1. / Maladies
  2. / Génétique

Néandertal, ce lointain cousin dont nous avons hérité certains gènes

Le Musée de l'Homme à Paris consacre une exposition à l'homme de Néandertal et notamment à ses gènes, un patrimoine génétique dont nous avons en partie hérité.

Rédigé le , mis à jour le

Néandertal, ce lointain cousin dont nous avons hérité certains gènes

Le Musée de l'Homme à Paris retrace dans une exposition les dernières connaissances scientifiques sur l'homme de Néandertal. Des traits de singe, des représentations à mi-chemin entre la bête et l'homme… Longtemps, Néandertal a été décrit comme un arriéré. Pourtant, il est peut-être plus proche de nous qu'on ne le pense. Néandertal, cette espèce disparue il y a 35.000 ans a eu le temps de croiser notre ancêtre : l'Homo sapiens.

Nous portons encore les traces de cette rencontre. Entre 2 et 3% du génome des Européens et Asiatiques est issu de l'homme de Néandertal. Cela semble peu, pourtant cet héritage génétique a une conséquence majeure dans notre vie de tous les jours. Les récents travaux d'une équipe de l'Institut Pasteur ont révolutionné la connaissance de notre système immunitaire.

"Certains gènes de notre génome, notamment des gènes impliqués dans l'immunité et plus précisément des gènes impliqués dans l'immunité innée, c'est-à-dire notre première ligne de défense contre les pathogènes, seraient hautement enrichis en Néandertal. Et chez les Européens, certains gènes auraient jusqu'à 60% d'héritage de Néandertal, notamment des gènes impliqués dans la réponse aux infections virales", explique Lluis Quintana-Murci, directeur de recherche à l'Institut Pasteur-CNRS. C'est en partie grâce à ce métissage qu'Homo sapiens a pu poursuivre sa colonisation de l'Europe et de l'Asie.

100.000 années se sont écoulées depuis la rencontre entre Sapiens et Néandertal. Le monde moderne n'a plus grand-chose à voir avec les steppes du paléolithique. Notre mode de vie, aseptisé, est diamétralement opposé à celui de ces chasseurs-cueilleurs. Et pour les chercheurs, ces gènes, confrontés à notre environnement actuel, pourraient notamment être responsables de certaines de nos allergies et même de maladies auto-immunes. Mais il serait faux de croire que l'héritage de Néandertal est forcément négatif. Notre lointain cousin connaissait par exemple la pharmacopée et nos ancêtres en auraient profité.

Réhabiliter l'homme de Néandertal est le but de l'exposition qui se tient au Musée de l'Homme jusqu'au 7 janvier 2019. Néandertal, ce cousin à la fois si loin et si proche de nous...

Y ALLER :

  • Néandertal L'Expo
    Jusqu'au 7 janvier 2019 au Musée de l’Homme
    17 Place du Trocadéro et du 11 Novembre - 75116 Paris
     


Affiche Néandertal L'expo ©MNHN

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus