1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Autisme

Autisme : quand faut-il s'inquiéter ?

Faut-il s'inquiéter quand un enfant ne joue pas avec d'autres enfants, crie sans raison, ne dit que quelques mots, baisse le regard ?

Rédigé le , mis à jour le

Autisme : quand faut-il s'inquiéter ?

Les réponses avec le Dr Nadia Chabane, pédopsychiatre :

"Il ne s'agit pas forcément d'un trouble du spectre autistique. À partir du moment où un enfant a de bonnes relations avec d'autres personnes, à partir du moment où ce n'est focalisé que dans certaines situations, il ne s'agit pas forcément d'un trouble du spectre autistique. Il peut s'agir d'un enfant craintif, qui a une phobie sociale, qui a d'autres raisons d'être en refus de communication. Mais si un enfant n'a pas de goût ou d'appétence à aller vers l'autre, s'il ne communique ni verbalement, ni en faisant des gestes, s'il n'exprime pas d'émotions, s'il est en permanence dans des comportements répétitifs, dans des petites routines, dans ce cas il faut faire attention et être vigilant.

"On parle de trouble du spectre autistique car il n'y a pas un autisme mais plusieurs formes d'autisme. Alors que l'on parlait uniquement d'un trouble, d'une entité, on a aujourd'hui une multitude de tableaux cliniques. Certains enfants parlent, sont en relation sociale. D'autres enfants ont malheureusement des développements beaucoup plus difficiles, ils ont des retards, des déficiences intellectuelles et beaucoup de problèmes neurologiques. Et les prises en charge sont différentes selon les troubles. Chaque prise en charge doit être adaptée à chaque enfant."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus