'autres choses puis-je attaquer mes séances d'abdos ?

Certainement oui.

  • Faut-il passer des radios avant intervention ou le pronostic de la gynéco suffit-il ?

Les examens d'imagerie ne sont pas indispensables avant de traiter un prolapsus en dehors d'une échographie qui vérifie l'absence d'anomalie sur l'utérus ou les ovaires notamment.

  • J'ai été opérée d'un prolapsus il y a 13 ans, mais depuis quelques années mon gynéco me dit que ma vessie était à nouveau descendue et depuis j'ai des infections urinaires à répétitions . Pourquoi ?

Lorsque la vessie est descendue elle se vide moins bien ce qui peut être un facteur de risque d'infection urinaire.

  • Ayant un prolapsus vessie, une méga vessie, prolapsus instestinal, incapable de vider la vessie, suis sous auto-sondage depuis 2 ans, une opération est-elle envisageable ? Avec un résultat ?

A l'évidence votre problème est relativement complexe et nécessite une prise en charge en milieu spécialisé.

  • Le surpoids est-il un facteur aggravant ?

Oui, c'est démontré pour l'incontinence d'effort et le prolapsus. La perte de poids permet d'améliorer les choses.

  • Qu'est-ce que vous appelé prolapsus recto ?

Le prolapsus rectal est l'issue du rectum par l'anus les autres prolapsus étant l'issue d'un des viscères pelviens (vessie, utérus ou rectum) par le vagin.

  • On m'a posé il y a environ 10 ans une bandelette dite TVT (incontinence d'effort), j'en suis très satisfaite, je voudrais savoir si à long terme elle pourrait se détériorer ?

Nous avons environ 12 ans de recul sur la technique TVT pour incontinence d'effort et l'on constate un nombre très faible de récidive. C'est donc très encourageant pour l'avenir.

  • Aide à l'exonération des matières par en passant par le vagin est-elle délétère à long terme ?

Non, c'est simplement le signe d'une rectocèle (descente du rectum par le vagin). Un prolapsus n'est quasiment jamais "grave" en soit, la prise en charge se décide principalement en fonction de la gêne ressentie.

  • Met-on encore un anneau pour le prolapsus ?

L'anneau s'appelle un pessaire on le propose parfois en situation d'attente ou d'éventuelle contre-indication à une chirurgie.

  • Je dois me faire opérer très prochainement de calculs à la vessie provoqués par un fils qui s'est échappé d'une bandelette (TVT) posée, il y a environ 10 ans. Je voudrais savoir, par quel moyen, le chirurgien procédera t-il pour l'opération ? Par voies naturelles ou par ceolioscopie. Pouvez-vous m'éclairer ?

Différentes techniques sont possibles pour traiter votre problème. Ce qui est sûr c'est que vous ne devez pas rester comme cela. N'hésitez pas à poser la question à votre chirurgien et si les réponses ne vous satisfont pas demandez un deuxième avis.

  • L'épisiotomie lors de l'accouchement favorise-t-elle la survenue d'un prolapsus ?

Non, mais elle ne protège pas nécessairement non plus.

  • Opérée de la vessie par promontofixation avec ceolioscopie.. Depuis un rectocèle est apparu j'ai eu une prothèse dans la cloison recto-vaginale par voie périnéale. Opération ratée la prothèse s'est rétractée, j'ai une boule dans le vagin et ne peux plus supporter de rapport. Ou m'adresser ?

Demandez conseil à votre médecin traitant qui vous orientera vers un centre spécialisé.

  • Est-ce que des infections urinaires à répétitions peuvent être révélatrices d'une petite descente de vessie ?

Non, seules les descentes importantes de vessie peuvent favoriser les infections urinaires.

  • Maman de 3 enfants, je n'ai jamais fait de rééducation périnéale, mon dernier enfant a 2 ans, puis je faire rééducation maintenant, n'est-ce pas trop tard ?

Ce n'est jamais trop tard mais c'est intéressant si seulement vous en avez besoin (à cause de fuites urinaires, envies impérieuses ou mictions très fréquentes). Il faudrait faire un bilan uro-dynamique, demandez à votre généraliste ce qu'il en pense.

  • Je fais de la gymnastique 2 fois par semaine ainsi que de l'aquagym - mais le kiné m'a demandé de ne pas faire d'abdominaux - et pourtant, je me demande s'il y a un moyen d'organiser la respiration pour en faire quand même un peu c'est à dire 20mn par cours ?

Si vous voulez travailler vos abdominaux il existe une technique qui est plus douce : la gymnastique hypopressive (on en fait notamment après un accouchement).

  • J'ai eu 2 accouchements assez difficiles, avec traumatismes vaginaux. Depuis, même après rééducation périnéale, je ne ressens absolument rien pendant les rapports sexuels, et mon ami non plus d'ailleurs, j'ai l'impression d'être déformée, y a-t-il des solutions ? Des risques de prolapsus ?

