1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Santé à l'école
  4. / Enfants précoces
Me connecter pour participer au forum
Auteur Surdoué ou Hyper-conscient ? le terme surdoué est il le bon terme ?
laured19
Le 30/09/2010 15:20:02
Cela maintenant 2 ans que j'ai compris ma façon de fonctionner...une hypersenbilité, difficulté a me concentrer si trop d'infos arrivent en meme temps, (ex conversation avec d'autres personnes parlant d'un autre sujet juste a coté) Suite a mon entretien avec ma psycho elle m'a expliqué tout cela et là on comprend tout. pourquoi sa vie professionnelle est en dent de scie constamment... le fait d'avoir un cadre m'exaspère au bout d'un moment, ce besoin de liberté est juste impossible a mettre de coté... bref le cerveau est en ébullition permanente.. Je ne me retrouve pas du tout dans les histoires de QI...ce mot surdoué reste gênant a mon oreille, alors que tous les autres traits de comportement et de façon de fonctionner correspond complètement à ça...
ChapGrey
Le 30/09/2010 19:47:08
Haha je me demandais la même chose. Pour ma part, je préfère parler d'ultra-sensibilité. Impossible à se la péter avec cette étiquette. Ce terme serait plus correct car d'après ce que j'ai pu lire ici et là, il s'agirait plus d'hypersensibilité que de précocité. Précoce par rapport à quoi? À la plupart des gens? À une mode d'éducation préétablie? Là, tout est exacerbé, les perceptions, sensations, les émotions, l'imagination, la conscience.. Le rapport avec le QI élevé est assez évidente, vu que ces test se basent, entre autres, sur les perceptions spatiales, la logique et l'intuition du sujet. Pourtant, certaines aptitudes testées, comme la concentration, le stress du contre-la-montre, la logique linéaire peuvent être préjudiciables à des sujets hypersensibles. Pour ma part, je suis souvent incapable de me focaliser sur quelque chose (un sujet, une idée) plus de quelques minutes. Mon imagination prend aussitôt le relais. C'est assez handicapant pour les activités répétitives, en effet. QI et hypersensibilité peuvent être en rapport, mais il ne faut pas oublier que ces QI test ne sont qu'un exercice d'une heure, et qu'il y a énormément de facteurs temporels (autres?) qui entrent en comptent. Et les ultrasensibles sont les meilleurs anarchistes de l'espace ;) ébullition permanente.. j'aime bien ^^ On est peut-être pas des terriens :suspect:
laured19
Le 01/10/2010 09:43:25
lol ouais de quelle planète venons nous ? Je pense qu'énormément de gens foncent tout droit vers ce test de QI alors que pour moi cela se détache complètement ! A quoi cela va avance de sortir avec un chiffre sur les bras ? QI élevé ok et alors ? Je pense que l'important pour mieux vivre avec c'est de comprendre comment on fonctionne... Je me demandais souvent pourquoi lorsque je suis dans un groupe, je sens que ça colle pas, je m'ennuie rapidement, leur sujet ne m'intéresse pas des masses… tout cela n'est pas du tout de l'orgueil, mais simplement une manière de traiter l'info qui arrive. Ma psycho a fait une conférence la dessus, je me suis retrouvée avec des gens comme moi et là tout a coup, on sent que ça colle tout de suite, le sens de l’humour, les idées qui fusent… un vrai bonheur !... Je crois qu'il y a beaucoup de gens dans ce cas et qui ne comprennent pas pourquoi ça roule pas dans leur vie, et tout de suite on met sur le tapis cette histoire de "surdoué" et de QI, les gens font l'amalgame et n'en sortent pas forcement plus informé sur leur "problème".. Enfin cela ne reste que mon avis :suspect:
Dany23
Le 01/10/2010 12:51:24
J'ai depuis très longtemps conscience de ne pas fonctionner comme les autres et je me sens un peu "à part" de ce fait ! (j'ai passé les tests lorsque j'étais enfant, le constat a été fait mais on ne m'en a pas parlé et surtout rien n'a été changé dans ma vie ...) Dans l'émission du 30/09/10 une femme d'une quarantaine d'années est intervenue pour dire qu'elle avait fait le test simplement pour savoir où elle en était et que depuis elle à fait un travail sur elle et elle participe à des groupes de paroles et cela l'aide énormément. Quelqu'un peut t'il me dire où s'adresser pour en faire de même ? Je ne pense pas que cela ait été précisé lors de l'émission. Merci d'avance de votre aide :)
Jeanne Siaud-Facchin, psychologue
Le 01/10/2010 17:18:31

Bonjour,

Selon la région où vous habitez vous pouvez me contacter via cogitoz@cogitoz.com. A bientôt ?

