1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sexualité : quels bienfaits psychologiques ?

Rédigé le 10/01/2020 / 0

Si la sexualité a des vertus physiques, ses bienfaits les plus immédiats et perceptibles sont avant tout psychologiques. Shoot de bien-être, parfois moins de stress, un meilleur sommeil, ou une meilleure santé ? Qu'en est-il vraiment d'après les études ?

Un shoot de bien-être

Quel bonheur de partager un moment de connexion avec son/sa partenaire et encore plus de ressentir un orgasme, seul(e) ou à deux ! C'est un véritable shoot de messagers chimiques, comme les endorphines, l'ocytocine, la vasopressine, la lulibérine, qui envahissent le corps et provoquent un bien-être appréciable. Mais ce ne sont pas les seules vertus du sexe...

Réduire son stress : baisse du cortisol

Plusisuers hypothèses expliquent les effets de la sexualité sur le sommeil. Elle réduirait le stress, parce que l'activité physique diminue le niveau de l'hormone du stress (adrénaline, cortisol). Elle stimulerait la production d'ocytocine, l'hormone de l'attachement, notamment au moment de l'orgasme, ce qui peut aider à diminuer le stress. 

D'après le chercheur Bondy, le stress pourrait être également diminué par l'activité sexuelle en faisant appel au soutien émotionnel du/de la partenaire. Il modère les effets sur le stress en estimant que cela dépend de la qualité de l'expérience...

Un meilleur sommeil

Durant l'activité sexuelle et l'orgasme (seul ou à deux), plusieurs hormones sont relâchées dans le corps : les endorphines, l'ocytocine, la dopamine, la prolactine, la mélatonine. D'après l'institut du sommeil et de la vigilance, elles contribuent à favoriser l'endormissement. Une étude publiée en mars 2019 sur la perception du sommeil après une activité sexuelle (masturbation ou rapport) avec orgasme précédait un sommeil de meilleur qualité. 

"Les études sont contradictoires, confirme le Dr Desvaux. Cela peut donner un petit coup de pouce pour s'endormir mais l'effet n'est pas énorme. Cela dépend aussi du moment où l'activité sexuelle a lieu : l'après-midi,  on est juste détendu, sans envie de dormir. Le soir, on s'endort directement..."

De plus, si l'activité n'est pas vécue comme satisfaisante, si la relation entre les 2 partenaires n'est pas épanouissante, l'activité sexuelle ne favorisera pas le sommeil...  

Le sexe et l'amour, associé à un sentiment d'être en meilleur santé

D'après une étude portant sur plus de 3000 Américains, ceux dont la santé était la moins bonne était moins actifs sexuellement que les autres, et reportaient davantage de troubles sexuels. Ceux qui se sentaient en meilleur santé étaient plus actifs sexuellement. Et ceux qui étaient mariés ou dans une relation intime, étaient plus nombreux à se sentir en excellente ou très bonne santé... 

"Est-ce que l'on fait l'amour parce que l'on est en bonne santé ou l'inverse ?, s'interroge le Dr Desvaux. Quand on est vraiment mal, on n'a pas envie.... L'activité sexuelle est aussi un marqueur de bonne santé, car on n'est pas empêché  de le faire !"

Estime de soi et sexualité épanouie, l'oeuf et la poule ?

Une bonne estime de soi favorise une sexualité épanouissante, qui va entretenir positivement l'estime. "C'est variable, certains sont confortés dans leur valeur sexuelle par les rapports sexuels, d'autres non, nuance le sexologue. C'est notamment le cas avec un trouble sexuel. Mais c'est propre pour toutes les activités : si tu es un bon cuisiner, les autres s'extasient et cela fait du bien. Si on a une faible estime de soi, on a du mal à aller vers autres par peur de se faire rejeter...."

A lire aussi : Boostez votre estime de soi sexuelle 

"L'activité sexuelle aide-t-elle à être bien dans sa tête ? s'interroge le Dr Desvaux. Les personnes qui ont fait vœux de chasteté sont -ils plus mal que les autres ? Non parce qu'ils ont un projet de vie différent qui les épanouit... La relation amoureuse et l'attachement sont aussi une donnée importante dans l'équilibre. Indépendamment des bienfaits de faire l'amour, savoir que l'on est aimé de quelqu'un, fait encore plus de bien.

Les êtres humains ont encore plus besoin d'être amoureux que de faire l'amour... Les deux comptent mais quand tu es amoureux, faire l'amour est encore meilleur !"