1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Santé à l'école
  4. / Enfants précoces
Me connecter pour participer au forum
Auteur Votre enfant est surdoué mais a passé une scolarité normale ? Parlez-en sur le forum
Modérateur Allodocteurs
Le 27/09/2010 10:56:47
sany
Le 29/09/2010 21:11:11
Bonjour, mes 2 derniers sont "eip". après les bilans et le suivi dans un centre pour enfants surdoués en difficulté, ils ont eu jusqu'à présent une scolarité certe chaotique, mais normale.... je dis jusqu'à présent, car le second est en 6è, avec un leger trouble d el'attention, ce qui est souvent relevé chez ces enfants. et le dernier, aurait du etre déscolarisé en cp pour depression...(qi 150) et pourtant bon gré mal gré, il s'esta ccroché mais on vit la scolarité comme une charge. nous aimerions tellement des écoles ou classes avec une pédagogie adaptée, et pas seulement sur paris ou aux tarifs exhorbitants!! je pense demandé une classe spéciale l'an prochain, car nous sommes usés, enfant comme maman....et un saut d eclasse sera surement demandé également afin qu'il atteigne plus rapideme,t cette classe dans un collège avec dispositif pour enfants surdoués en difficulté. je pense qu'n enfants surdoué qui s eporte bien n'a pas forcement besoin d'une scolarité spécifique. bcp d'ailleurs font une scolarité bonne (pas forceme,nt brillante, meme si bcp le font aussi), sans adaptation. mais bcp de ces enfants souffrent , en silence (pour les filles) ou non (pour les garçons!)et ont mal à l'école...
FloBla
Le 30/09/2010 10:57:34
Bonjour, Mon fils de 16 ans est EIP (QI 150). Il a sauté le CE1 et poursuit depuis une scolarité normale. En Terminale S, c'est un bon élève, mais pas le plus brillant de sa classe, loin de là. Les années collège ont été difficiles parce qu'il était petit pour son âge et le fait qu'il ait un an d'avance accentuait le décalage physique avec les autres. Depuis l'entrée au lycée, ça va mieux. Aujourd'hui, il mesure 1,63 m ; ce n'est pas grand, mais suffisant pour se sentir "normal". J'ai également été EIP (QI non évalué). L'institutrice qui m'a eue en grande section a eu l'intelligence de me faire sauter le CP car je savais lire et écrire. Ensuite, j'ai eu un cursus normal. Bac C avec mention bien, puis MIAGE (Maîtrise d'Informatique Appliquée à la Gestion des Entreprises) en quatre ans. Mon travail, aujourd'hui, n'a rien à voir avec cette formation, mais c'est une autre histoire ! Jusqu'au bac, j'étais cataloguée comme "grosse tête" ou "intello", mais j'ai toujours eu une vie normale, avec des amis, et je n'ai jamais souffert de ma "différence". Une seule remarque : mon mari est EIP (non détecté, en échec scolaire) et nos amis les plus proches le sont aussi. Ce n'est pas une volonté, c'est le hasard qui l'a voulu. Comme si nous nous reconnaissions malgré tout comme "hors normes"...
prapra
Le 30/09/2010 13:52:40
Bonjour je ne sais si je peux citer un livre "les magiciens du paradoxe" de Ph Chamont ; dans ce livre j'ai trouvé toute la personnalité de mon fils ; livre facile à lire et très complet. Comment lutter contre la dysorthographie dans le monde du travail les logiciels ne sont pas tous au top (médialexie) selon l'ordi ou le traitement de texte que l'on utilise . Doit on en parler à son patron sans risque de se faire débaucher Merci

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier