1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Thyroïde
Me connecter pour participer au forum
Auteur Légère hypothyroïdie mais symptômes de l'hyperthyroïdie
Deltora
Le 23/02/2015 10:50:17
Bonjour, L'été dernier (juin 2014), on m'avait détecté une hypothyroïdie (bilan fait suite à des plaintes de fatigue de ma part) : TSH : 7.02 (norme : 0.27 à 4.20) FT4 : 12.4 (norme : 7.8 à 19.4) Avant de me donner un traitement, mon médecin a voulu refaire un autre bilan, un mois plus tard (juillet 2014) : TSH : 4.56 (norme : 0.27 à 4.20) FT4 : 9.7 (norme : 7.8 à 19.4) La TSH étant trop près de la norme, il n'a pas voulu me donner de traitement. Sauf que depuis novembre, mon état se dégrade : j'ai perdu 8 kg (en moins de 4 mois), tachycardie, essoufflement (même au repos avec gène pour respirer), diarrhées, fatigue, faiblesse musculaire générale (même au niveau des yeux), insomnie, grande anxiété, dépression avec trouble panique depuis peu (1 mois). J'ai donc pensé que j'avais plutôt une hyperthyroïdie cette fois. J'ai donc refais un bilan il y a deux jours, et je viens d'avoir les résultats : TSH : 5.78 (norme : 0.27 à 4.20) FT4 : 10.8 (norme : 7.8 à 19.4) Avec l'enfer que je vis depuis quelques mois, j'espérais de tout cœur avoir une hyperthyroïdie pour enfin mettre un mot sur mes maux, et au final non, je n'ai toujours qu'une "petite" hypothyroïdie qui, j'imagine, ne sera pas traitée, comme la dernière fois... Mes questions : - Pensez vous que mon taux de TSH justifie un traitement? - Comment est-ce possible d'avoir tous les symptômes inverses à l'hypothyroïdie tout en ayant une hypothyroïdie ? - D'où viennent mes problèmes de respiration qui m'invalident beaucoup et qui sont apparus du jour au lendemain et qui s'aggravent petit à petit? Merci
Alexia Rouland, interne université de Bourgogne
Modérateur
Le 23/02/2015 13:52:13

Bonjour,

Votre taux de TSH est un peu au-dessus des normes mais pas au point de traiter, surtout que la T4 est dans les normes.

Vos symptômes peuvent effectivement faire penser à une hyperthyroïdie, sauf que ce n'est pas le cas puisque la TSH est à 5.78, il faut donc chercher ailleurs pour trouver la cause de vos problèmes.

Alexia

oural
Le 23/02/2015 15:11:40

Bonjour Deltora et Alexia, Je connais bien les symptômes de l' hypo et de l' hyper puisque j'ai des problèmes thyroidiens traités par Lévothyrox®. Votre TSH est trop haute et les T4 trop basses; il serait bon de contrôler les T3. En ayant une TSH trop haute, même à 3, je peux vous dire que je suis très essoufflée, fatiguée avec des angoisses récurrentes tout en étant déprimée et des douleurs musculaires importantes bref pas bien du tout.....mon médecin, dans ce cas m' augmente la dose de Lévothyrox® et franchement je revis tous les symptômes disparaissent..... Les normes des laboratoires sont trop larges, une bonne TSH se situe aux alentours de 1 et en tant que malade de la thyroide, beaucoup de personnes vous diront la même chose. Je vous conseille de consulter un endocrinologue à l' écoute avec des résultats de TSH T4 T3. Bon courage à vous et j' espère que vous trouverez un médecin qui se fie au ressenti et pas seulement aux chiffres. Cordialement

Deltora
Le 23/02/2015 20:05:37
oural a dit :
Bonjour Deltora et Alexia, Je connais bien les symptômes de l' hypo et de l' hyper puisque j'ai des problèmes thyroidiens traités par Lévothyrox®. Votre TSH est trop haute et les T4 trop basses; il serait bon de contrôler les T3. En ayant une TSH trop haute, même à 3, je peux vous dire que je suis très essoufflée, fatiguée avec des angoisses récurrentes tout en étant déprimée et des douleurs musculaires importantes bref pas bien du tout.....mon médecin, dans ce cas m' augmente la dose de Lévothyrox® et franchement je revis tous les symptômes disparaissent..... Les normes des laboratoires sont trop larges, une bonne TSH se situe aux alentours de 1 et en tant que malade de la thyroide, beaucoup de personnes vous diront la même chose. Je vous conseille de consulter un endocrinologue à l' écoute avec des résultats de TSH T4 T3. Bon courage à vous et j' espère que vous trouverez un médecin qui se fie au ressenti et pas seulement aux chiffres. Cordialement
Bonsoir oural, merci de votre réponse. Effectivement je le vis très mal et je commence à faire une dépression, je ne sors même plus de chez moi avec tout ça, j'ai des angoisses et je me suis même retrouvée aux urgences suite à une impression de manquer d'air, on m'a dit que je faisais un trouble panique... ça devient invivable et le fait qu'on refuse de me traiter pour mon hypothyroïdie ne m'aide pas vraiment, à quoi ça sert d'avoir des normes si quand on est en dehors on n'est pas soigné?! En effet mon médecin avait refusé de me traiter lorsque j'étais à 4.56 alors que la norme maximale est de 4.20, j'avais "compris" son choix, mais là je suis à 5.78 ... sans parler de quand j'étais montée à 7.02 ... Donc les normes des laboratoires sont peut-être trop larges mais dans ce cas je fais quoi ? Je suis à la limite d'aller me faire interner en psy tellement j'en peux plus. J'aimerais comme vous qu'on soigne ma thyroïde et que tout le reste parte avec... :'( j'ai eu mon médecin au téléphone pour prendre RDV pour parler des résultats, il m'a dit qu'il allait falloir refaire une échographie de la thyroïde comme l'été dernier etc... mais va-t-il pour autant me donner un traitement? non j'imagine que dans un mois il va me refaire faire un bilan sanguin et que par malchance ma TSH aura baissé à 4.9 : trop près de la norme pour justifier un traitement! Parfois je ne comprend vraiment pas tout à la médecine... j'en saurai peut-être plus au fur et à mesure des années, car le comble est que je suis quand même étudiante en médecine.
oural
Le 24/02/2015 13:57:46
Bonjour Deltora, Je sais comme cela est difficile de vivre avec un déreglement thyroidien et malheureusement, certains médecins ne réalisent pas l' intensité des symptômes même en étant dans les normes. J' ai un grand respect pour le milieu médical mais il arrive pour certaines pathologies, que la science ne suffise pas et le coté humain est très important. J' ai changé 2 fois de médecin traitant et 2 fois d'endocrinologue et je suis loin d'être la seule.....car on me diagnostiquait une fibromyalgie, une dépression.....car j' étais dans les normes!!jusqu' au jour, où un médecin de campagne m' a dis: "Madame, vos douleurs ainsi que tous vos symptômes sont d'ordre hormonal" et donc et équilibrant au plus près possible ma TSH aux alentours de 1, j' ai enfin pu reprendre une vie normale en étant parfaitement bien....plus aucune angoisse, ni douleurs, ni attaque de panique etc.....et lorsque je "sens" que cela ne va pas, je recontrôle de suite ma TSH qui confirme mon ressenti. Donc, je vous conseille vivement de faire votre échographie thyroidienne, de refaire un dosage TSH T4 T3 ainsi que les anticorps et de demander un autre avis médical. Bon courage à vous .
Alexia Rouland, interne université de Bourgogne
Modérateur
Le 25/02/2015 18:21:09

Bonjour,

En l'occurrence je suis interne en Endocrinologie et je fais une formation complémentaire en thyroïdologie, et par expérience je peux vous dire que 90% des gens avec une TSH dans les normes ou légèrement au-dessus des normes le vivent très bien, sans symptômes.

Les signes présentés par Deltora ne collent pas complètement avec une hypothyroïdie, j'attire donc son attention sur le fait que prendre des hormones thyroïdiennes ne résoudra pas forcément tous les problèmes, et je pense qu'il serait intéressant de chercher une autre cause à ces signes avant d'incriminer la thyroïde.

Oural je suis d'accord avec vous, on ne traite pas des chiffres. Mais en l'occurrence, avec une TSH dans les normes ou légèrement au-dessus et des symptômes, il faut chercher une autre cause aux symptômes en priorité. Après si on ne trouve rien d'autre, on pourra revenir sur la thyroïde.

Alexia

oural
Le 25/02/2015 18:57:46
Bonjour Alexia, Je vous remercie pour votre message. En effet, je connais plusieurs personnes qui se trouvent avec un dérèglement thyroidien comme moi et qui avec une TSH à 0.5 ou à 4 ne ressentent aucuns symptômes et vivent tout à fait normalement mais d' autres patients beaucoup plus sensibles comme me dis mon médecin, souffrent de symptômes importants y compris dans les normes. Dans mon cas personnel, une TSH à 4 m' engendre 8.6 de tension avec des vertiges, un épuisement, de fortes douleurs dans les jambes etc et lorsque mon médecin m' augmente la dose de Lévo, ma tension redevient normale et je "retrouve" mes jambes, plus aucune fatigue. J' ai eu toute une batterie d'examens à l' hôpital pour écarter des autres problèmes de santé et hormis une hyperglycémie avec hémoglobine glycée à 5, tout va bien. Une TSH à 0.5 m' engendre de fortes angoisses et une nervosité anormale. Bien sûr pour Deltora, il faut écarter d'autres causes possibles à son mal être. Je n'ai aucune compétence médicale mais je ne suis pas la seule à force de discuter avec des personnes dans la même situation que moi, a être aussi mal autant physiquement que moralement lorsque la TSH est trop basse ou trop haute. J' apprécie d'avoir lu votre réponse; je ne voulais pas vous contredire dans mes messages, je tenais juste à apporter mon expérience de "malade"; j'espère que vous l'avez pris comme cela. Cordialement.
redou
Le 25/02/2015 20:02:28
certaines personnes sortent de l'echantillon qui a permis de fixer des normes;cas particuliers.comme les hyperthyroidies infracliniques ;tsh basse t3t4 normales _à surveiller uniquement.
Alexia Rouland, interne université de Bourgogne
Modérateur
Le 26/02/2015 13:56:37

Bonjour oural,

Je ne remets pas du tout en cause ce que vous dites, je l'ai bien compris comme un témoignage de personne atteinte de problème de thyroïde, pas de souci! Je voulais juste apporter un complément d'information médicale, parce que certaines personnes venant sur ce forum pourraient se demander pourquoi on fait les dosages de TSH finalement, si on traite toux ceux qui ont les symptômes de l'hypothyroïdie même avec une TSH normale.

Je suis désolée si j'ai parfois un ton un peu froid dans les messages, c'est juste qu'à force de se faire "hurler dessus" par certains patients ou leur famille, on finit par être un peu plus distant.

Alexia

oural
Le 26/02/2015 17:02:04
Bonjour Alexia, Bien sûr je comprends votre analyse médicale et je vous remercie pour votre message. Je sais que vous exercez, certes un métier passionnant mais aussi très difficile et pour avoir été de nombreuses fois à l' hôpital, j' ai été souvent choquée par le comportement impoli et souvent irrespectueux de certains patients et je peux tout à fait comprendre que les internes et médecins de l' hôpital puissent à la longue devenir distants et froids avec des patients "difficiles". Mais j' ai été aussi souvent choquée de voir que certains internes et même médecins avaient transformé cette distance en indifférence sans aucune psychologie humaine devant la souffrance et la peur des patients démunis devant des pathologies auxquelles ils n'y connaissent rien et de ce fait les patients s'énervent en pensant que les internes et médecins ne s'intéressent pas du tout à leur "cas". Il y a dans les hôpitaux des médecins d'une grande valeur autant en compétences qu'au niveau humain mais aussi malheureusement d'autres qui je pense n'ont pas la vocation à devenir soignant car l'indifférence peut être dangereuse en médecine. Voilà, je ne manquerai pas de revenir poser des questions médicales sur le forum Alexia :D Bon courage à vous. Cordialement

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier