1. / Blogs
  2. / Le blog de garde de Gérald Kierzek

Le blog de garde de Gérald Kierzek

Le blog de garde de Gérald Kierzek

Retour de Dubaï: y-a-t-il un médecin dans l'avion ?

Rédigé le 20/05/2013 / 0

Retour de congrès médical après quelques péripéties à l'aéroport (me suis trompé dans la date: et oui , après minuit...on change de jour! J+1), embarquement à Dubaï pour un retour sur Paris.

Avant même le décollage, un passager reçoit le compartiment à bagage sur le crâne et s'ouvre légèrement; un crew member s'affuble de gants et comprime:

Moi: "je peux jeter un oeil, je suis médecin"

Finalement rien de méchant; pas de suture à faire, juste une petite excoriation mâitrisée par une simple compresse.

PNC(Personnel Navigant Commercial): "où êtes vous installé docteur ?" 

En une fraction de seconde, tout l'équipage était au courant de la présence d'un médecin à bord et tous semblaient rassurés. Comme quoi.

3H du mat', réveil par la chef de cabine: "vous êtes ""le"" médecin ? on a besoin de vous"

Je me réveille, me faufile entre les sièges et ma compagne puis l'autre passagère et me rend au chevet d'un homme, parlant difficilement l'anglais, transitant par Paris, hypertendu, qui n'avait pas pris ses médicaments et se sentait mal (sueurs, picotements dans les mains, sensation vertigineuse). L'équipage l'avait déjà équipé de l'oxygène et la trousse docteur était à ma disposition. Un rapide interrogatoire (pas de douleur dans la poitrine, pas de signes de gravité: tension normale, pouls régulier,...) et examen ont finalement permis d'enlever l'oxygène. Je conseillais quand même au passager de récupérer son bagage arrivé à Paris avec son traitement, avant de reprendre son connected flight pour l'autre destination.

J'allais me rasseoir quand...

"Une dame a fait un malaise"

Rebelote. Trousse docteur, tension artérielle, rapide interrogatoire (idem: hypertendue,...) et finalement je laissais la passagère se reposer après son banal malaise vagal qui avait au passage occasionné le dégoncement de la porte souple des toilettes.

Quelques conseils:

- Pour les patients:

Prenez vos traitements habituels avant le vol et surtout gardez avec vous vos médicaments (avec ordonnance en dénomination commune internationale DCI si possible)

Restez attachés en vol (ca évitera le trauma crânien en cas de turbulence non prévue)

Marchez et hydratez vous (ca évitera la phlébite embolie pulmonaire)

Au pire, il y a statistiquement toujours un médecin ou un professionnel de santé et l'équipage est formé aux gestes d'urgence.

- Pour les pros de santé

Signalez-vous à l'équipage (ca marche pas pour le surclassement mais vous pouvez gagner un bon d'achat...50 euros dans mon cas...2 consultations c'est çà ?)

Il y a une trousse médecin à bord (ayez de quoi justifier votre qualification médicale, genre carte professionnelle) et de l'oxygène.

Au pire vous pouvez joindre un médecin par la radio de bord; tout aéronef appartenant à Air France est en rapport 24 h/24 en tout point du globe avec les urgentistes du SAMU de Paris (ca évite en principe de dérouter un avion pour rien !).

Bon vol.

Sponsorisé par Ligatus