1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Grossesse
  4. / Grossesses pathologiques
Me connecter pour participer au forum
Auteur CMV positif grossesse
Fleur22
Le 28/08/2015 13:11:31

Bonjour, 

Mon Gyneco étant en vacances pendant encore deux semaines, j'espère que quelqu'un pourra me donner une explication à cette histoire. 

Je suis enceinte de 15 semaines et je viens de faire des analyses prescrites par mon Gyneco la semaine dernière. C'est la deuxième fois que je fais des analyses pour le CMV et c'est le labo qui m'a alerté à ce sujet. 

Les premiers résultats du mi-juin montrent un taux d'igg de 334 U/ml (seuil de positivité de 1 U/ml) et un taux d'igm de 1,71 U arb (Seuil de positivité de 1U arb).  Le gyneco ne m'en a jamais parlé, même s'il avait les résultats et que je l'ai vu deux fois depuis,  donc je ne savais pas ce que c'était. 

Les résultats de cette semaine, donc deux mois et demi plus tard, montrent un taux d'igg de 255 et un taux d'igm de 1,11. 

Est-ce qu'il y a un seuil à partir duquel mon Gyneco a pu penser que c'était une infection avant grossesse et c'est pour ça qu'il n'a jamais demandé le test d'avidité et en plus il ne m'en a pas parlé? 

Quelle est la signification de cette baisse? 

Est-ce qu'une primo infection et une  réactivation du virus représentent le même danger pour le bebe?

j'espere que quelqu'un pourra m'aider, car en dépit de mes recherches, je n'ais trouvé toutes les explications et deux semaines d'attente c'est très long...,

merci beaucoup

Adrien Franceschino, externe CHU de Montpellier
Modérateur
Le 29/08/2015 14:03:50

Bonjour, 

Une augmentation des IgM est plutôt un signe d'infection récente, alors que celle des IgG est plutôt un signe d'infection ancienne : dans votre cas les IgG sont clairement positifs alors que les IgM peuvent être considérés comme négatifs, ce qui signifient que vous avez très probablement une infection ancienne à CMV et probablement pas de primo-infection ou de réinfection. Or c'est justement la primo-infection ou la réinfection qui peuvent être très problématiques lors d'une grossesse, et pas les infections anciennes qui ne posent pas de problème particulier, je pense donc que vous pouvez vous rassurer (d'autant plus si votre gynéco ne vous en a pas parlé). 

Parlez-en quand même à votre gynéco la prochaine fois que vous le verrez, mais je pense qu'il n'y a pas de raison de vous inquiéter.

N'hésitez pas si vous avez d'autres questions, 

Cordialement.

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier