1. / Forums et Ch@ts
  2. / Forums
  3. / Contraception
  4. / Pilule/anneau/implant
Me connecter pour participer au forum
Auteur La contraception après une embolie pulmonaire
Neli
Le 19/10/2010 23:41:01
Bonjour à tous, Il y a un peu plus d'un an, j'ai décidé de prendre une contraception. Etant un peu tête en l'air, j'ai voulu m'affranchir de la prise quotidienne de la pillule au profit de l'anneau vaginale. En théorie, c'est la formule miracle. On le place, on l'oublie 3 semaines, on le retire et on laisse place aux règles pendant une semaine et rebelote un nouveau cycle débute. En pratique, c'est fabuleux, ... pendant 4 mois .... puis l'enfer a débuté pour moi. J'ai fait une thrombose qui a entrainé une embolie pulmonaire bilatérale, sans aucune prédisposition génétique. Tous les tests n'ont rien révélés, seule la prise du NUVARING est considérée comme facteur de risque, la conclusion des médecins qui m'ont suivi. S'en suit 6 mois de traitement anticoagulant et prises de sang régulières pour controler l'INR. Bref, cet épisode m'offre la généreuse interdiction à tout moyen contraceptif de type oestrogène. Résultat, restent les pilules progestatives (type LETURAN), assez contraignantes vu qu'elles ont une tolérance d'oubli de 3 heures. Ma question est alors la suivante. Ne voulant plus être traitée hormonalement (cet épisode m'a marqué à vie), quelles options s'offrent à moi niveau contraceptifs? Tous les médecins/gynécologues que j'ai pu voir me préconisent les pilules progestatives en m'assurant du non-risque de "rechute embolique". On m'avait dit la même chose pour l'anneau, considéré comme micro-dosé ... Il m'a fallu 4 mois pour me rendre compte du contraire. Merci de m'aider à trouver une solution, je suis un peu dans une impasse, ne tenant pas à enfanter de sitôt. Cordialement, Neli

Répondre

Pour répondre à ce sujet merci de vous identifier