1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Troubles digestifs
Me connecter pour participer au forum
Auteur opération du cardia puis-je être candidate ?
locka
Le 20/11/2015 00:44:16
Bonsoir, Voila plusieurs année que je souffre de RGO. Afin d'y voir un peu plus clair sur ma situation, j'aimerai vous expliquer mon parcours pour avoir des avis. J'ai aujourd'hui 24 ans. Depuis très jeune, je suis très sensible aux reflux. Mon premier souvenir de traitement pour reflux date de l'époque où j'avais 10-12 ans, ce n'est plus très clair. Il n'y avait pas eu d'examens particuliers, on m'avait parlé de reflux, donné un antivomitif à prendre le soir et la précaunisation de dormir semi-assise. La durée de traitement est passée, il y a du avoir un mieux même si j'ai souvent du garder cette position pour dormir. Jusqu'à il y a environ 4 ans, j'avais donc la vingtaine, je n'avais pas de soucis particuliers sauf un (depuis ces fameux 10-12 ans): Après un repas, souvent le soir (mon plus gros repas), j'avais toujours cette sensation de trop plein au niveau de la partie haute de l'estomac mais aussi une gène dans la gorge avec la sensation que plus rien ne pouvait passer. Il me fallait, pour aller mieux, me mettre au lit, en position semi-assise et attendre que ça passe. A la suite d'une repas entre amis où nous avons fini par danser un peu, j'ai vomi direct, pour vous dire où ça me menait sinon). Vers mes 20 ans donc, j'ai commencé en plus à avoir des brulures d'estomac très violentes qui se manifestaient souvent le matin, allaient mieux en journée, et me gênaient énormément le soir (en plus de ce trop plein toujours présent). Mon médecin m'a prescrit des IPP pour une durée de un mois, arrêt quelques temps car ça allait mieux puis rebelote pour 4 mois, arrêt puis rebelote encore une fois jusqu'à ce qu'il me le donne de façon continuelle (j'ai eu inexium puis en longue durée omeprazole 20mg). Tout allait mieux avec le traitement même si les gênes étaient toujours présentes, s'était vivable. Il y a un an et quelques mois, à la suite d'une prise d'anti-inflamatoire (obligatoire mais avec le traitement, on m'avait dit "rassurez-vous ! aucun soucis), tout c'est dégradé. Brulures constantes à l'estomac et dans l'oesophage, remontées acides, brulures atroces au moindre petit abus au point de n'en pas dormir. Je fini par voir un autre médecin qui me sort la totale, test pour helicobacter, envoi direct chez un gastro pour demande de fibroscopie et augmentation de l'ipp à 40mg + gaviscon à gogo pour tenter de me soulager. Diagnostic : juste une hypotonie cardial (qu'il catégorisait comme légère si je me souviens bien, mais qui n'inquiète pas mon gastro qui se montre rassurant, me disant : "poursuivez votre traitement, je ne vois rien d'autre à faire." J'ai poursuivi le traitement plusieurs mois, retour à la case départ... ça se gère même si toujours des brulures en cas d'abus ou de temps en temps et sensation de trop plein mais beaucoup plus gérable. Nouveau médecin que je vois pour la premiere fois il y a 7 mois. Je lui explique rapidement mon cas, ok, on continu le traitement. On décide, et ça me va très bien, de repasser à du 20 mg. Super, ça ne change rien, j'avais peur que ça reparte de plus belle.  Depuis quelques semaines, les brulures redeviennent peu à peu plus présentes, même si je gère globalement bien encore. Par contre, et là j'en ai marre, c'est la goutte d'eau, le trop plein s'est accentué ! Depuis une bonne semaine, dès que j'entamme mon repas, j'ai cette sensation de trop plein (quand j'ai plus ou moins faim ou que je crève de faim c'est la même chose). Dès les premières bouchées voir la premiere, j'ai l'impression que les aliments restent bloqués dans ma gorge, sensation d'éttouffement parfois, la gène apparaît aussitôt dans le haut de l'estomac et je finis presque par me forcer à manger. Je suis nauséeuse pendant plusieurs heures par la suite !!!! Et ce, à chaque repas, même lors de petits encas rapides (ça me la fait en mangeant une poirre... juste une poire). J'espère que ce n'est que passager, ça m'est déjà à différentes périodes mais ça durai deux ou trois jours donc ça passait. Là je commence à saturer !! J'ai lu divers sujets parlant d'interventions au niveau du cardia qui permettraient d'en finir avec le RGO ou d'améliorer le quotidien des personnes qui souffrent de ce problème. Pour autant, je n'arrive pas à savoir si ces interventions sont préconisées pour des personnes souffrant uniquement de RGO. (j'ai lu des choses avec des personnes alliant RGO avec hernie hiatiale, oesophagite etc). De plus, mon problème cardiale étant nommé comme "léger", pourrais-je y prétendre ou est-ce uniquement préconisé en cas de grosse béance ? Je m'y intéresse vraiment car ce "léger problème" comme on me le nomme me bouffe sérieusement la vie. Je n'ai que 24 ans, un traitement peut-être à vie et des période invivables entre des périodes seulement gérables ! Si j'ai la moindre possibilité d'avoir droit à ce type d'intervention, je compte bien m'y interesser de très près !!  Excusez ce roman mais je tenais à exposer ma situation dans la globalité pour apporter un maximum d'infos. Merci si vous êtes allés jusqu'au bout ! 
Message modifié le 20/11/2015 00:52:07, par locka
Julien S, 5e année externe Paris 13
Modérateur
Le 21/11/2015 19:18:32

Bonsoir,

En effet, les symptômes que vous décrivez apparaissent comme tres invalidants car ils vont jusqu'à vous restreindre en nourriture. De plus, vous avez pris un traitement d'entretien avec IPP au long cours donc la prochaine étape, si l'on peut dire, est l'intervention chirurgicale. L'indication n'est pas dépendante de la présence d'une hernie hiatale, elle est à discuter en fonction de la gravité des symptômes.

Pour prendre cette décision, il faudra discuter avec votre medecin référent ou votre chirurgien du rapport bénéfices/risques. Évidemment, comme toute intervention chirurgicale, il y a des risques intrinsèques (hemorragie, infection, allergie aux anesthésiques) qui existent. Cette intervention dite "fundoplicature de Nissen" consiste à corriger l'incompétence mécanique du sphincter inférieur de l'oesophage en "enroulant" la portion haute de l'estomac (le fundus) autour du sphincter de l'oesophage. Les resultats sont plutôt bons puisque jusqu'à 90 % des opérés sont considérés comme satisfaits à 5-10 ans.

Voici quelques articles qui pourront vous apporter des réponses :

Http://www.allodocteurs.fr/maladies/intestins-et-estomac/reflux-gastro-oesophagien/rgo-des-solutions-contre-le-reflux-gastrique_8234.html

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-rgo-a-quel-stade-la-chirurgie-doit-elle-etre-envisagee-_8240.html

Et puis, si vous êtes vraiment motivée : http://www.fmcgastro.org/postu-main/postu-2013-paris/textes-postu-2013-paris/traitement-du-rgo-indications-de-la-chirurgie/

N'oubliez pas que la personne qui est le plus apte à répondre à vos réponses est votre médecin traitant qui vous connaît mieux que n'importe quel autre praticien.

Cordialement,

Julien S.

Ultranature
Le 18/08/2018 09:56:31
Bonjour Locka, Souffrant des mêmes troubles que vous et comprenant parfaitement votre humeur, j’ aimerais beaucoup savoir si vous avez finalement subi l opération du cardia et si vous en êtes satisfaite.Difficile de lire des témoignages. Très cordialement,

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier