1. / Maladies
  2. / Cancer

400 000 nouveaux cas de cancer ont été détectés en France en 2017

L'organisme déplore un taux de participation au dépistage du cancer colorectal très inférieur à l'objectif européen.

Rédigé le

400 000 nouveaux cas de cancer ont été détectés en France en 2017
"La mobilisation reste nécessaire" contre le cancer, pour l'INCa.

"La mobilisation reste nécessaire", juge l'Institut national du cancer (INCa) dans son rapport annuel sur le plan cancer 2014-2019. Et pour cause : en 2017, l’organisme a dénombré 400 000 nouveaux cas de cancer et 150 000 décès dus à cette maladie. A deux jours de la Journée mondiale de la lutte contre le cancer, l’INCa en profite pour faire le point sur les réalisations notables de l’année écoulée.

L'élargissement du "droit à l'oubli" pour les cancers colorectaux

"À deux ans de l'échéance [du troisième plan cancer], près des deux tiers des indicateurs de suivi des objectifs" ont été réalisés, assure l’institut. L’INCa cite tout d’abord l'élargissement du "droit à l'oubli" aux cancers colorectaux et aux lymphomes hodgkiniens. En effet, désormais, les personnes ayant été atteintes par ces pathologies n’auront plus à le mentionner lors d'une demande d'assurance emprunteur.

A lire aussi : "Cancer colorectal : risque et dépistage"

Le rapport fait également le point sur les avancées en termes de dépistage. L’INCa indique que "le dépistage du cancer du col de l'utérus pourra être généralisé en 2018", et que "la communication sur le dépistage du cancer colorectal est renforcée". Néanmoins, l’organisme déplore que "le taux de participation au dépistage de ce cancer en France (28,6 %) reste très inférieur à l'objectif européen minimal, fixé à 45 %".

Pourtant, le cancer colorectal est le deuxième cancer le plus fréquent chez la femme et le troisième chez l’homme, d’après Santé Publique France. Il est aussi le deuxième cancer le plus meurtrier pour les hommes, et le troisième chez la femme.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus