1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Dysphasie
Me connecter pour participer au forum
Auteur Dysphasie - cause pulmonaire
chrisro
Le 17/03/2016 01:51:25

bonjour,

Mon père (69 ans) a eu un cancer de la gorge et des poumons en 2013. Après de la chimio et des rayons, les tumeurs sont résorbées. 
Il est suivi par l'ORL, mais pas par le pneumologue. Il est soit disant en rémission début 2015. 
Mais depuis septembre 2015, il a été amené en urgence à l'hôpital, 4 fois :

- septembre 2015 : problème respiratoire -> eau dans les poumons, emmené en soins intensifs : diasgnostic insuffisance cardiaque 

- novembre 2015 : idem.  même diagnostic insuffisance cardiaque. Il lui est proposé une ventilation artificiel en oxygène avec respirateur. 
Il doit contrôler lui-même son taux d'oxygène dans le sang. Il est suivi par l'ORL et le pneumologue. 

- décembre 2015 : idem. mais avec syncope, arrêt cardiaque, première intubation -> amené en soin intensif, mis sous coma artificiel, 
retrait de plusieurs litres d'eau des poumons. Le poumon gauche est complètement rétracté. Son état se stabilise au bout de 3 semaines, 
il passe des soins intensifs en pneumologie. Il fait un autre malaise il est de nouveau intubé, il est de nouveau mis en coma artificiel. 
Il a toujours de l'eau dans les poumons. Son état stabilisé, il retourne en pneumologie. D'où il sort avec une ventilation artificiel. 
Il ne restera chez lui qu'une journée car ...

- janvier 2015 : de nouveau perte de conscience, arrêt cardiaque, intubation et coma artificiel -> le poumon gauche est de nouveau bouché. 
Des aliments sont retrouvés dans les poumons. Il est suspecté une trachéomalacie, l'explication donnée : un ramollissement des bronches. 
Il lui est proposé une trachéotomie avec pose d'une canule à ballonnet. Son état se stabilise, mais anémié car il mange peu. Il est envisagé une transfusion sanguine.
Il reste en soins intensifs. Il sort fin janvier pour une hospitalisation à domicile avec ventilation artificiel et aspiration des sécrétions. 
Il lui est prescrit des anti-biotiques, un anxiolitique, des médicaments contre l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, 
pour la thyroide, des médicaments en prévention de l'AVC ou prothèse de hanche (ce qu'il a eu), de la vitamine B9, du fer, du potassium.

Evidemment il n'arrive pas à s'alimenter correctement. Aujourd'hui, au bout d'un mois, il est toujours anémié. 
Une transfusion sanguine est envisagée si son état ne progresse pas au bout de 6 semaines. 
Les fausses routes continuent. Les liquides ingérés coulent par la canule. 
L'ORL consulté hier confirme qu'il n'y a pas de problèmes ORL et que les fausses routes sont conséquents au problème pulmonaire et qu'il faut mieux régler le ballonnet.
Les sécrétions sont abondantes et nécessitent une dizaine d'aspiration par jour. Il a eu visite chez le pneumologue dans 3 semaines.

En étudiant, de la documentation, sur les voix respiratoires et digestives, je n'arrive pas à comprendre comment les fausses routes peuvent provenir de problèmes pulomaires.
Je comprend que c'est l'épiglotte qui n'est plus opérationnelle soit pour des problèmes neurologiques, soit mécanique, donc local.
D'ailleurs c'est ce que m'a confirmé le médecin des soins intensifs : "c'est un problème local vu à la fibroscopie". A ma question qu'est ce que l'on voit à la fibroscopie.
Réponse "je ne suis pas ORL" !?

est-ce que quelqu'un peut m'expliquer ? Je n'en dors pas la nuit...

est-ce que mon père pourra retourver un jour une vie normale ?

cordialement,

Christelle

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier