1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Pervers narcissiques
Me connecter pour participer au forum
Auteur Que faire face à un Enfant Pervers Narcissique?
Emjy
Le 14/09/2014 00:29:01
Madro je vous invite à lire en allant sur le site http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/assertivite.htm ---- Emjy
Madro
Le 24/09/2014 17:12:17
emjy a dit :
Madro je vous invite à lire en allant sur le site http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/assertivite.htm ---- Emjy
Je vous remercie Emjy, je vais lire attentivement cette page.
sourireperdu
Le 15/10/2014 13:32:39
Bonjour psychomo, vous dîtes énormément de choses et c'est la troisième fois que je vous lis, tentant de situer mon ex-mari, ma fille et mon fils. Concrètement, je ne trouve pas de réponses. Mes enfants en garde-alternée depuis 3 ans ont considérablement changés et aujourd'hui ce changement de comportement a évolué très vite. Je prends conscience que j'ai perdu mes enfants car leur père pn les a enfermé dans ce système. Il a une amante pn et une famille pn également. Ici, je suis seule et lucide. Mais seule. Car seule à être lucide. Est-ce l'ironie du sort? Bref, divorcée depuis juillet, honnête et droite, je respecte scrupuleusement ce jugement qui a remplacé l'ordonnance de non-conciliation. Mon ex ne respectait pas l'une et transgresse l'autre. Après avoir obtenu le bien immobilier, la garde-alternée(car il a fait du chantage aux enfants pour qu'ils le suivent dans ce mode de garde, la suppression d'une PA qu'il avait au départ offerte, passer entre les filets d'une prestation compensatoire, il tente toujours quelque chose pouvant me nuire et, en général transmets ses requêtes, ses désirs et ses colères aux enfants. :(
sourireperdu
Le 15/10/2014 13:57:34
J'ai peur pour mes enfants. Est-ce une fatalité? Je parle beaucoup avec eux et ai réagis lorsqu'ils m'ont dit récemment que "la loi c'était de la merde". Ils me soumettent à leurs désirs même s'ils sont en garde chez leur père, me demande de venir, de payer la moitié du coiffeur ou des cours de musique ou même de rejoindre leur père au karting car il leur a dit qu'il avait des demi-tarifs, alors que là encore, il n'a pas à intervenir. Je refuse et leur explique qu'il y a un jugement et que je le suis, qu'il n'y a pas le choix, que ce jugement me protège et m'aide à me défendre. Ceux-ci ont 13 et 15 ans. Ils se fichent de ce que je leur dis. J'essaie désespérément de me faire respecter, de discuter et les écouter, je les aime tant mais ressens que leurs sentiments s'émoustillent. Ce que je crains c'est de les perdre parce que je ne cède pas et ne me laisse pas soumettre(surtout lorsque leur père est l'investigateur des demandes). Leur père cède tout, surtout à ma fille sans réfléchir aux conséquences financières. J'ai dis aux enfants qu'une mère n'était pas censée tout accepter pour obtenir l'amour de ses enfants. Le père ne s'épuise jamais, moi si. Il a avoué aux enfants qu'il ne me faciliterait pas la vie...Ceux-ci ont tellement vu, vécu dans un cercle, une toile d'araignée, une prison psychologique, que je désire les en sortir puisque moi j'ai réussi. Est-ce trop tard pour eux, pour moi?
sourireperdu
Le 15/10/2014 14:15:04
Je finirais par dire que les périodes de gloires du pn peuvent cesser. Il est persuadé du contraire et se sent fort, confiant. Il rebondit toujours sur ses pieds surtout en présence des autres. Se plaignant comme étant une victime, il a le soutien des autres qui sont prêts à n'importe quoi. Et celui-ci s'en sert, bien sûr. Il se crée un petit monde, des remparts pour ses défenses. Il a récupéré toutes les valeurs, les passions, les réflexions de sa/son partenaire. C'est un vampire. Le conjoint devient un autre et se remet en question. Il ne brille plus, perd confiance, déprime... Il met du temps, beaucoup de temps à réaliser... Au sein d'une belle-famille dans laquelle chaque épouse s'est soumise et à accepté de se faire manipuler, dominer, vider, de vivre des situations perverses et insoutenables, adultères... Je suis la seule a avoir osé dire STOP! En 2011, j'ai quitté le domicile avec les enfants puisque le Juge me les confiais ce mois-là.
flo5
Le 17/11/2015 16:11:26
Bonjour, J'ai un élève (je suis enseignante en établissement spécialisé pour ados) qui d'après vos descriptions est PN et je ne sais plus quoi faire. Il me met à mal. Il monopolise toute l'attention, me dénigre devant les autres (voire m'insulte parfois) ou me pose des questions très personnelles comme un ami proche pourrait le faire (évidemment je lui réponds toujours que ça ne le regarde pas), discute avec son voisin comme au salon de thé (et si je lui demande de se taire, il répond), bref je ne peux pas faire un cours avec lui dans la classe et quand je l'ignore il en rajoute encore plus. La dernière fois je lui ai demandé de sortir de classe, il ne voulait pas, pendant 1/4h ça a été le jeu du chat et de la souris, finalement j'ai réussi à lui faire passer la porte et là il est devenu violent et m'a frappé. Ce sont d'autres élèves qui sont venus s'interposer avant que les éducateurs n'arrivent. Actuellement je suis en arret de travail mais il va falloir que j'y retourne et j'aimerais savoir comment me comporter avec un tel ado pour que la situation soit gérable. Merci d'avance de l'aide que vous pourrez m'apporter.  
COCODUP89
Le 20/01/2016 11:11:33
oui je suis effrayée des réponses de ces dames. La perversion narcissique manipulatrice est acquise par l'éducation et non innée ou volontaire. Donc la psychomotrice a parfaitement raison, il ne faut pas entrer dans ce jeu de PN car l'enfant va croire que c'est un mode de fonctionnement normal et que son interlocuteur est juste imperméable a ses tactiques, il va donc, comme un alcoolique, etre en recherche de nouvelles. Au contraire il faut lui réapprendre de nouvelles relations saines et etre plus fort que le parent manipulateur, car l'enfant est une Victime comme le parent conjoint du PN. J'ai seulement compris il y a 4 ans du trouble dont souffrait mon mari, violent et alcoolique, qui m'a détruite physiquement et psychologiquement, utilisant nos enfants comme des armes contre moi (ils m'ont battue, insultée, jetée hors de chez moi etc, tenté de me tuer...). J'ai eu la totale, j'ai tenu bon comme j'ai pu avec une image de mère gravement endommagée (la méchante, nulle, égoiste, parasite etc..);  aujourd'hui je leur fais comprendre comment ils ont été manipulés, qu'ils ne doivent pas reproduire mon histoire (ce sont des adultes, forts, charismatiques, très beaux,  plein d'empathie et de sensibiité, avides d'amour et de tendresse qui peuvent etre des proies), qu'ils doivent comprendre la leur pour s'en sortir et casser le cercle vicieux (ma belle est une PN, qui classe ses enfants en fonction de leurs positions sociales, ma mère l'était aussi je pense). Jamais il ne fautabandonner le combat face à un enfant, il doit etre sauvé, et non enfoncé pour nous sauver, nous. Nous sommes les adultes c'est à nous de leur donner la main pour s'en sortir sains et saufs. Je  demande pardon à mes enfants de ne pas avoir compris, su, assez tot pour agir et de ne pas avoir pu leur donner une jeunesse "normale", faute d'avoir aussi eu le moindre soutien ou compréhension de ma famille ou de la sienne, qui fonctionnaient de m^me pratiquement. Si vous laissez l'enfant dans la toile d'araignée du PN, vous ferez son jeu, vous serez sa complice !

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier