1. / J'ai mal…
  2. / Aux yeux
  3. / Conjonctivite

Conjonctivite, l'inflammation de l'oeil

Des yeux irrités, des démangeaisons, des brûlures... voilà quelques-uns des symptômes de la conjonctivite. Quelles sont les causes de cette inflammation de l'œil ? Est-elle contagieuse ? Y a-t-il des complications ? Comment soigner ces symptômes douloureux et gênants ?

Rédigé le , mis à jour le

Conjonctivite, l'inflammation de l'oeil
Conjonctivite, l'inflammation de l'oeil
Sommaire

Qu'est-ce qu'une conjonctivite ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes décrivent les symptômes d'une conjonctivite.

Les conjonctivites sont des inflammations souvent dues à un virus ou à une allergie. Elles se soignent avec des gouttes. Mais dans d'autres cas, ces yeux rouges peuvent être liés à un autre type d'inflammation de la surface de l'œil.

La cornée est une membrane solide et transparente qui protège l'œil. La partie colorée, l'iris, joue le rôle du diaphragme qui s'ouvre et se referme en fonction de la quantité de lumière. Son centre est percé par la pupille pour permettre à la lumière d'entrer à l'intérieur du globe oculaire. À l'intérieur, le cristallin est une sorte de lentille qui va concentrer les rayons et les projeter sur le fond de l'œil au niveau de la rétine. Toute cette partie est remplie d'un liquide gélatineux que l'on appelle le corps ou l'humeur vitré, et qui permet à l'œil de garder sa forme sphérique.

L'œil est tapissé de trois feuillets : le plus interne est la rétine, qui contient les cellules de la vision ; puis la choroïde, une couche pleine de pigments, forme la chambre noire ; enfin, la sclérotique, ou la sclère, correspond au "blanc" de l'œil.

Cette membrane opaque est très innervée et donc, très sensible. Si on la suit vers l'avant, on trouve la cornée, qui n'est en réalité que la partie bombée de la sclère. Elle est elle-même recouverte d'une fine membrane, c'est elle que l'on appelle la conjonctive. Son rôle est de produire un mucus lubrifiant. Ces différents tissus de l'œil peuvent s'irriter et développer une inflammation.

Quand elle touche la conjonctive, il s'agit d'une conjonctivite. Si elle atteint l'intérieur des paupières, on parle alors de blépharite. Si la cornée devient rouge, c'est une kératite. Et quand l'inflammation atteint la sclère, il s'agit d'une sclérite (rougeur dans le blanc de l'œil). Allergie, agression chimique, bactérienne ou virale, les causes d'inflammation sont nombreuses...

 

Consultation en ophtalmologie

L'ophtalmologiste fait un prélèvement dans l'œil.

Dès les premiers symptômes, il est important de consulter pour ne pas aggraver l'inflammation de l'œil. C'est ce qu'a fait Brice. Nous l'avons suivi le temps d'une consultation.

À la recherche des bactéries

Quelles sont les analyses réalisées sur le prélèvement ?

Après le prélèvement effectué par l'ophtalmologiste, l'échantillon est transmis au laboratoire pour analyse.

Nettoyage des yeux : les bons gestes

Quelques conseils utiles pour bien se rincer l'oeil

Dans la plupart des conjonctivites et des inflammations de l'œil, le nettoyage des yeux est un bon moyen de se soigner, avec les gouttes. Alors comment bien nettoyer l'oeil ? Comment mettre du collyre ? Quelles sont les bonnes doses ? Les explications avec le Dr Cédric Lamirel, ophtalmologiste.

Sclérite : l'inflammation du blanc de l'œil

50% des sclérites sont dues à d'autres maladies comme la polyarthrite rhumatoïde ou la vascularite de Wegener qui donnent des complications au niveau de la cornée.

Parfois, les inflammations de l'œil peuvent concerner une autre membrane que la conjonctive, comme la sclère qui forme le blanc de l'œil. On parle alors de sclérite. Dans la moitié des cas, cette inflammation est liée à une autre maladie.

 

En savoir plus sur la conjonctivite

Sur Allodocteurs.fr

Questions/Réponses :

Dossiers :

Sponsorisé par Ligatus