Les traumatismes vaginaux sont un facteur de risque de prolapsus. Il faudrait consulter un médecin pour voir si cette déformation est réelle ou si c'est juste une impression. Quand vous dites que vous ne ressentez rien, c'est au niveau du plaisir sexuel ? Dans ce cas-là, il faut consulter un sexologue.

  • Opère-t-on une femme d'un prolapsus avant 40 ans ?

Si le prolapsus nécessite une opération, oui.

Non, il faut d'abord faire sa rééducation périnéale pour remuscler le périnée puis ensuite faire des abdos si vous le souhaitez.

Les réponses de Joëlle Souffir, kinésithérapeute

  • On m'a diagnostiqué un relâchement abdominal (diastasis) suite à ma deuxième grossesse. Cela peut-il entraîner un prolapsus ?

Cela n'a rien à voir, un diastasis est une sorte d'espace qui se crée entre les 2 grands muscles verticaux de l'abdomen (grands droits) après une distension due en général à une grossesse. Le prolapsusapparait comme une "boule" dans le vagin et concerne la vessie, le rectum l'utérus ou plusieurs de ces organes.

  • J'ai 32 ans et 2 enfants, mon gynécologue dit que mon périnée est fermé, mais il m'arrive d'avoir des fuites urinaires lorsque j'éternue ou que je fais des sauts en sport. Dois-je m'inquiéter ?

Il n'est jamais normal d'avoir des fuites urinaires, même d'effort. Il faut consulter pour les fuites, même si le périnée est correct.

  • J'ai un enfant de 9 mois et pas encore fait de rééducation, est-ce trop tard ?

Il n'est jamais trop tard pour faire une rééducation, et après un accouchement il vaut mieux plus tard que trop tôt quand les tissus sont encore un peu endoloris. Alors allez y !

  • Il y a 3 semaines mon gynéco m'a dit que j'avais une descente d'utérus, la semaine suivante j'ai eu des pertes de sang qui se sont arrêtées, dois je m'inquiéter ?

Des pertes de sans demandent toujours que l'on consulte, même si finalement ce n'était rien. On ne néglige pas !

  • J'ai deux enfants et je n'ai jamais fait de rééducation périnéale, puis-je avoir quelques exemples d'exercices pour remuscler mon périnée pour éviter tout prolapsus ?

Impossible à expliquer comme ça, il faut repérer et sentir, c'est un vrai travail de rééducateur spécialisé.

  • Cinq grossesses et cinq accouchements par voies basses, à chaque éternuement ou toux, je perds les urines (même lors d'un fou rire). Dois-je envisager une consultation voire, une intervention ?

Consultation sûrement, intervention, pas sûr ; il y a des incontinences d'effort qui se soignent bien sans cela.

  • 13 ans après mon accouchement, je commence à avoir des pertes urinaires. Est-il trop tard pour entamer une rééducation périnéale ? A qui dois-je m'adresser ?

Les fuites urinaires ne sont pas dues seulement aux accouchements et on peut en avoir sans même accoucher. Il faut donc consulter gynécologue ou généraliste qui jugera s'il faut faire des bilans et lesquels, ou s'il faut voir une kinésithérapeute spécialisé, au moins dans un premier temps.

  • J'ai une rupture sphinctérienne de 2 cm due à mes accouchements, est-ce que j'aurai un prolapsus à la ménopause ?

Il faudrait avoir une boule de cristal pour vous répondre... mais tout se prévient et vos muscles et tissus doivent être surveillés et entretenus

  • Doit-on effectuer un bilan uro-dynamique avant toute intervention sur le périnée, et ce en vue de traiter un prolapsus utérin, même dans le cas où la solution chirurgicale reste l'hystérectomie ?

C'est au chirurgien de juger, après vous avoir longuement interrogée sur votre comportement urinaire. Certains prescrivent le bilan uro-dynamique de façon systématique.

Le médecin prescrit en général soit une rééducation d'après accouchement, soit une rééducation périnéale indépendante de tout accouchement. La prise en charge par La Sécurité sociale est la même.

  • Peut-on faire une rééducation du périnée en étant enceinte ? Et comment ?

Tout à fait, cela se fera sur un mode manuel ou avec une technique non risquée qui est le biofeedback. De façon générale, on ne fera pas d'électrothérapie.

  • Suite à ma première grossesse (33 ans), j'ai une descente d'organes. J'ai eu 1 an de rééducation périnéale, avec une légère amélioration. J'aimerais avoir un deuxième enfant, devrais-je rester allongée ? Etre arrêtée au début de la grossesse ? Comment cela se passe-t-il avec ce problème ?

Une deuxième grossesse ne devrait pas être un problème en présence d'un prolapsus. On vous conseillera sûrement de ne pas trop vous surmener, de ne pas rester trop longtemps debout à piétiner, d'éviter le port de charges et de ne pas vous laisser constiper. Mais le prolapsus à lui seul, sauf s'il est très marqué ne justifie en général pas de passer toute une grossesse couchée.

  • Quels sont les symptômes qui peuvent déclencher un prolapsus ?

Ce ne sont pas des symptômes mais des situations d'appui trop importantes sur le bas ventre. Ces situations sont le plus souvent l'accouchement par voie basse, la constipation, le port fréquent de charges lourdes, les sports trop violents.

  • J'ai eu deux enfants par césarienne, de ce fait mon gynécologue obstétricien a jugé inutile de faire la rééducation périnéale, aurai-je plus de risques de prolapsus selon vous ?

La césarienne ne protège pas particulièrement, mais il n'y a pas plus de risque qu'une autre femme. Il faut juste faire examiner votre périnée et évaluer vos muscles par le gynécologue ou le kinésithérapeute. il n'est pas impossible qu'on n'ait pas besoin de rééducation.

  • Peut-on être opérer malgré deux hernies discales L4 deux hernies discales -L4L5 et L5-S1 sont-elles des contre-indications d'une chirurgie du prolapsus?

Ce ne sont pas des contre-indications.

  • Est-ce qu'une polakiurie peut être liée à un risque de cystocèle à long terme ?

C'est l'inverse c'est une cystocèle qui peut entrainer à long terme une pollakiurie (mictions trop fréquentes).

  • A chaque fois que je pars en voiture, après environ 20 mn de trajet, j'ai envie d'uriner, est-ce le signe d'un prolapsus ?

Pas forcément, il y a beaucoup de raisons d'avoir des envies d'uriner et les trajets en voiture en sont une. 20 minutes me semblent toutefois un peu court !

  • Comment savoir si son périnée est suffisamment solide ?

Dans la vie, si on ne constate rien d'anormal et au cours de la consultation chez le gynécologue, en lui demandant de tester votre périnée.

  • J'ai une sensation de lourdeur au niveau du rectum. Je ne peux plus aller à la selle normalement. Quel genre d'examen dois-je subir ?

Consultez d'abord votre généraliste, il vous examinera et vous adressera surement à un spécialiste.

  • Un petit ventre même en étant mince peut il indiquer une tendance à la descente d'organes ?

Rien à voir !

  • Concernant le prolapsus, depuis quelques mois sans suppositoire à la glycérine pas moyen d'aller à la selle. Dois-je envisager une intervention ?

Impossible à dire sans être examinée très consciensieusement et déterminer quelles sont les causes de cette constipation.

  • Des petites fuites urinaires (quand la vessie est pleine + toux) sont-elles un signe de prolapsus? J'ai 2 enfants, et un 'utérus.rétroversé.

Pas forcément, le prolapsus n'est qu'une cause possible aux fuites urinaires.

  • Est-ce que l'utérus descendu dans le vagin peut remonter avec les soins kiné ?

Non, la rééducation n'a pas pour but de "remonter" les organes, mais de soulager les symptômes qu'il peut entrainer et vous gêner (pesanteurs, fuites urinaires etc..).

  • J'ai eu 2 grossesses dont la 2e par césarienne. Mon gynéco m'a dit qu il n'était pas utile de faire de la rééducation. Maintenant quand par exemple je saute sur place, j'ai des fuites urinaires... Est-ce le signe d'un prolapsus ?

Pas forcément, vous êtes peut être une bonne indication de rééducation.

  • Est-ce que le stress est un facteur déclenchant duprolapsus ?

Non.

  • On m'a parlé de la gymnastique hypopressive comme moyen très efficace de prévenir le prolapsus?

C'est un moyen d'apprendre comment faire des efforts abdominaux sans exercer de pressions trop fortes sur votre périnée. Il ne faut rien en demander de plus. Le prolapsus n'est pas seulement provoqué par des appuis trop importants dus à une seule activité.

  • Je suis enceinte (2e grossesse) de 23sa et si j'ai la vessie pleine et que j'éternue ou que je me mouche, j'ai une petite fuite urinaires,. Cela signifie-t-il que j'ai un prolapsus ? Que je vais en avoir un ? Ou cela peut se corriger uniquement avec la rééducation périnéale ?

L'état de "grossesse" crée des appuis importants sur le bas ventre. Surveillez si les choses continuent à se produire après l'accouchement et la rééducation qu'il sera utile de pratiquer ensuite.

  • J'ai des fuites urinaires quand je tousse ou quand je force que dois-je faire ? J'ai eu ma fille par césarienne et dès le 2e mois j'ai fait de la pubalgie est-ce que cela y contribue ?

La pubalgie a peu de rapports avec les fuites. La césarienne. ne protège pas forcément des fuites urinaires. Il faut surtout en parler à votre médecin.

  • Y a-t-il un ou des sports recommandé(s) pour éviter le prolapsus ?

Tous les sports d'impact au sol ou qui augmentent la pression dans l'abdomen sont plus ou moins délétères pour le bas ventre. Aucun sport ne facilite le renforcement musculaire du périnée. Certains ont peu de risques : vélo, natation, stretching, pilates, marche sur tapie vélo elliptique etc...

