1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sexe et crise : aïe aïe aïe !

Rédigé le 22/10/2012 / 1

Crise, libido et érection entretiendraient des relations conflictuelles. Baisse de désir, érection en berne,... quand la crise passe sous la couette, elle met à mal la sexualité. 

D'après une étude réalisée par un laboratoire, crise et libido ne font pas bon ménage... 1 Français sur 10 estime que le contexte économique morose influence négativement leur envie de faire l'amour. Point positif, on s'en sort bien (cocorico) car c'est 3 Espagnols et 2 Italiens sur 10 qui fournissent également cette réponse...

Parmi les personnes témoignant d'un impact négatif de la crise sur leur libido, 7 hommes sur 10 souhaiteraient que leur érection soit plus dure. Autre constat, les hommes présentant des troubles de l'érection seraient davantage affectés par la crise économique que les autres. Les femmes seraient les plus impactées, leur libido étant plus élevée lorsqu'elles sont dans un cocon émotionnel.

Hommes et femmes sont plus nombreux à souhaiter améliorer leur vie sexuelle (84% contre 59% des personnes pas inquiétées par la situation économique). Ils se sentent plus concernés par les disputes avec leur partenaire, ils ont une faible estime de soi et se sentent tristes devant leur vie sexuelle insatisfaisante. Pourquoi ne font-ils pas plus souvent l'amour ? La fatigue est invoquée par 37% des hommes et le stress par 34%...

 

Zen et sexuellement épanoui

Qui dit sexualité heureuse, dit détente et temps passé avec le partenaire simplement, sereinement. Sans penser à autre chose que le désir et le plaisir à venir... C'est un état d'esprit particulier, qui ne s'encombre pas de préoccupations essentielles. Or c'est difficile de lâcher prise lorsque l'on est plongé dans des considérations financières, économiques ou par l'avenir du monde !

La bagatelle est une chose sérieuse... mais elle demande de la légèreté, du temps passé avec la personne désirée, un esprit qui n'est pas parasité par le stress d'un dossier à rendre, un loyer à payer ou un emploi menacé,...

Comment arriver à se relaxer et à "lâcher prise", pour reprendre le terme consacré dans ce contexte ? Seul un travail sur sa manière d'être, de gérer le stress et les difficultés peut changer les choses. Avec un psychothérapeute ou tout seul, mais n'attenez pas que la crise finisse... Mettez-vous à la relaxation, la sophrologie ou l'hypnose. Faites du yoga ou de la méditation. Respirez par le ventre et détendez-vous... Libérez-vous des sujets qui vous préoccupent en en parlant le matin ou l'après-midi. Prévoyez une ambiance propice à l'amour, en abordant des sujets légers le soir (et en réservant les plus graves au matin ou à l'après-midi), en prenant un bain, avec des bougies ou en vous massant.

La sexualité est un excellent moyen de vous relaxer, elle fait sécréter de la dopamine et des endorphines qui sont les hormones du plaisir. Malgré la fatigue (on ne vous demande pas d'enchaîner les positions acrobatiques) et en dépit du stress... Alors faites l'amour, c'est un vrai shoot anti-crise !

Sponsorisé par Ligatus