1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Fausse couche

Existe-t-il une prise en charge psy adaptée en cas de fausse couche ?

Existe-t-il une prise en charge "psy" adaptée ? Ma cousine a fait une fausse couche et ne sait pas où s'adresser.

Rédigé le , mis à jour le

Existe-t-il une prise en charge psy adaptée en cas de fausse couche ?

Les réponses avec le Pr Philippe Duverger, pédopsychiatre, et avec le Pr Philippe Descamps, gynécologue-obstétricien :

"Il n'existe pas de lieu spécifique. Il est important de savoir que l'on peut en parler. Souvent d'ailleurs quand il y a une fausse couche, il y a un sentiment de tristesse, d'espoir brisé, mais il y a aussi une honte et peut-être la peur d'en parler. C'est la peur de ne pas avoir été à la hauteur, de ne pas être capable… Or, il est vraiment fondamental d'en parler. Il n'y a pas un lieu spécifique, mais il existe des possibilités. On peut trouver des psychologues dans les maternités."

"Du côté des gynécologues, toutes les femmes qui font une fausse couche n'ont pas besoin de voir un psychologue ou un psychiatre. Mais il est important d'avoir la ressource dans l'unité dans laquelle on travaille. On peut faire appel à des psys mais cela ne concerne pas toutes les patientes. Si on dédramatise un peu, et si on accompagne les patientes, ça se passe souvent très bien."