  • J'ai fait de la rééducation périnéale après mes deux accouchements, mais rien à voir avec ce que l'on fait maintenant 1985 et 1989. Pas de sonde urinaire à l'époque juste des exercices de contractions du périnée était-ce suffisant ?

Si vous ne vous plaignez de rien dans une vie normale, c'est que cela vous a suffi !

  • L'équitation est-elle un sport à risque pour le prolapsus ou des problèmes de petites fuites urinaires ?

L'équitation crée des pressions importantes sur le bas ventre, ce qui oblige à avoir un périnée très puissant, et plutôt plus puissant que la normale. De ce fait, le périnée étant moins souple, il se laisse moins bien étirer pendant un accouchement et souvent il en souffre, en se manifestant pas des fuites urinaires.

  • Après mon 2ème accouchement j'ai eu une petite descente de la vessie et utérus que j'ai rééduqué par la respiration chez une sage-femme. J'ai une grosse hyperlordose et suis très cambrée est-ce un facteur aggravant ?

Il faut à la fois se servir de la respiration pour diminuer les pressions, et muscles le périnée : seule la respiration ne peut pas faire tout cela. Il faudrait peut être aussi avoir une rééducation de votre posture vertébrale.

Pas forcément du tout !

  • Trois accouchements normaux de gros bébés contre un périnée bien musclé ! Qui va l'emporter ? Risque de prolapsus dans mes vieux jours ou pas ?

Pas forcément ! Faites vous examiner et surveiller plutôt que de vous mettre martel en tête !

  • J'ai eu 3 enfants de poids normal mais je suis toujours très constipée, est-ce que le prolapsus peut encore s'aggraver en poussant pour allez à la selle, je viens d'apprendre que je suis atteinte et cela me perturbe en tant que femme.

Les efforts de pousser pour aller à la selle peuvent en effet aggraver un prolapsus. Faites soigner votre constipation.

  • J'ai eu 2 accouchements par voie basse, j'ai un utérus rétroversé, des antécédents familiaux de fuites urinaires, rééducation périnéale manuelle déjà faite mais résultats pas parfaits, descente de l'urètre mais pas de la vessie à priori. J'ai des fuites sur sauts avec impact/course. Dois-je arrêter complètement ma gym ?

Ca dépend de ce que vous faites comme gym !

  • On nous a montré la rééducation du périnée en associant l'expiration pour solliciter au max le diaphragme, on m'a plutôt dit de le faire en apnée qu'en pensez vous ?

L'expiration a pour intérêt de diminuer la pression sur le périnée, donc quand on fait des abdos, il vaut mieux ralentir son rythme pour être capable d'y associer une expiration et une contraction périnéale.

  • Existe-t-il un livre montrant des exercices pour la rééducation périnéale ?

Il est difficile de "montrer" des exercices pour une musculature cachée, dont le mouvement se fait vers le "dedans" du corps. Il est plus enrichissant, surtout en France, ou nombreux sont les spécialistes de faire l'expérience d'une vraie éducation ou rééducation périnéale.

  • L'exercice consistant à bloquer l'émission d'urine quelques secondes est-il efficace pour muscler le périnée ?

ll est sans intérêt pour ne pas dire carrément contre-indiqué. Ce n'est pas un exercice qui respecte la physiologie de l'appareil urinaire ! Stop au stop pipi !

  • 13 ans après un accouchement est-il trop tard pour démarrer une rééducation périnéale ? Qui consulter ?

Il n'est jamais trop tard. Ce n'est juste plus une rééducation après accouchement (post partum) mais une rééducation périnéale ! Le gynéco ou généraliste et un ou une kiné spécialisée.

  • Quels exercices simples peut-on faire pour remuscler le périnée sans passer par un kiné et à quelle fréquence pour mettre toutes les chances de mon côté ?

Impossible à décrire sans toucher. Il est plus sécurisé de voir quelqu'un.

  • Je fais gym maintien en forme pour maman (petites foulées/sauts sur places, étirements/abdos) par l'association où ma fille fait son éveil corporel, pas vraiment pointu ni intensif, mais assez pour prévenir les fuites urinaires, sensation de lourdeur des organes). J'ai une petite descente de l'urètre. Dois-je arrêter ?

Ce serait mieux de changer d'activités physiques et de consulter.

  • On voit mon utérus depuis mon vagin. Va t-il sortir à terme ? J'ai 35 ans et 2 enfants.

Pas forcément, il faut avoir une bonne rééducation éviter les ports de charges, la constipation etc et surtout surveiller.

  • Y a-t-il un sport recommandé qui peut diminuer voire éliminer la sensation de gêne provoquée par cette boule dans le vagin ?

Aucun malheureusement.

  • J'ai de très nombreuses envies d'uriner avec impossibilité de me retenir, que faire ?