Cathsem
Le 02/10/2010 12:41:44
J'aime bien ce terme d'hypersensibilité. Mais on peut, je pense, être hypersensible sans être surdoué. Ma mère diffuse ses émotions, parfois de façon extrêmement violente. Elle n'a pas beaucoup d'auto-contrôle dans ce domaine. Et c'est logique. Elle reçoit les émotions des autres comme des coups de poing. Elle perçoit la douleur d'autrui (humain ou animal) de façon décuplée. Tellement décuplée que cela en devient insupportable, d'où ses réactions parfois ultra violentes. Je la considère comme une empathe. Ceux qui ont lu les romans d'Anne Mac Caffrey (The Talent series) comprendront ce que je veux dire par là. J'ai un élève dans ce cas cette année. Je ne sais pas s'il est surdoué, mais il est très clairement ultra sensible. Et comme souvent, ces personnes ont une vision d'eux même extrêmement négative - et des autres aussi, par la même occasion. Ca va ensemble...
ERMIONE
Le 08/10/2014 15:03:53
bonjour à tous, je suis venu lire vos post sur le sujet...ils m'interpellent...j'ai un fils qui a aujourd'hui 14 ans. Lorsqu'il avait sept ans nous avons déménagé suite à mutation professionnelle...le changement d'école s'est mal passé pour lui, il a perdu ses repères et ses amis et surtout, il a été mal accueilli dans sa nouvelle école...il a subi des moqueries et même des coups de la part des autres élèves....bref tout cela pour dire que j'ai décidé à ce moment là de lui faire rencontrer une psychologue (en plus il était dans le refus de travailler à l'école, il refusait de montrer ce qu'il savait à cette maitresse qui n'avait rien fait pour l'accueillir...c'est ainsi qu'il le prenait...inconsciemment je veux dire)....la psychologue lui a fait passé les test et nous a expliqué que notre fils était extrêmement sensible...qu'il avait une forme d'analyse et de logique particulière qui lui faisait ressentir les choses de manière beaucoup plus forte que la moyenne des gens...elle nous a expliqué que cette hyper sensibilité était dure à gérer pour un enfant et que nous avions bien fait de l'amener après ce qu'il avait vécu à l'école...le fait de connaître mieux notre enfant nous aide beaucoup pour l'accompagner quotidiennement et effectivement nous avons constaté qu'il fallait souvent être à son écoute pour expliquer, dégonfler ses ressentis,parfois les mettre à distance...par ailleurs, c'est un enfant plein d'humour qui nous sidère depuis toujours par sa mémoire, sa présence d'esprit, sa compréhension des choses et du monde...du coup, on se rend compte qu'il est plus à l'aise avec des adultes qu'avec des enfants de son âge...il ne comprend pas bien les centres d'intêrets des autres ni même leur plaisanterie et encore moins la moquerie et la méchanceté...cordialement
MarcheSeul
Le 20/10/2014 06:24:52
Bonjour à tous. Ce que vous racontez, ermione, c'est exactement ce que j'ai vécu. Je suis hyperconscient et (donc?) hyper-sensible, mais on ne m'a diagnostiqué comme tel que parce que j ai moi meme fait la démarche, il y a deux ans, d'aller consulter un psy. J 'ai 21 ans. Mais retrospectivement, c'est quasiment pareil, difficultés d'integration suite a des mutations professionnelles parentales, et a cause d'un univers familial très particulier. Grande sensibilité émotionnelle, curiosité très développée, et une très bonne mémoire, et de solides capacités d'analyse. Egalement, je ne m'entends qu'avec les gens de la génération d'avant. Malheureusement, je n'ai pas bénéficié de l'écoute dont j aurai pu avoir besoin. De plus, un esprit critique n'est pas pour plaire a tous, surtout dans les milieux engagés. Je ne suis aucunement expert en la matière, bien sûr, mais en termes de vécu, je dirai que votre fils pourrait etre un hyper-conscient.

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier