1. / Livre

La sélection littéraire de l'été 2015 #3

Gérard Collard et Marina Carrère d'Encausse vous présentent leur sélection de livres de poche pour l'été. De quoi vous donner des idées pour savourer vos plages littéraires de l'été.

Rédigé le , mis à jour le

La sélection littéraire de l'été 2015 #3
La sélection littéraire de l'été 2015 #3
Sommaire

La sélection du 13/07/15

  • Prédatrice
    Alissa Nutting
    Ed. Le Livre de Poche, février 2015

Celeste Price, 26 ans, est professeur dans un lycée de la banlieue de Tampa, en Floride. Elle est mariée à Ford, un flic séduisant, dont les parents sont pleins aux as. Ils forment un couple parfait, du moins en apparence. Car Celeste a un secret : elle n'aime que les adolescents. Poussée par cette passion, elle décide de séduire un de ses élèves et entre ainsi dans un engrenage infernal aux conséquences terribles.

Avec ce portrait à la première personne d'une femme qui entend rester libre de ses désirs, même les plus pervers, l'auteur prend le lecteur au piège entre l'empathie naturelle qu'il éprouve pour la narratrice et les actes irrépressibles de celle-ci. Alissa Nutting nous offre un roman dérangeant qui a déclenché une véritable polémique lors de sa sortie aux États-Unis.

 

  • La reine de la Baltique
    Viveca Sten
    Ed. Le Livre de Poche, août 2014

Un corps retrouvé sur une plage de l'île de Sandhamn, au large de Stockholm… Suicide ? Noyade ?... L'inspecteur Thomas Andreasson, un habitué de ce petit bout de terre jusqu'alors paradisiaque, est chargé de l'enquête. Nora Linde, une amie d'enfance devenue avocate et dont la perspicacité est redoutable, lui propose son aide. Mais l'été vire au cauchemar quand une femme est assassinée dans sa chambre d'hôtel. Et si, désormais, plus personne n'était à l'abri ?

Avec les enquêtes d'Andreasson et Linde qui ont fait d'elle une véritable star en Suède, Viveca Sten s'impose comme une des nouvelles grandes voix du polar nordique.

La sélection du 14/07/15

  • La longue attente de l'ange
    Melania G. Mazzucco
    Ed. J'ai lu, janvier 2015

Venise, fin du XVIe siècle. Toute sa vie, le Tintoret, peintre volcanique, anticonformiste et ambitieux, s'est battu pour asseoir sa réputation. À l'approche de la mort, il s'interroge sur son existence en tant qu'artiste et sa vie familiale mouvementée. Au coeur de ses pensées, sa fille illégitime adorée : Marietta, l'incarnation de ses rêves et son oeuvre la plus réussie.

Dans une Sérénissime au décor singulier, Melania G. Mazzucco fait renaître le faste d'une époque et sa galerie de personnages, parmi lesquels se détache, toute d'ombre et de lumière, la figure solitaire et émouvante de Marietta.

 

  • Green River
    Tim Willocks
    Ed. Pocket, mars 2013

Green River, un pénitencier de sécurité maximale au Texas. Un univers sans pitié où le silence n'existe pas, l'obscurité non plus. Un véritable enfer, entre tensions raciales et violences quotidiennes, dans lequel vivent 500 âmes perdues. C'est ici que Ray Klein, ancien médecin, purge sa peine. Alors que sa libération approche, une émeute éclate dans la prison. Au milieu du chaos et de l'anarchie, Ray, qui est tombé amoureux de Juliette Devlin, psychiatre judiciaire, va tout mettre en oeuvre pour sauver la jeune femme séquestrée avec ses patients dans l'infirmerie.

La sélection du 15/07/15

  • Le Monde d'hier
    Stefan Zweig
    Ed. Le Livre de poche, novembre 1996

Le monde d'hier, c'est la Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stefan Zweig a grandi et connu ses premiers succès d'écrivain, passionnément lu, écrit et voyagé, lié amitié avec Freud et Verhaeren, Rilke et Valéry… Un monde de stabilité où, malgré les tensions nationalistes, la liberté de l'esprit conservait toutes ses prérogatives.

Livre nostalgique ? Assurément. Car l'écrivain exilé qui rédige ses "souvenirs d'un Européen" a vu aussi, et nous raconte, le formidable gâchis de 1914, l'écroulement des trônes, le bouleversement des idées, puis l'écrasement d'une civilisation sous l'irrésistible poussée de l'hitlérisme...