Consulter !

  • J'ai 52 ans et ménopause suite à ces pertes de sang, j'avais appelé le gynéco qui a dit si cela persiste on ferra des prélèvements mais comme cela n'a pas continué je ne me suis pas fait de soucis plus que ça ou alors je n'ai pas un bon gynéco ?

Votre gynéco connait votre dossier. s'il vous a rassurée c'est qu'il a des raisons de le faire.

  • Il y a donc que du positif à affaire une rééducation périnéale !

Si elle est bien faite OUI.

Les réponses de Françoise Jablon, kinésithérapeute

Il n'y a pas d'âge type, il faut qu'il y ait eu une cause de prolapsus, qui peut être ou un accouchement ou une constipation féroce.

  •  Est-ce qu’un prolapsus non traité peut dégénérer en cancer ? Ma mère refuse de se faire soigner depuis des années alors que régulièrement elle sent une boule entre les jambes au niveau de son vagin dès qu’elle porte des choses lourdes par exemple.

Non, ça ne peut pas évoluer vers un cancer mais vers une gêne fonctionnelle de plus en plus importante, oui.

  • Suite à un accouchement long et une expression abdominale j'ai un prolapsus pour lequel j'ai fait de la rééducation non stop depuis 3 ans. Or je dois accoucher par voie basse de mon 2ème bébé dans 2 semaines. Quelles seront les conséquences d'un 2ème accouchement à ce problème ? Une opération ?

Aucune conséquence. Demandez juste à votre accoucheur d'être prudent dans la période d'expulsion.

Elles sont potentiellement de moins bonne qualité mais l'un n'entraine pas l'autre. Un périnée bien musclé aide à une sexualité consciente et épanouie.

  • J’ai 26 ans et je suis actuellement en poussée de rectocolite hémorragique, les exonérations fréquentes liées à mes poussées peuvent elle causer a terme un prolapsus rectal ?

Non.

  • Opérée le 23 novembre d’une cystocèle (on a aussi rattaché l’utérus) je m’étonne d’avoir des petites fuites d’urine à l’effort (toux, éternument...) je pensais que ce serait fini. Est-ce normal ?

Laissez faire le temps. Et ca va s'améliorer.

  • A la suite de mon second accouchement par voie basse, (le 1er étant par césarienne) j’ai senti une boule au fond de mon vagin. Cela a duré quelques jours puis plus rien. Est-ce possible que cela ce soit arrangé tout seul ou dois-je aller consulter?

Oui c'est possible, mais n'hésitez pas à aller voir votre gynéco dans une consultation post-accouchement.

  • Je viens de subir une néphrectomie gauche, mon rein droit est abouché à une urétérostomie. Y a-t-il un risque au niveau de la vessie (descente de vessie) ?

Non.

  • J’ai une vessie qui bouge à l’effort après une grossesse, malgré la rééducation mon périnée reste faible. Que faire ? Et est-ce qu’une future grossesse aura des conséquences graves ?

Vous entrainez volontairement et une deuxième grossesse n'aura pas de conséquence.

  • On vient de découvrir une descente d'organe (utérus), est-ce que des quintes de toux persistantes depuis 2 mois peuvent en être la cause ?

Possiblement.

  • Quel remède apporter à un enfant qui a un prolapsus (force beaucoup pendant ses selles, devient rouge, et fais 8 à 10 selles/jour) depuis qu’il a eu une atrésie du pilore à sa naissance ? Nourriture ? Médicament ? Traitement ? L’enfant a 33 mois.

Il faut gérer son alimentation, le faire boire beaucoup d'eau.

  • Est-ce que le handicap (en fauteuil) est un facteur de risque ?

Non.

  • On m'a posé un TVT® en 2001 mais depuis peu j’ai des problèmes urinaires : mictions intempestives ces problèmes ne sont pas journaliers mais tout de même gênants, pourquoi ?

Allez faire une analyse d'urine.

  • Où puis-je trouver un chirurgien digne de ce nom pour une opération d’un prolapsus dans les Alpes maritimes ? Quels sont les critères à retenir pour le choix du bon chirurgien ?

Allez consulter votre médecin traitant afin qu'il vous conseille au mieux.

  • Que faire en cas de relâchement du rectum vers le vagin ? Est-ce un prolapsus ? Cela gène pour aller à la selle, le rectum se remplit sans déclencher le reflexe d’expulsion ?

Consultez votre gastro-entérologue.

  • Un an après une première grossesse j’ai senti une gêne au niveau du vagin. J’ai refait des exercices vus avec la sage-femme lors de la rééducation. Ceci a amélioré la situation. Aujourd’hui j’attends un deuxième enfant. Puis-je déjà faire des exercices de contraction du périnée ou dois-je attendre?

Vous pouvez déjà en faire sans problème.

  • Il m'arrive quand j’ai mes règles, que mon tampon descende et sorte légèrement de mon vagin, surtout vers le 3e jour (règles abondantes et hémorragiques). Par ailleurs, lors des rapports sexuels avec pénétration, je ne sens rien. Est-ce les signes d’un relâchement du périnée. Qui consulter ?

Changez de tampon, privilégiez les petits tampons et élargissez la base du tampon en tournant la ficelle. Consultez votre gynécologue qui fera un bilan périnéale.

  • Le kiné m'a demandé de faire travailler le muscle transverse : comment faire sans y retourner systématiquement ?

En expirant et en rentrant le ventre.

  • Après coelioscopie pour retrait des ovaires suspects (antécédent cancer du sein et utérus) l’intestin a été perforé près du rectum, aujourd’hui après une remise en continuité je retrouve des traces de selles dans le vagin et la sensation que la vessie est très basse, est-ce grave ?

Retournez voir votre gastro-entérologue.

  • Mon utérus était rétro-versé puis il s'est remis en position normale après mon second accouchement (visite post-natale). Va-t-il de nouveau changer de position et donc risquer de descendre davantage ?

Non.  

  • J’ai 62 ans, j’ai eu 3 enfants il y a 34, 37, et 40 ans. Quand je ris, quand j’éternue ou quand je ne suis pas chez moi, que j ai envie d’uriner et que j’ignore où sont les toilettes, il m'arrive de perdre quelques gouttes d’urine. Est-ce un prolapsus ou bien tout simplement de la vieillerie ?

Cela est un signe qu'une rééducation périnéale pourrait améliorer votre confort. Consultez votre médecin.

  • Ayant accouchée de mes 2 enfants et n’ayant jamais fait de rééducation périnéale, je n'ai jamais eu de soucis jusque là mes enfants sont âgés de 4 ans et 10 mois, est ce que le fait d’avoir fait plus de 6 ans d’athlétisme et une bonne ceinture abdominale a fait que je n’ai pas de problème?

Non, il n'y a pas de lien, mais il n'est pas trop tard pour faire une rééducation périnéale.

Oui.

  • Ma mère à été opérée de prolapsus il y a 5 ans. Elle à 73 ans. L’année qui a suivi son opération elle sentait déjà une gêne. Aujourd’hui son nouvel obstétricien lui propose une nouvelle opération. Devrait-elle accepter ?

Il faut qu'elle refasse un bilan.

  • Des fuites urinaires très abondantes entrainent une impossibilité d’aller au travail, quelles solutions rapides existe-t-il ? Quelle possibilité d'arrêt de travail?

Il faut connaitre la cause de ces fuites urinaires. Consultez votre médecin.

  • En cas de fuites urinaires ou pour les éviter le "stop-pipi" est-il toujours d’usage?

Non. La contraction périnéale en dehors de la miction est préférable à jouer à stop-pipi.

  • Depuis une dizaine d’années, date de mon dernier accouchement, l’importance de mes fuites urinaires devient majeure avec nécessité de changement de protections plusieurs fois par jour. Je suis très active et sportive, une intervention est-elle la meilleure solution?

Oui si la rééducation n'a pas porté ses fruits.

  • Après une rééducation manuelle avec la sage-femme mon périnée reste faible. Faut-il faire une rééducation chez un kinésithérapeute avec sonde ? La rééducation abdominale est-elle absolument nécessaire ?

La rééducation abdominale non, la rééducation avec un kiné semble être une bonne idée.

  • J’ai 55 ans, pas eu d’enfants malgré un bilan urodynamique, et des fuites régulières en toussant, éternuant on ne veut pas me placer de bandelettes car j'ai une vessie trop grande. Pourquoi ?

Reparlez-en au chirurgien.

  • Je suis en traitement pour un cancer du sein et j’ai un début de prolapsus, je ne veux pas d’opération pour l’instant mais bien la pose d’un anneau ou pessaire comment cela se passe?

Le plus simplement du monde. Demandez à votre gynécologue.

  • J’ai été opérée d’un prolapsus de la vessie il y a 1 an et demi, j’ai des fuites urinaires à un effort (marche, soulever l poids...) je n’avais pas de fuite avant l’opération ?

Reparlez-en à votre médecin traitant.

  • Le gynécologue m’a conseillé de retirer l’utérus qui ne sert plus à rien (j'ai 61 ans) - je n’ai vraiment pas envie – Qu’en pensez-vous ?

S’il y a une indication à une hystérectomie il faut la faire sinon ce n'est pas la peine.

  • J’ai subi une hystérectomie en 2003 et on m’a remontée la vessie avec des bandelettes et depuis j’ai eu plein de problèmes de vessie. A la suite de nombreuses infections urinaires, on m’a posé une sonde pendant 2 mois, et j’ai fait des autos sondages. Est-ce une suite normale de cette opération?

Reconsultez.

  • Opérée d’un prolapsus rectal depuis 1,5 an il m’est impossible d’aller a la selle en moins d'une demi-heure, souffrance et toujours des grosseurs qui sortent que je remets en place après, je suis très réticente à prendre des laxatifs chimiques tous les jours ! Le chirurgien voudrait m'opérer des hémorroïdes !

Buvez beaucoup, ayez une hygiène de vie adaptée et une alimentation riche en fibres.

  • Que voulez-vous dire par les muscles et tissus doivent être surveillés et entretenus ?

Simplement les contracter pour qu'ils soient forts.

  • Peut-on déceler un prolapsus de vessie ou de rectum sur un scanner abdominal-pelvien ?

Ce n'est pas le meilleur des examens. Il vaut mieux se faire examiner par son gynéco.

  • Je n’ai plus ni utérus ni col de l’utérus depuis 20 ans, où peut-on accrocher cette toile lors de l’opération d'un prolapsus ?

Il n'y a pas besoin d'un utérus pour poser un TVT.

  • Après opération l’année dernière prolapsus vessie, récidive et point douloureux côté gauche sous les côtes et démangeaisons sur la peau : est-ce normal ?

Allez consulter votre chirurgien.

  • Malgré un traitement de la constipation je suis obligée de repérer où sont les toilettes et d’y aller avant de partir car je bois plus d’1.5 l d’eau et que je suis obligée d’avoir une serviette pour ne pas m’échapper. Est-ce un prolapsus ?

Ce n'est pas forcément un prolapsus. Une hypotonie musculaire plus certainement.

  • J’ai 38 ans, enceinte de 2 mois et 1/2, 4° grossesse, on vient de me diagnostiquer un hysterocèle de type 1. Des séances de kiné peuvent-elles réellement améliorer mon état?

Oui.

  • Existe-t-il une liste ou un site où on peut trouver les différents chirurgiens spécialisés dans la chirurgie du prolapsus ?

Pas encore mais un annuaire est en cours de réalisation.

  • J’ai 81 ans. Cystite interstitielle depuis plus de 10 ans TRT Rééducation-Prolapsus de la vessie depuis 2 ans. En cas d’opération, est-ce que je ne risque pas une incontinence cachée ?

Non.

  • J’ai 22 ans, une première grossesse il y à 4 ans, suite à cette grossesse, j'ai subi une opération, une plaque abdominale due à une éventration plus une hernie ombilicale. Mai 2009, on me diagnostique une descente de la vessie, la rééducation n'a pas vraiment marché, que puis-je faire ?

Consultez votre chirurgien ou retournez voir votre kinésithérapeute.

  • Une perte de poids importante peut-elle entraîner un prolapsus ?

Une perte de poids brutale oui.

  • L’urologue me propose par cœlioscopie une cure de cystocèle et pose d’une bandelette sous-urétrale et d’autre part le gastroentérologue corrigera ma rectocèle (très importante) par voie basse, en quoi cette dernière consiste-t-elle ?

Allez voir votre gastro-entérologue qu'il vous explique.

  • Après plusieurs infections urinaires soignées, je ressens un poids sur la vessie surtout pendant mon cours de gym, d’où cela provient ?

Plusieurs causes peuvent exister.

  • Peut-on avoir des rapports avec un prolapsus ?

Oui au contraire.

  • L’opération des hémorroïdes peut-elle supprimer le prolapsuscar j’ai déjà été opérée du prolapsus rectal ?

Non.

  • L’ostéopathie peut elle être efficace ?

Non.

  • Une personne jeune de 35 ans qui présente une pollakiurie depuis quelques année sachant qu’elle a une hyperoestrogénie relative que la pollakiurie n’est apparue que quelques années bien après tout ça , est-ce que tout ça est en rapport avec l’hyperoestrogénie ou bien ça peut cacher un éventuel cytocèle ?

Pas forcément de rapport. Allez consulter au sujet de cette pollakiurie.

  • Opérée en mai 2007 pour descente d’organe on m’a mis un grillage et des bandelettes pour incontinence urinaire. En avril 2008, deuxième intervention pour remettre des bandelettes, depuis c’est le paradis, mais je voulais savoir si avec tout ça mon mari et moi pouvions avoir un autre bébé ?

Oui, mais vous accoucherez par césarienne.

  • Il y a 8 mois que j’ai accouché, j’ai un début de prolapsus de la vessie malgré les 10 séances de rééducation, j’ai également de l’endométriose et un utérus retro-versé. Aurai-je une gêne ou des complications lors d’une prochaine grossesse prévue pour avril 2010 ?

Pas plus.

  • Comment s’aperçoit-on qu’on a un début de prolapsus ?

Par la sensation de pesanteur pelvienne.

  • Il me faut souvent m'aider à l’aide du doigt dans le vagin pour faciliter l’exonération... Surtout en cas de selles un peu sèches. Est-ce un signe de prolapsus du rectum ?

Non c'est un signe de constipation.

  • J’ai eu trois enfants de 4.4 kg 5.4 kg et 4.6 kg par voie basse à chaque fois, suis je prédisposée au prolapsus ?

C'est un facteur favorisant sans être une obligation !

  • Est-ce que les hommes peuvent souffrir de prolapsus ?

De prolapsus recto éventuellement mais de prolapsus utérin sûrement pas.

  • Y-a-t il des risques lors d’une cure de cytocèles et hystérectomie totale par voie vaginale ; et étant à la retraite en septembre, opérée en février ou mars 2010 avec beaucoup de manutention ajoutée au reste du travail, pourrai-je reprendre sans risque pour 2 mois ?

Il ne faut pas porter de charges lourdes pendant 3 mois post opératoire.

  • Un prolapsus du rectum peut-il faciliter la survenue de cystites à répétition ?

Oui.

  • Est-ce qu’une hystérectomie n’ai pas plus simple/efficace que les bandelettes si l'on ne veut plus d'enfant ?

L'hystérectomie n'est pas une méthode de contraception.

  • Y a-t-il un lien entre prolapsus et cancer général ?

Non.

  • Ma femme a subi une hystérectomie d’ovaire il y a quelques mois. Pendant nos rapports sexuels (5 mois après), elle a très mal. Mon pénis n’entre plus facilement dans son vagin. Je ressens une sorte de boule qui empêche mon pénis d’entrer entièrement. Est-ce une descente d'organe ?

Il faut consultez un gynécologue.

  • J’ai été opérée il y a 2 ans d’un triple prolapsus. Le résultat est impeccable, à cela près que je ne peux plus avoir de relations sexuelles normales, car mon vagin a été rétréci dans la longueur empêchant une vraie pénétration. On ne m’avait pas prévenue de ce risque ! Y a t il quelque chose à faire ?

Prendre son temps et augmenter la lubrification vaginale grâce à des crèmes ou à des lubrifiants.

  • J’ai une sclérose en plaques et je souffre depuis plus d’un an de dysurie (difficulté d’évacuation de la vessie). J’ai fait de la kiné. Mon bilan urologique = muscle arrière vessie hors service. Prends tamsulosine + uricrane + vitamine C. Je suis toujours obligée de pousser pour vider au maximum, infections urinaires répétées, risque de prolapsus. Mais que faire ?

Il faut voir un rééducateur.

  • Après une hystérectomie sous coelioscopie j’ai dû être réopérée d’un prolapsus vaginal six mois après, j'ai 47 ans et 2 enfants, dois-je reprendre mon travail deux mois après cette intervention ? Je suis employée de pharmacie.

Oui.

  • Cela fait deux mois que je me suis fait opérée d’hémorroïdes internes, prolapsus et rectocèle, et j’aimerais savoir si c’est normal d'avoir des suintements anaux, voire aussi des fuites de selles ?

Reparlez-en à votre chirurgien.

  • Je souffre d’un prolapsus urétral depuis une semaine. Je me suis fait opéré il y a 2 jours sans résultats. Ma gynécologue me propose un traitement hormonal local. Est-ce suffisant ?

Essayez déjà.

  • J’ai eu une fissure au niveau du vagin, y a-t-il un risque pour la vessie (descente) ?

Non.

  • Est-ce que les appareils de rééducation en vente en pharmacie sont bénéfiques pour lepérinée pour une rééducation à domicile ? Seule ou en parallèle avec celle d’un kiné ?

En parallèle avec celle d'un kiné peut être.

  • Quelqu’un peut m’indiquer les exercices à effectuer pour la musculation du périnée ?

Allez voir un kiné compétent.

  • Qu’est il proposé pour le traitement d’un rectocèle ?

Selon le degré d’évolution, une chirurgie ou une rééducation.

  • J’ai été opérée en juin 2007 par cœlioscopie et je dois me faire réopérer car un morceau de bandelette irrite mon urètre : je suis inquiète des suites post-opératoires car c’est de la haute couture m’a t il dit !! Ai-je raison d’être inquiète ?

Non, faites confiance à votre chirurgien.

  • J’ai des petites fuites urinaires quand je tousse, est-ce un signe de prolapsus ? Et que puis-je faire ?

Consultez votre gynéco et faire de la rééducation.

  • Quel est le but de la rééducation ? Apprendre la défécation?

La rééducation sert à consciencialiser un muscle et apprendre à aller à la selle aussi.

  • J’ai des calculs dans la vessie suite à un fil qui s’est détaché de la bandelette TVT, et je dois me faire opérer. Par quel moyen ? Coelioscopie ou par voies naturelles. Que me conseillez-vous ?

C'est votre chirurgien qui prendra cette décision.

  • Y a-t-il des exercices pour améliorer un prolapsus du rectum ? Si oui, lesquels, ou où les trouver ?

Une rééducation périnéale bien faites et volontaire, et apprendre à évacuer vos intestins.

  • Est-ce qu’une rééducation avec des poids placés au niveau vaginal peut atténuer les effets ?

Oui ça muscle.