1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Harcèlement moral et violences psychologiques
Me connecter pour participer au forum
Auteur Violence morale
AvenirM
Le 26/01/2016 23:50:51

Je ne sais pas comment exprimer dans un message tout ce que je vis depuis près de 25ans ! C'est la première fois de toute ma vie que je raconte ça.  Pour faire court , mes sœurs, ma mère et moi en premier plan, vivons depuis des années avec un père qui nous détruit littéralement de jours en jours ! Je ne saurai pas par où commencer pour expliquer ce qu'il se passe chez nous mais notre quotidien m'anéanti ! Je sais aujourd'hui que ma vie est détruite parce que psychologiquement je n'arriverai pas a oublier .. Pour résumer, mon père nous terrorise, nous humilis en permanence .. Il nous hurle dessus pour un oui ou pour un non, tout est prétexte a hurler, il balance des choses, claque les portes, nous rabaisse tout le temps, rien n'est jamais bien pour lui , il pète littéralement un câble d'une minute a l'autre sans raison valable .... Nous vivons dans la terreur , pétrifiée a chaque coup de gueule , autant dire plusieurs fois par jours ! Il arrive que j'ai tellement peur au point de rester totalement paralysée sans même pouvoir avaler ma salive, je reste pétrifiée , je sais même pas si je respire dans ces moments là ! Je souffre tellement mais tellement de cette situation. Je n'arrive même pas a expliquer ce qu'est ma vie , ce que je vis , tellement y a de chose a dire ! je me demande ce qu'on a fait pour mériter ça , mériter cette vie horrible! J'ai vraiment honte et je me sens ridicule de tout ça. On ne peut dessament pas passer sa vie dans la terreur, les larmes et la honte, comment faire ? Est ce que vous vivez ce genre de situation ? 

Adrien Franceschino, externe CHU de Montpellier
Modérateur
Le 27/01/2016 00:45:55

Bonjour,

Ce n'est absolument pas normal et ça ne doit pas continuer, vous n'avez aucune raison d'avoir honte ou de vous sentir ridicule, ce n'est pas votre faute. Le mieux serait que vous en parliez à des personnes habituées à gérer ce genre de situations, vous trouverez des informations par exemple sur ce site : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/ ou en appelant le numéro gratuit 3919. Même en dehors de violences physiques, les pressions morales sont une forme de violence qui n'est pas acceptable.

Bon courage et n'hésitez pas à nous tenir au courant de l'évolution de la situation,

Cordialement.

vicy88
Le 15/02/2016 10:03:24
pour avoir vécue les deux , violences morales et physique, je dirais qu il est plus difficile de se sortir de la violence morale(psychologique).On reste vulnérable, fragilisé toute sa vie , Mais réussire à construire sa vie en se faisant aider est la plus belle revenche contre les bourreaux. Meme si c est ce q l on ressent souvent, il n y a pas de honte à avoir. court te faire aidée
vicy88
Le 15/02/2016 10:14:32
Comme tu le dis si bien, on ne peux pas vivre eternellement dans la terreur, un jour il te faudra te poser la question :" dois je vivre pour moi??'Alors il te faudra quitter ton milieu , penser à toi , te dire que ta vie est devant toi. Ce ne sera pas facile , mais en te faisant aider , tu pourras y arriver. je considère mon enfance comme la construction d une maison. De mauvaises fondations provoque des fissures mais petit à petit, les fissures on peut les consolider et la maison est alors assez solide pour t aqueuillir toi et ceux q tu veux y faire entrer. bon courage et sache q tu n es pas seule
pearwy
Le 13/10/2016 15:45:16
Bon, alors il n'y a pas de différence homme/femme lorsque l'on subit ce genre de violence. Moi je suis un homme et mon père aussi hurlait pour n'importe quoi, il nous rabaissait en nous disant qu'on était des "bon à rien". Ce la a duré toute mon enfance et mon adoslescence, ma vie de jeune adulte. Au final avec aussi d'autres problème celui-là a provoqué chez moi une psychose chronique. A l'époque je voulais fuir, me trouver un logement, mais mes parents voulaient plutôt profiter de ma situation d'étudiant et refusaient de signer mon détanchement de la fueille d'imposition, car à l'époque le trésor public voulait que les parents remplissent et signent un docuement pour cela; ce qui faisait perdre des parts à mes parents et donc augmenterait leur niveau d'imposition, de ce fait je ne pouvais pas demander d'appartement. Ce qui était un problème aussi à l'époque car la liste d'attente des appartements HLM était très longue. Donc la réponse ne se trouvera pas dans les associations de violence faites aux femmes, car ça concerne aussi les garçons, de plus la réponse est qu'il faut fuir. Pour aller habiter dans son propre logement. Pour cela il faut un travail fixe, un CDI. Surtout si tu vas dans le privé, il te faudra un garant; A l'éapoque mes parents ne voulaient pas non plus être mes garants, car cela les engageaient à payer le loyer si je ne le pouvais plus. Par la suite, j'ai du donc falsifier des docuements pour faire croire que ma mère avait signé la case "garant" après le décès de mon père. A l'époque il n'y avait pas de loi concernant les 18-30 ans. Donc renseigne toi; il y a des nouvelles lois qui facilitent l'accès au logement pour les moins de trente ans. Pour ma part je n'ai pas pu fuir à l'époque car je souffrais aussi du harcèlement vis à vis de deux personnes de ma fratrie. Donc j'ai pété un câble à l'époque, ce qui m'a fait prendre beaucoup de retard. Donc la réponse a ta question est qu'il faut que tu te trouve un job en CDI et que tu quittes ta famille; c'est difficile à entendre, mais c'est comme ça./

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier