1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Nourrisson

Savez-vous ce que contiennent les couches de vos bébés?

60 Millions de consommateurs livre son nouveau palmarès des produits pour bébés. Résultat : Pampers s’en sort, mais trop de marques utilisent des pesticides.

Rédigé le , mis à jour le

Savez-vous ce que contiennent les couches de vos bébés?
Savez-vous ce que contiennent les couches de vos bébés?

Il y a un peu plus d’un an, le magazine 60 Millions de consommateurs révélait que certaines substances toxiques avaient été retrouvées dans la composition de plusieurs marques de couches. "Les analyses révélaient dans une majorité de produits la présence de résidus à risques toxiques, notamment des traces de dioxines et des résidus de glyphosate et d’autres pesticides" note le magazine. Le leader incontesté de la couche, Pampers, n’était pas épargné. Si, un an plus tard, il y a du progrès, les parents doivent encore se méfier, estime 60 Millions.

Du mieux pour Pampers, rien de nouveau chez Lotus et Pommettes

Le magazine a donc de nouveau analysé la composition d’un grand nombre de couches et de lingettes pour bébés. Et il semblerait que leur enquête précédente ait provoqué une prise de conscience chez certains industriels, puisqu’un nombre non négligeable de marques travaillent désormais avec des fournisseurs qui utilisent moins de pesticides. 60 Millions souligne notamment "les bons résultats d’analyse" de Pampers. "Preuve que l’objectif « zéro résidus toxiques dans les couches » est atteignable, et cela dans des délais relativement courts", en déduit le magazine.

Mais certaines données restent préoccupantes. "Nos analyses ont en effet mis en évidence la présence d’un résidu du glyphosate dans quatre références. Nous avons aussi détecté des traces d’autres substances peu recommandables (pesticides, composés organiques volatils ou halogénés…) dans plusieurs couches", prévient 60 Millions. Dans leur viseur, les références Lotus et Pommettes, qui continuent d’utiliser des pesticides. Certaines marques sont par ailleurs en régression : c’est le cas de Mots d'enfant (Leclerc), et Love & Green, dont les couches comportent des résiduts de produits toxiques.

Méfiez-vous du "bio"

Autres données prises en compte par 60 Millions de consommateurs : les éléments marketing des produits pour bébés. Certaines marques, se targuant d’utiliser des ingrédients issus de l’agriculture biologique, utilisent parfois plus de substances toxiques que les autres. 60 Millions note, enfin, que les informations sur les matières premières utilisées dans les couches et lingettes restent très opaques. "Nous avons constaté que les fabricants ne font toujours pas figurer, sur chaque emballage, le nom des matières premières qui entrent dans la composition de leurs couches", note le magazine. Qui précise toutefois que "certaines marques fournissent cette information sur leur site web".

Vous pouvez retrouver la liste complète dans le dernier numéro de 60 Millions de consommateurs.

"Des substances à risque "à l'état de traces" retrouvées dans des couches pour bébés". Sujet diffusé le 24 janvier 2017.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus