1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Thyroïde
Me connecter pour participer au forum
Auteur Diabète et thyroïde
kloe26
Le 31/01/2015 00:10:46
Bonjour, Je lance un petit appel à l'aide 😊 Suite à un malaise en juillet, je me suis retrouvée aux urgences. Après une batterie de tests, il m'ont découvert un diabète de type 1, insulino dépendant. Dans mes résultats, il y avait aussi TSH 5,29 et T4=10,8. Mais ça les médecins et ma diabeto ne l'a pas relevé. A Noël, lors de ma prise de sang des 3mois, un médecin m'a dit de détester le TSH. TSH=4,78 Lors de mon RV avec la diabeto, elle a hésité, puis m'a dit de le détester, et de commencer tout de suite après un traitement levothyrox 75. Hors cette prise de sang a révélé un TSH=2,17, T4=13,8, anticorps anti arturo peroxydase=39 et anticorps anti-recepteur de la thyreostimuline inférieur a 1,0. Pffff, je comprend rien. Si mon TSH diminuer, est il vraiment utile que je prenne du levotyrox? N'est ce pas dangereux d'en prendre si ce n'est pas utile? Je prend du levotyrox 75 depuis 15 jours. Et cette semaine j'étais plutôt d'humeur massacrante et souvent mal à la tête. Est ce lié ? Mon prochain RV avec la diabeto est dans 2mois et demi. Faut il que j'aille voir qqun d'autre avant? Merci d'avance pour votre aide. Moi qui n'allais jamais chez le médecin, là je suis servie! ☺
kloe26
Le 31/01/2015 00:17:24
Oh oh, désolée pour la correction automatique qui m'a fait écrire quelques boulettes. 😀
Emjy
Le 31/01/2015 03:13:52
kloe26, il n'y a pas que le traitement médicamenteux qui peut suppléer à la carence en iode de la thyroïde, certains aliments le permettent (en grande quantité) : comme les fruits de mer, les poissons d'eau de mer, voire l'utilisation de sel additionné d'iode (des 'sels iodés' sont vendus dans le commerce) ; j'ai compris leur impact fortuitement, quand le médecin a cru que j'avais une anomalie de la thyroïde (résultat de la "TSH" lors d'un dépistage sanguin systématique) puisqu'il m'a indiqué qu'à re-contrôler quelques semaines plus tard et le taux de TSH était redevenu normal. C'est alors que j'ai réalisé que j'avais ingurgité une quantité importante d'huîtres les jours précédents la première consultation (et prise de sang qui a suivie) à la période de Noël, et que plus du tout les semaines précédant la seconde prise de sang. C'était la cause de l'anomalie constatée, et je n'ai pas de pathologie thyroïdienne à ce jour. ---------- Mais dans ton cas, kloe26, quand tu demandes "est il vraiment utile que je prenne du levotyrox? N'est ce pas dangereux d'en prendre si ce n'est pas utile?", tu es dans un autre contexte : une pathologie. C'est pourquoi ton médecin t'a prescrit du Lévothyrox et c'est que tu en as besoin. Ce qui serait dangereux pour ta santé serait donc de ne plus le prendre. Souvent les maladies thyroïdiennes, peu gênantes dans leurs manifestations, sont pour cela négligées et tu le fais toi-même remarquer : "ça les médecins et ma diabeto ne l'a pas relevé". Or ton médecin n'a pas fait l'erreur de négliger le fonctionnement de ta thyroïde car il pensé à le dépister : il a eu raison car un dysfonctionnement de la thyroïde peut être – et surtout chez les personnes diabétiques – à l'origine de déséquilibres glycémiques. Lorsque le dysfonctionnement thyroïdien est traité, cela permet de mieux contrôler le traitement du diabète (vers une amélioration de ce diabète), mais c'est vrai aussi à l'inverse. ----------------- Le dysfonctionnement de la thyroïde (qu'il soit hypo ou hyper) et du diabète sont chacun métaboliques et l'un comme l'autre peuvent s'influencer. --------- Tu demandes également, kloe26, "…Est ce lié ?" : oui, il y a un lien de causalité entre la prise de "lévothyrox" et l'apparition de céphalées ("souvent mal à la tête") et de troubles de l'humeur ("plutôt d'humeur massacrante"), et même d'autres symptômes (prise de poids…), car la thyroïde est une glande endocrine qui participe à plusieurs métabolismes (en synergie avec des productions hormonales…) donc un impact possible sur d'autres . Ces symptômes sont des effets secondaires fréquemment remarqués pendant les phases d'équilibrage du traitement par Lévothyrox (notamment en surdosage), et disparaissent ensuite lorsque le taux de TSH est stabilisée. ---------- Ton "prochain RV avec la diabeto est dans 2mois et demi" c'est relativement lointain mais c'est ce délai est normal pour une consultation avec un spécialiste, mais c'est pour ça aussi qu'existent le médecin généraliste : il fait le lien et d'un accès de proximité et plus accessible en temps réel. Tu peux donc le consulter sans déplacer ton RDV de diabétologue, et lui demander son avis (le médecin traitant décidera s'il modifie lui-même ton traitement, après prise de sang si besoin, et/ou s'il est nécessaire d'avancer la date de la consultation spécialisée. --------- Emjy
Alexia Rouland, interne université de Bourgogne
Modérateur
Le 31/01/2015 10:58:49

Bonjour,

Dans le CHU où je travaille, nous avons l'habitude de ne pas traiter par hormones thyroïdiennes des patientes ayant un taux de TSH inférieur à 10, d'autant plus si elles n'ont pas de symptômes particuliers.

Dans votre cas, vous avez consulté une endocrinologue qui vous a prescrit du lévothyrox, elle devait donc avoir ses raisons. Nous ne pouvons pas disposer de toutes les informations contenues dans votre dossier, par conséquent nous ne pouvons que vous conseiller de suivre l'avis de votre endocrinologue.

Si vous avez un doute, vous pouvez toujours essayer de la joindre et de lui poser la question par téléphone, cela vous rassurera sûrement.

Alexia

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier