1. / Maladies
  2. / Cancer

Cancers : quand doit-on s'inquiéter d'une perte de poids ?

Mon médecin n'a pas d'explication sur ma perte de poids, cela m'inquiète. Vers quels examens me dirigeriez-vous pour comprendre cette perte de poids ? Un simple bilan sanguin permet-il déjà d'orienter le diagnostic vers un possible cancer ?

Rédigé le , mis à jour le

Cancers : quand doit-on s'inquiéter d'une perte de poids ?

Les réponses avec le Dr Amandine Ruffier-Loubière, oncologue radiothérapeute, et avec le Dr Matthieu Calafiore, médecin généraliste :

"La perte de poids doit inquiéter s'il n'y a pas eu du tout de modification du régime alimentaire. Si on n'a pas changé son alimentation, ni son mode de vie, si on ne fait pas plus de sport, de marche… si on n'a rien changé et si on maigrit, cela peut être un signe inquiétant. Bien souvent, on se rend compte que finalement on a changé un peu d'alimentation parce qu'on consomme plus de légumes… et on maigrit. Dans ce cas, il s'agit d'un signe indirect d'une amélioration de la santé. Cela signifie que l'on a éliminé un surpoids. En revanche, si on n'a absolument rien changé dans ses habitudes, que l'on n'a pas changé son activité physique et que l'on maigrit, dans ce cas il faut consulter son médecin. On peut réaliser des bilans, on peut voir si l'assimilation des protéines se fait correctement. Ces bilans peuvent être réalisés chez le médecin généraliste sans aucun problème."

"Concernant le bilan sanguin, on a quelques marqueurs sur certains cancers, mais qui ne sont pas spécifiques et qui peuvent être un peu perturbés sans pour autant qu'il y ait de cancer. Dans le bilan de base, la plupart du temps, on a des patients qui viennent nous voir et qui ont des diagnostics de cancer avec un bilan sanguin strictement normal. À lui seul, le bilan sanguin ne nous permet pas de faire le tri."

"Il y a un seul marqueur que l'on peut doser dans le sang. S'il est positif alors il y a un cancer. Il s'agit du HCG pour le cancer du testicule chez l'homme. En dehors de ça, aucun marqueur n'est spécifique.

"Une CRP élévée, la protéine C réactive ou C-reactive protein en anglais, alerte vers une pathologie inflammatoire. Il peut s'agir de n'importe quelle infection ou d'une pathologie du foie car la CRP dépend d'une protéine du foie. Il peut s'agir d'un signe indirect mais pas spécifique."

Sponsorisé par Ligatus