1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sexe : plus c'est long moins c'est bon ?

Rédigé le 23/10/2015 / 0

@Patfawl, Humour de malade

1,2, 3, partez ! Vous avez moins de 13 minutes pour satisfaire votre partenaire, au-delà il s'ennuie… Nombreux sont ceux qui prêtent aux autres de longues nuits torrides. La réalité est bien différente puisque le rapport idéal durerait de 3 à 13 minutes. Au-delà, les amants s'ennuieraient. Le point sur la durée du rapport sexuel.

L'ISSM, l'International Society of Sexual Medicine fait le point sur la durée du rapport sexuel. Une étude[1] de 2005 portant sur 500 couples de 5 nationalités différentes l'estime à 5,4 minutes. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Du temps séparant le début de la pénétration et l'éjaculation. Ne sont pas pris en compte les préliminaires et les suites éventuelles du rapport, quand l'amant prolonge le plaisir de sa partenaire.

Outre-Atlantique, en Europe, une autre étude[2] avait constaté une longueur de 10 minutes. Mais l' étude[3] qui a fait grand bruit date de 2008 : elle relayait les convictions des sexologues sur cette fameuse durée. Verdict : normale entre 3 et 13 minutes. Et plus précisément, entre 3 et 7, adéquat et désirable entre 7 et 13: au-delà, ils s'ennuient…

De quoi décomplexer ceux qui envient aux autres leurs soi-disantes longues nuits torrides !

Du point de vue du couple

Sous l'angle de cette définition médicale, la durée du rapport repose sur l'homme et la maîtrise de son excitation : c'est lui qui donne le tempo ! Lorsque l'on sait qu'une femme met physiologiquement plus de temps à accéder à l'orgasme, cela peut être problématique… Il revient donc au partenaire de la "préparer" à l'aide d'affriolants préliminaires ou de prolonger les ébats par d'adroites caresses.

L'ISSM rappelle avec justesse que la durée du rapport sexuel repose sur de nombreux paramètres : l'âge (plus on vieillit, plus on met de temps à atteindre l'orgasme), les circonstances (par exemple, les jeunes parents ont peu de temps pour les galipettes et doivent se dépêcher) mais aussi les préférences des couples. Certains sont parfaitement épanouis avec un rapport bref, où les deux prennent du plaisir, et d'autres s'ennuient à mourir lors d'une pénétration de 10 minutes ! De plus, certains amants ne limitent pas le sexe à la pénétration et le pimentent de caresses, de massages, de fellation, de cunnilingus. Ce qui prolonge avec bonheur le plaisir.

Comme toujours en sexualité, à chacun sa normalité…


[1] A multinational population survey of intravaginal ejaculation latency time.

Waldinger. J Sex Med. 2005 Jul;2(4):492-7.

[2] Premature ejaculation: results from a five-country European observational study. Eur Urol. 2008 May;53(5):1048-57. Epub 2007 Oct 16.

[3] Canadian and American sex therapists' perceptions of normal and abnormal ejaculatory latencies: how long should intercourse last? Corty EW, Guardiani JM. J Sex Med. 2008 May;5(5):1251-6. doi: 10.1111/j.1743-6109.2008.00797.x.