Parsemé d'anecdotes, plein de charme et de couleurs, de drames aussi, ce tableau d'un demi-siècle de l'histoire de l'Europe résume le sens d'une vie, d'un engagement d'écrivain, d'un idéal. C'est aussi un des livres-témoignages les plus bouleversants et les plus essentiels pour nous aider à comprendre le siècle passé.

 

  • La femme qui décida de passer une année au lit
    Sue Townsend
    Ed. 10 x 18, avril 2014

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l'université, Eva se met au lit… et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l'entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : "Stop ! Je veux descendre !" Voilà enfin l'occasion. Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extraconjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu'à attirer l'attention, prétend-il.

Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d'Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l’homme à tout faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis son étrange prison, Eva va-t-elle trouver (enfin) le sens de la vie ?

La sélection du 16/07/15

  • Annabel
    Kathleen Winter
    Ed. 10 x 18, septembre 2014

1968, un bourg côtier du Labrador au Canada. Un enfant naît, ni garçon, ni fille. Intersexué. Ils sont trois à partager ce secret : les parents et une voisine de confiance. On décide de faire opérer l'enfant ; ce sera Wayne – le choix du père. Mais dans l'eau trouble de l'adolescence, son moi caché, cette Annabel qui l'accompagne comme une ombre, réapparaît. Et avec elle, la vérité.

 

  • Lettres d'une vie
    George Sand
    Ed. Folio, juin 2004

" La vérité de George Sand, elle est dans sa correspondance ", disait André Fermigier. Parmi les quelque vingt mille lettres de celle qui apparaît comme un de nos plus grands épistoliers, on en a retenu quatre cent trente-quatre qui racontent plus de cinquante ans d'une vie, de la jeune femme à la grand-mère, en une autobiographie sincère et spontanée, où Sand donne à lire le livre mystérieux de sa vie intime.

Une vie en lettres, une vie qui s'écrit tout en se vivant, l'amour et la vie d'une femme dévorée par " l'amour du vrai et du bien ", qui n'a cessé de " vivre en avant" et d'être "du parti des victimes contre les bourreaux", qui a remplacé le je pense, donc je suis par : j'aime, donc je suis, mais aussi l'existence d'une travailleuse acharnée, qui nous donne dans ces pages une magnifique leçon de bonté et de courage.

La sélection du 17/07/15

  • Ces lieux sont morts
    Patrick Graham
    Ed. Pocket, juin 2015

Le docteur Eric Searl ressuscite les " endormis " : des patients plongés dans le coma. Il les stimule par des sons et des odeurs, les aide à se réveiller ou à mourir. Aux yeux de la plupart des gens, il est un héros... Mais lorsqu'il rate, la veille de Noël, l'avion devant les conduire avec sa famille dans son chalet, Rebecca, sa nouvelle compagne, est loin de partager cette opinion. Furieuse, perdue en plein cœur des Rocheuses avec les trois enfants de Searl et un mystérieux auto-stoppeur bègue qu'elle a pris en pitié, elle doit faire face à une violente tempête. Quand Searl prend enfin la peine de les appeler, il est trop tard pour les reproches. Les cris de sa famille résonnent dans la maison, couverts par une voix, glaçante : " Àààà votre place, je deviendrais complètement fffou, doc".

 

  • Le lecteur de cadavres
    Antonio Garrido
    Ed. Le Livre de poche, juin 2015

Ci Song est un jeune garçon d'origine modeste qui vit dans la Chine du XIIIe siècle. Après la mort de ses parents, l'incendie de leur maison et l'arrestation de son frère, il quitte son village avec sa petite soeur malade. C'est à Lin'an, capitale de l'empire, qu'il devient fossoyeur des "champs de la mort" avant d'accéder à la prestigieuse Académie Ming. Son talent pour expliquer les causes d'un décès le rend célèbre.

Lorsque l'écho de ses exploits parvient aux oreilles de l'empereur, celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d'assassinats. S'il réussit, il entrera au sein du Conseil des Châtiments ; s'il échoue, c'est la mort. C'est ainsi que Cí Song, le lecteur de cadavres, devient le premier médecin légiste de tous les temps. Un roman, inspiré par la vie d'un personnage réel, captivant et richement documenté où, dans la Chine exotique de l'époque médiévale, la haine côtoie l'ambition, comme l'amour, la mort.

 

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne La Griffe noire.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus