1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Infarctus du myocarde
Me connecter pour participer au forum
Auteur syndrome coronarien
isabelle50500
Le 19/07/2017 16:55:37

Bonjour,

Le 19 avril dernier, j'ai été transportée aux Urgences de l'hôpital mémorial de Saint-Lô (Manche) par les pompiers, en relation avec le SAMU à cause d'un essoufflement important, des palpitations et douleurs dans la poitrine. L'ECG réalisé dès mon arrivée aux Urgences, a décelé une modification de l'onde T, une ischémie antérieure possible ainsi qu'un QRS de bas voltage et une arythmie sinusale. J'ai passé la journée aux Urgences avec tous les examens (prise de sang, gaz du sang, radio pulmonaire). La troponine ultrasensible réalisée  à H3 s'est élevée à 0.036 ng/ml (norme : 0.000 à 0.040).. Le médecin des urgence m'a trouvée asymptomatique. Je suis donc ressortie en fin de journée, sans traitement, pour regagner mon domicile. Au fil des jours qui passaient, j'étais de plus en plus essoufflée, même en faisant ma toilette. Le 2 juin dernier, j'avais rendez-vous avec mon médecin traitant pour le renouvellement de mon ordonnance. Lorsque je suis arrivée au Pôle de Santé, j'étais complètement essoufflée. J'avais emmené le dossier médical du 19 avril que j'avais demandé à l'hôpital. Mon médecin m'a auscultée, pris ma tension (14/7) et lorsqu'il a vu l'ECG, il m'a aussitôt hospitalisée à l'hôpital mémorial. Il a demandé un VSL pour me transporter aux Urgences où j'ai été prise en charge. Un ECG a été réalisé puis d'autres examens ont été faits. Dans l'après-midi, j'ai été emmenée en cardio pour faire une échocardiographie puis placée en Unité de Soins Intensifs cardiologiques. Dès mon arrivée, j'étais scopée, brassard à tension, saturomètre ainsi que perfusée.L'ECG a décelé un rythme anormal à 94 bpm (tachycardie sinusale). Dans la nuit du vendredi au samedi, j'ai dû appelé l'infirmière car j'avais une constriction en étau que deux bouffées de trinitrine® ont totalement arrêté. Elle m'a fait un ECG qui était normal (TA : 16/9,5) puis s'est transformé 4 minutes plus tard  par un microvoltage dans les dérivations précordiales (QRS < 1,0 mV) - ECG subnormal puis quelques minutes plus tard, une tachycardie sinusale à 102 bpm s'est installée. Le lendemain matin, mon ECG était normal. Le dimanche matin, l'ECG a décelé un infarctus antérieur possible (onde Q > 30 ms en V3-V4) et le lundi matin, j'ai eu une tachycardie à 156 bpm. La cardiologue a demandé un rendez-vous pour une coronarographie que j'ai passé le 6 juin à la Clinique Saint-Martin de Caen. Mes coronaires sont infiltrées sans sténose significative. Je suis ressortie le 7 juin avec le traitement suivant : Kardégic® 75 mg/jour - Cardensiel® 2.5 mg/jour - coversyl® 2.5 mg/jour - tahor® 10 mg/jour sans oublier le lévothyrox® 175 ug/jour. Jeudi dernier, j'ai revu mon cardiologue. L'ECG a décelé une lésion sous-endocardique.

Message modifié le 19/07/2017 17:09:12, par Modérateur Allodocteurs.fr

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier