1. / Maladies
  2. / Gynécologie
  3. / Fibromes

Fibromes utérins : quels risques pour la grossesse et l'accouchement ?

J'ai 35 ans et un fibrome de onze cm. Le faire enlever risquerait-il de fragiliser mon utérus pour une future grossesse ? Je suis enceinte de cinq mois et j'ai trois fibromes d'environ quatre cm, quels sont les risques lors de l'accouchement ?

Rédigé le , mis à jour le

Fibromes utérins : quels risques pour la grossesse et l'accouchement ?

Les réponses avec le Pr Olivier Graesslin, gynécologue-obstétricien :

"Oui, enlever un fibrome peut fragiliser l'utérus. Mais on dispose aujourd'hui de techniques chirurgicales qui permettent d'assurer une bonne suture de l'utérus et habituellement la grossesse qui suit l'opération ne pose pas de problème. On peut même accoucher par les voies naturelles dans certaines situations après avoir été opérée d'un fibrome.

"Pour les petits fibromes, on s'interroge toujours sur leur devenir. On n'a pas la capacité de prédire ce qu'ils vont devenir et faire des incisions multiples sur l'utérus chez une femme qui a encore un désir de grossesse n'est pas toujours très prudent. On préfère donc s'abstenir dans un certain nombre de situations pour éviter de multiplier les cicatrices sur l'utérus.

"La plupart du temps, les fibromes ne posent pas beaucoup de souci lors de l'accouchement. Le seul risque concerne éventuellement un gros fibrome qui ferait obstacle à l'accouchement par les voies naturelles, on parle de fibrome praevia en situation très basse au niveau du petit bassin. Cela reste très marginal, pour ne pas dire exceptionnel."

Sponsorisé par Ligatus