1. / Blogs
  2. / Du vert, du bio, de l'écolo !

Du vert, du bio, de l'écolo !

Du vert, du bio, de l'écolo !

Trafic : tu me pompes l'air!

Rédigé le 28/05/2014 / 0

Face à l’inaction des politiques publiques en matière de qualité de l’air, de plus en plus d’associations n’hésitent pas à saisir la justice pour purifier leur air.

Le constat est connu depuis des années  et pourtant la qualité de l’air ne s’améliore pas. Pire elle se dégrade dans certaines zones. A l’instar de Paris, la plupart des grandes villes françaises connaissent chaque année plusieurs alertes à la pollution. Des situations qui se répètent sans que les politiques publiques se renouvellent.

Monsieur le juge, on manque d’oxygène !

Du côté des militants écologistes, associations, élus… c’est la nouvelle tendance. Si le politique ne bouge pas, on  toque à la porte du juge.

En mars dernier, le parquet de Paris a ainsi ouvert une enquête préliminaire suite à la plainte déposée au pénal par l’association Ecologie sans frontière, bien décidée à dénoncer "le scandale sanitaire" de la pollution de l'air à Paris. Plus au sud en mai dernier, ce sont des élus Europe Ecologie Les Verts qui ont porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui afin de dénoncer la multitude de camions transportant des marchandises qui traversent le sud de la France à destination de l'Italie et de l'Espagne. Des marchandises qui pourraient parfaitement être acheminées par bateau, un mode de transport bien moins polluant. A condition qu’un politique se décide… à le décider.

Deux jours plus tard, le parquet de Chambéry annonce l’ouverture d’une enquête préliminaire pour mise en danger de la vie d'autrui après la plainte déposée par quatre députés écologistes en septembre, destinée à alerter sur les dangers de la pollution liée au trafic routier dans les Alpes. Parmi eux : Noël Mamère.

Notre santé en danger

Dans ces 3 cas, les protagonistes s’appuient sur les conclusions du CIRC et de l’OMS… qui établissent un lien entre l'exposition aux gaz d'échappement des moteurs diesel et l'apparition de cancers du poumon.

L’Europe elle même a fixé en 2005 des seuils à ne pas dépasser en matière de particules et de dioxyde d’azote, afin d’améliorer notre air…. Des mesures pas vraiment suivies d’effets puisque 16 des 28 pays membres de l’Union Européenne, dont la France font l’objet d’une poursuite de la Cour de Justice européenne. En France, nos beaux nuages de pollution pourraient nous coûter 100 millions d'euros d'amende. 

Mon bio bébé

Rédigé le 15/05/2014 / 0

Vous n'en pouvez plus de toutes ces bonnes copines qui vous donnent des tas de conseils aussi "hyper importants" que contradictoires ? Aujourd'hui j'en rajoute une couche ! En vous équipant pour accueillir votre bio bébé, gare à ne pas l'intoxiquer !


Vous venez de sabrer le champagne, et vous oscillez déjà entre enthousiasme et crise de panique. Quel lit, quelle taille, quel matelas, quelle couleur…. Pour chaque accessoire indispensable à la vie de bébé, une myriade de possibilités s'ouvre devant vous. Ne comptez pas sur moi pour vous donner des tonnes de conseils, je n'en donnerai qu'UN : Faites le choix de la santé, misez sur des objets sains !

Ammoniac, formaldéhyde, solvants, benzène, pentane, trichloréthylène, composés organiques volatils, les produits chimiques ont envahi notre quotidien et notre foyer. Malheureusement, les articles bébés n'échappent pas à la règle. En 2009, la Commission européenne s'est prononcée sur la nocivité des perturbateurs endocriniens, cinq ans plus tard, on attend toujours son ébauche de réglementation.

Du liège ou de l'épautre

Que vous allaitiez ou pas, si vous faites le choix d'investir dans un pareil engin c'est bien pour vous en servir. Il va donc être collé à vous, à votre museau et par la suite à bébé ! Fuyez les microbilles de polystyrène, optez pour les balles d’épeautre ou les granulés de liège. Même confort, même souplesse, mais pas même odeur, ni même toxicité.

Du bois oui, mais massif !

Pour le lit, la commode, les étagères… le bois massif est le meilleur moyen pour se prémunir des émanations de COV ou de formaldéhyde. Avec lui vous êtes sûr de choisir un matériel sain et dont en plus la production n’a pas vraiement d'impact pour la planète. Il est durable et renouvelable. Gare à ne pas poser n'importe quelle peinture. Seulement une naturelle. Plusieurs marques proposent des lits écologiques aux lignes sympathiques :

Matelas

Même si votre progéniture doit dormir sur le dos, elle risque d'y fourrer pas mal son nez dans les mois (les années?!?) qui viennent. Voilà une raison suffisante pour éviter tout ce qui contient de la ouate ou du polyuréthane, c'est à dire le plus gros du marché. Ces matériaux issus de la pétrochimie nécessitent nombre de traitements chimiques. Prenez un matelas déhoussable, un bon lavage en machine régulier est bien plus efficace que n’importe quel  traitement anti-acarien… Et moins chimiques. Coco, latex- coco-latex, laine bambou... Certains fabricants français regorgent de solutions pour à tous les prix. 

 

Du coton bio, mais pas seulement !

Le coton bio est très à la mode, et on en trouve partout. Surtout dans les textiles pour bébé. Malheureusement cela ne suffit pas. Si l'indication coton bio vous garantie que le coton a été produit sans pesticides, rien ne prouve que par la suite, le tissu ou le textile n'ont pas été immaculés de substances chimiques. Teinture, traitements anti feu, anti-acariens… chacune de ces étapes peut polluer votre turbulette. Grâce au guide pratique mis en ligne par l'association WECF, ces potions toxiques et leurs effets n'auront plus aucun secret pour vous. Pour dénicher les bio pyjama, fiez-vous aux labels confiance textile ou GOTS, par exemple. Si vous n'avez pas de boutique près de chez vous, vous trouverez tout ce qu'il vous faut sur des sites marchands comme Brindilles.fr


Le recyclage aussi c’est écologique !

Rassurez-vous, en cas de porte-monnaie à sec, un lit d’occasion fera parfaitement l’affaire…. C’est dans les premiers mois de vie que les matériaux relarguent le plus de composés chimiques !

 

Bon ben avec tout ça, vous êtes fin prêts !