1. / Maladies
  2. / Cancer

Cancer : faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Quelles sont les vertus du jus de groseilles à maquereaux ? Les fibres alimentaires ont-elles un effet protecteur contre le cancer et si oui, à partir de quelle quantité quotidienne ?

Rédigé le , mis à jour le

Cancer : faut-il prendre des compléments alimentaires ?

Les réponses avec Mathilde Touvier, chercheur en épidémiologie de la nutrition :

"Je ne connais pas le jus de groseilles à maquereaux. Mais concernant cette notion d'aliment miracle, dans la population générale, et encore plus chez des patients qui vont vouloir prendre en main les choses et essayer de trouver des médecines alternatives… ces patients sont des cibles privilégiées pour leur vendre n'importe quoi avec des propriétés antioxydantes… Peut-être que le jus de groseilles à maquereaux est intéressant mais il faut surtout manger des fruits, des légumes, selon son appétit. Arriver à manger et garder de l'appétit est déjà une très bonne chose. Il n'y a pas d'aliment miracle qui va soigner le cancer ou éviter à coup sûr d'avoir un autre cancer.

"Concernant les médecines alternatives, dans l'étude Nutrinet, environ la moitié des patients atteints de cancer prennent des compléments alimentaires et 18% d'entre eux ont des prises à risque. Dans la moitié des cas, c'est de l'automédication. Dans certains cas, des médecins les ont prescrit et c'est très bien. Certains traitements notamment contre le cancer du sein vont altérer la santé osseus, etc., donc prendre de la vitamine D, du calcium est très intéressant. Donc sous prescription, il n'y a pas de problème, on suit les conseils du médecin mais en automédication, des personnes vont associer des médicaments avec des compléments qu'il ne faudrait pas associer. Des personnes qui fument prennent du bêta carotène et d'autres qui ont un cancer hormono-dépendant comme un cancer du sein prennent des phyto-oestrogènes en compléments alimentaires. Il y a beaucoup de pratiques à éviter et donc il faut dialoguer avec le médecin, avec le corps médical et ne pas faire n'importe quoi on automédication.

"Concernant les fibres alimentaires, elles sont intéressantes à la fois en prévention primaire surtout, et pour la suite. Il faudrait essayer d'atteindre 25 grammes de fibres par jour, si possible 30 grammes par jour. On en est encore loin dans la population française. Donc si on arrive à atteindre les recommandations du Haut Conseil de la santé publique, c'est-à-dire de manger au moins cinq fruits et légumes par jour, de manger des aliments complets (pain, pâtes, riz complet…) si possible un petit peu tous les jours, de manger des légumes secs au moins deux fois par semaine… on atteint sans problème nos recommandations en fibres."

Sponsorisé par Ligatus