1. / Blogs
  2. / Jamais sans chapeau

Jamais sans chapeau

Jamais sans chapeau

Lettre à Sandrine Hurel : Deuxième piste pour améliorer la couverture vaccinale en France

Rédigé le 13/09/2015 / 0

À l’attention personnelle de Sandrine Hurel chargée de mission sur la vaccination auprès du Premier ministre.

 

Chère Madame,

La deuxième piste pour augmenter la couverture vaccinale en France est d’améliorer le design, la signalétique, les horaires ainsi que l’emplacement des centres et lieux de vaccination. C’est-à-dire améliorer l’accueil des usagers.

 

Le constat :

Notre réflexion s’appuie sur deux exemples.

En France (nous ne dirons pas où pour ne pas stigmatiser nos homologues professionnels de valeur qui n’y sont pour rien) il y a un centre de vaccination qui est situé dans le bâtiment quasiment désaffecté qui abritait autrefois un service hospitalier.

Le bâtiment n’est plus entretenu, des fenêtres sont cassées et des portes défoncées, des murs tagués. D’après une pancarte il semble qu’une des salles sert à faire passer les examens du permis de conduire.

Bref on oscille entre le squat à l’abandon et la ruine en attente de démolition.

Les abords ne sont guère plus reluisants, on dirait les docks un peu glauques servant de décor à un film de Fassbinder avec un petit côté URSS des années 60  qui donnent à l’ensemble un aspect de banlieue sordide.

C’est une sorte de no mans land qu’on a pas envie de traverser. Certaines femmes nous ont confié ne pas s’y sentir très à l’aise.

Si j’ajoute que ce centre n’est ouvert que le mercredi de 14 h 00 à 18 h 30 et le jeudi de 8 h 30 à 11 h 30 (sans RV) on comprend (pour paraphraser Saint Exupéry) qu’ici c’est la vaccination qu’on assassine…

Ce centre sert aussi au dépistage du VIH-sida et des infections transmises avec les mêmes inconvénients.

 

Beaucoup trop de centres et de lieux de vaccination en France ont un côté misérable qui nuit à l’image de la vaccination qui est un acte médical réfléchi et sécurisé de haute précision bénéficiant des avancées de la recherche et de la haute technologie.

 

À l’inverse en Suède, nous avons un ami, Ridha Hadfi, médecin tunisien donc francophone, qui a créé la chaîne de centres de vaccination Svea Vaccin. Il en a développé une quinzaine qu’il place en des lieux stratégiques à Stockholm à proximité des grandes enseignes de mode, de sport ou de design ou dans la gare Centrale lieu de passage de dizaines de milliers de personnes. C’est un peu comme si nous avions en France des centres de vaccination sur les Champs Élysées, rue de Rivoli ou boulevard Saint-Germain, près du Printemps ou des Galeries Lafayette, à la gare Montparnasse.

Loin de s’arrêter à la seule problématique de l’emplacement, notre ami Ridha a également fait dessiner par des professionnels ses centres de vaccination afin qu’il ressemblent à des agences de voyages.

 

 Comme vous pouvez le voir sur les photos jointes ici https://youtu.be/bAYcMtyhnZQ, c’est plutôt réussi et ça donne vraiment envie d’ouvrir la porte pour y entrer.

Les infirmières sont habillées dans des tenues plutôt sympa qui donnent envie de les emmener danser en club.

Un logo efficace permet de distinguer le centre Svea Vaccin de loin.

Les centres Svea Vaccin ouvrent du lundi au vendredi de 10 à 18 heures et le samedi de 10 à 15 heures. Le centre situé dans la gare  est ouvert du lundi au vendredi de 9 à 19 heures, le samedi de 11 à 16 heures et le dimanche de midi à 14 heures.

Toutes les informations sont données sur le site internet http://www.sveavaccin.se

Quand on voit le taux incomparablement plus élevé de la couverture vaccinale en Suède qui n’a aucune vaccination obligatoire on se dit que nous avons certainement à apprendre de ces têtes blondes (brune pour Ridha).

Nous vous rappelons que la Suède c’est également 30 % de suicides en moins dans la population générale, 30 % de burn-out en moins chez les professionnels de santé et 30 % de niveau de vie en plus pour tous. Et surtout un pays et un système de santé qui ne sont pas déficitaires.

Ridha nous fait savoir qu’il est prêt à vous recevoir et à vous faire partager les secrets de son modèle.

Le besoin :

Il faut rafraîchir et repenser l’apparence et l’architecture de nos centres de vaccination. Standardiser tout ce qui peut l’être (signalétique, accueil, décoration, aménagements, organisation…) afin de créer une identité visuelle dynamique et attractive qui s’ancre dans l’opinion publique.

 

La solution : 

Lancer un concours auprès de designers ou d’architectes et financer la réfection et la transformation des centres et lieux de vaccination.

Encourager la création d’une (ou plusieurs) chaîne de centre de vaccination privée à l’instar de ce qui se passe en Suède ou ailleurs et comme cela se fait déjà en France avec les maisons de retraite, cliniques et hôpitaux privés.

Nous aimerions beaucoup savoir si l’amélioration du design, de la signalétique ainsi que de l’emplacement des centres et lieux de vaccination est une dimension que vous avez prise en compte dans votre rapport et quelles sont les solutions que vous préconisez

En espérant vous avoir intéressée nous vous donnons bientôt RV pour la troisième piste destinée à améliorer la couverture vaccinale en France. N’hésitez pas à venir dialoguer avec nous sur Vaccinationcentre.

 

Veuillez accepter, Chère Madame, le témoignage de ma respectueuse considération.

Éric Chapeau-Åslund

 

 

 

 

 

 

Lettre à Sandrine Hurel : Première piste pour améliorer la couverture vaccinale en France

Rédigé le 13/09/2015 / 0

À l’attention personnelle de Sandrine Hurel chargée de mission sur la vaccination auprès du Premier ministre

 

Chère Madame,

La première piste pour améliorer la couverture vaccinale en France est de faire dialoguer et échanger entre eux les professionnels intéressés ou concernés par la vaccination.

 

Le constat :

Nous nous sommes aperçus que les professionnels sont isolés et n’échangent que rarement entre eux. Les colloques et formations sont rares, coûteux et chronophages. Le dialogue transversal et vertical n’est pas inscrit dans la culture médicale française.

 

Le besoin :

Se prévenir mutuellement lorsqu’un documentaire sur la vaccination passe sur Arte, échanger des avis sur une campagne de vaccination ou l’organisation d’évènement lors de la semaine européenne de la vaccination. Échanger sur des logiciels destinés à faciliter la pratique de la vaccination, commenter ou critiquer des articles scientifiques ou grand public, demander conseil à la communauté sur un cas particulier de vaccination, être au courant d’expériences vaccinales à l’étranger, pouvoir échanger avec des infirmières, des membres du comité technique sur les vaccinations, construire ensemble un guide d’information des usagers de leur entourage consacré à la vaccination, pouvoir trouver le bon interlocuteur pour répondre à chaque question à chaque doute, parler librement d’effets secondaires ou de bénéfice des vaccins… sans que cela soit modéré et organisé par les pouvoirs publics ni par l’industrie pharmaceutiques…

 

La solution : 

Le Grand Dispensaire d’Orléans a souhaité mettre en place un espace de dialogue et d’échange professionnel basé sur des valeurs fondamentales de la démocratie sanitaire. Ce groupe (ou liste) a été créé à l’occasion de la semaine européenne de la vaccination 2015. Pour l’instant, sans aucune publicité, quelques dizaines de professionnels sont inscrits et le groupe à vocation à les réunir tous. Il s’agit d’un groupe Yahoo ouvert 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. L’important est que la création de ce groupe vienne d’une réflexion de professionnels de base et ne soit pas une initiative issue de nos instances dirigeantes comme les ARS ni par le ministère.

 

Description du groupe (ou liste)

Liste destinée à permettre à tous les acteurs francophones professionnels intéressés par la vaccination d’échanger et de dialoguer (dans la transparence avec les règles et valeurs de la démocratie sanitaire.

Les thèmes abordés concernent la vaccination, la création ou la gestion de centres de vaccination, la création ou la diffusion d’informations sur ce sujet, la communication, l'information et le respect de l'usager, la promotion de la vaccination, les protocoles et calendriers vaccinaux, les contre-indications et effets indésirables, les études et travaux réalisés, les logiciels et outils destinés à faciliter notre pratique et nos missions.

Les valeurs animent cette réflexion et ces échanges sont le pragmatisme, l’efficacité, la transparence, la concertation, le sens du bien commun.

La seule limitation de cette liste de diffusion est qu’il ne doit transiter sur ce groupe aucune donnée permettant d’identifier un usager. Les règles de confidentialité habituelles au partage de données médicales s’appliquent ici.

 

Nous aimerions beaucoup savoir si le dialogue permanent entre professionnels est une dimension que vous avez pris en compte dans votre rapport et quelles sont les solutions que vous préconisez pour améliorer la situation.

 

En espérant vous avoir intéressée nous vous donnons bientôt RV pour la seconde piste destinée à améliorer la couverture vaccinale en France. N’hésitez pas à venir dialoguer avec nous sur Vaccinationcentre.

 

Veuillez accepter, Chère Madame, le témoignage de ma respectueuse considération.

Éric Chapeau-Åslund