1. / Blogs
  2. / Idées reçues sur le sport

Idées reçues sur le sport

Idées reçues sur le sport

Mythe sur la bonne méthode afin de faire apparaître ses abdominaux. Des abdosminables ? Les relevés de buste seront le meilleur travail pour avoir une plaque de chocolat… Faux !

Rédigé le 01/01/2014 / 0

Avant de revenir sur des fondamentaux anatomiques, nous vous souhaitons une très bonne année 2014 la plus en forme possible !

Les mots en ROUGE renvoient vers d’autres liens afin d’aider à la compréhension du texte. 

L’essentiel afin de répondre correctement à la question est de bien la comprendre !
Si vous voulez faire un travail sur les abdominaux, c’est bien pour les voir ?
 
Pour côtoyer cette question récurrente depuis de nombreuses années, nous pouvons confirmer que dans la majeure partie des cas, c’est une perte de poids qui est nécessaire et non un travail de développement musculaire de la sangle abdominale.
Donc si vous avez des abdosminables, il va falloir avoir un cœur formidable !
 
Le travail d’endurance générale est bien plus favorable à l’apparition des muscles cachés sous le petit manteau confortable de graisse. Un rééquilbrage alimentaire sera également indispensable. Avoir trop de "gras" est un signe quasiment indiscutable d'un disfonctionnement alimentaire (ou métabolique du corps)

Nous avons déjà débattu de l’importance de la pratique sportive pour une perte de poids dans une autre nouvelle d'avril 2012.
 
Pour le développement des muscles, plusieurs exercices sont possibles mais avec quelques règles :
- Les crunchs ; si vous avez un « gros ventre », c’est une mauvaise idée. Vous accentuez la pression à l’intérieur de votre abdomen, et parfois, le ventre (par phénomène physique de place) à tendance à ressortir durant l’exercice au lieu alors que l'on cherche à le rentrer.
- Les relevés de buste ; se caler les pieds et remonter tout votre tronc ne fait pas travailler le grand droit de l’abdomen (responsable de la plaque de chocolat). Il fait intervenir un muscle qui fait le lien entre le rachis lombaire et l’os de la cuisse (le fémur) ainsi que le muscle de la cuisse qui part de l’os du bassin jusqu’à votre patella (ou rotule). Le muscle responsable de la plaque de chocolat ne travaillera que de manière statique, ce qui est non favorable à son développement (mais cela travaille sa force).
 
Solutions :
-Vous avez un gros ventre, après votre travail de dépense énergétique, vous pourrez travailler la sangle lombo-abdoninale avec les conseils déjà prodigués par Nordine Attab (coach de l'émission).
-Vous n’avez pas l’effet gros ventre, le travail de flexion du tronc (ou crunch) est donc possible. Bien que des culturistes puissent pratiquer un nombre incroyable de crunchs (1500 à 2000 par jours)

Le prochain article sera un tout petit peu plus technique afin de retirer quelques mythes sur le muscle de la plaque de chocolat et nous vous donnerons une méthode afin de le travailler plus spécifiquement.

Commencez une activité physique le plus tôt et le plus longtemps possible, c'est la méthode la plus fiable pour conserver votre santé !

Article rédigé par Didier Reiss et Pascal Prévost

Sponsorisé par Ligatus