1. / Blogs
  2. / La chronique du handicap

La chronique du handicap

La chronique du handicap

Handicap : des champions au travail

Rédigé le 25/03/2016 / 0

Bonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler de champions du monde. Le handisport, encore allez-vous me dire, il n'y a pas que cela dans la vie...

Ces champions du monde-là sont coiffeurs, webdesigners, cuisiniers, dessinateurs industriels, fleuristes ou encore ébénistes… Ils seront réunis les 25 et 26 mars 2016 à Bordeaux pour les "Abilympics", un championnat du monde des métiers pour personnes handicapées. Tous les candidats seront en situation de handicap sensoriel, moteur, mental et psychique. Ils s’affronteront dans 49 épreuves métiers réparties en cinq catégories : artisanat, services, nouvelles technologies, alimentation et industrie. Elles sont prédéfinies à l'avance par le pays hôte, identiques pour tous les candidats et durent au maximum 6 heures.

  • Abilympics
    Championnat du Monde des métiers des personnes handicapées.
     
  • Que signifie le terme Abilympics ? 

C’est la contraction des mots "abilities" qui signifie "compétences" et d’"olympics" car c’est en effet une vraie compétition. Il y a même eu des entraînements pour préparer les sélectionnés mentalement et physiquement. Et des stages et séminaires de cohésion ont réuni tout le Pôle France. Le slogan de cette édition bordelaise, c’est : "Common skill, uncommon people" (Compétences communes, personnes hors du commun).

  • Depuis quand les Abilympics existent-ils ?

Ils ont été créés en 1981 au Japon. Il y a déjà eu 9 éditions mais c’est la première fois qu’ils sont organisés en France. 600 candidats issus de 35 pays sont attendus.

  • Quel est l'objectif de ce championnat étonnant ?

Mettre en lumière les compétences de ces professionnels et donc favoriser leur insertion sur le marché du travail. C’est important pour les jeunes en situation de handicap de pouvoir se projeter à travers ces "champions", ils ont besoin de figures de références pour prendre confiance en eux et se dire qu’avoir un métier c’est possible.

  • C’est donc une super entreprise de promotion pour convaincre le milieu professionnel que les personnes handicapées ont des talents.

Evidemment car, rappelons-le, la France comptait 468 426 demandeurs d'emploi en situation de handicap en juin 2015, soit 20 % des personnes handicapées en capacité de travailler. Le double de la population dite "valide". Cette compétition est vraiment la démonstration des compétences de chacun et pas une course aux médailles, même si certains pays se prennent au jeu et viennent surtout pour gagner. Pour les lauréats, c'est un travail assuré à la clé. 

  • L’équipe de France a-t-elle toutes ses chances ?

A Séoul en 2011, elle avait remporté la médaille de bronze en web design et un médaillon d'excellence en bijouterie-joaillerie. Cette année, la délégation française est composée de 60 candidats de 16 à 65 ans.

  • Ce rendez-vous bordelais est-il ouvert à tous ?

Oui, 60 000 visiteurs sont attendus à Bordeaux pour assister aux compétitions, à des conférences et débats ou participer à des ateliers de sensibilisation, tels que la mise en situation de handicap.

  • Pour assurer sa promotion, une web-série a été lancée qui ne manque pas d’humour…

Oui, c’est assez pétillant, tout en étant très élégant. Elle s’appelle "Supporte un Abi !" et met en scène sept candidats qui porteront les couleurs de la France. Il y a par exemple Océane, coiffeuse, ou Omar, soudeur. Chacun a joué le jeu avec une pointe d’autodérision qui change du pathos qu’on a l’habitude d’imposer aux personnes handicapées.

Et puis un coup de colère face à une annonce du gouvernement : l’allocation adulte handicapé va être réévalué à la hausse de 0,01 % soit 80 centimes !!!
 

Sponsorisé par Ligatus