Vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech : qu'est-ce qui les différencie ?

Depuis hier, l’EMA, l’agence européenne des médicaments, a validé le vaccin du laboratoire Moderna contre le Covid-19. Il a un profil assez similaire à celui conçu par Pfizer-BioNTech.  

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

 

Une même technique 

 

Ces deux vaccins utilisent une nouvelle technique basée sur l’ARN messager. Il s’agit en effet d’une partie non infectieuse du matériel génétique du virus qui sert à “coder” une protéine, la spike ou spicule. Cet ARN messager va être conditionné dans une dose de vaccin puis injecté dans l’organisme. Il va donc demander à nos cellules de produire la fameuse protéine spike. Ce qui va déclencher une réponse de notre système immunitaire.  

Une efficacité quasi-équivalente  

Pour Moderna et Pfizer-BioNTech, deux doses sont nécessaires pour être protégés. Les deux vaccins affichent des taux d’efficacité très élevés : 94,1% pour Moderna et 95% pour Pfizer-BioNTech. Ils permettent donc d’éviter à court terme les formes graves de la maladie. Mais, il y a des incertitudes sur la durée de cette protection. Pour l’instant, ils ont les mêmes effets indésirables à court terme, le plus souvent bénins, comme une douleur au point d’injection ou une fatigue passagère.  

Une conservation plus simple pour Moderna  

Côté différence : il y a la température de conservation. - 20 degrés pour Moderna, contre - 70 degrés pour Pfizer-BioNTech. Le vaccin de Moderna n’a donc pas besoin d’un “super-congélateur”. Il est donc un peu plus simple à gérer au niveau de la logistique.