1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sept façons de stimuler le clitoris

Rédigé le 08/11/2016 / 1

Le clitoris, c'est un accès express au 7ème ciel. Facile à stimuler, il permet d'accéder à l'orgasme seule ou à deux. Découvrez 7 façons de le caresser.

1/ Les doigts. C'est un moyen basique et très efficace. Variez les plaisirs en testant d'autres variantes : au lieu de frotter fortement, caressez très doucement ou tapotez avec plus ou moins de pression et de rapidité. Utilisez du lubrifiant ou de la salive car la muqueuse est sensible !

2/ Le jet du pommeau de douche. Cette technique illuminera votre bain (ou votre douche)… Dirigez le jet vers le clitoris et réglez l'intensité et la chaleur du jet, pour vous offrir le maximum de plaisir.

3/ Le sextoy. Le canard reste un grand classique du bain ou de la douche et c'est une alternative au jet du pommeau de douche. D'autres sont à glisser dans votre table de nuit et assureront des orgasmes explosifs. Le Womanizer Pro40 est étonnant de technologie et ravira les curieuses : il ne réalise aucune stimulation directe mais agit par aspiration de façon fulgurante. Waterproof, il offre un accès ultra rapide à l'orgasme, voire aux orgasmes… Dorcel propose un stimulateur enchanteur : or et noir, le Wanderfull dispense des vibrations intenses qui stimulent les lèvres et le clitoris ; il vous amènera au pays des merveilles ! Avec ses 8 vitesses et 10 modes de stimulations, c'est la jouissance assurée, aussi bien dans l'air que dans l'eau. Et si vous ne voulez pas vous passer de pénétration, choisissez ce rabbit très particulier, qui associe de douces succions du clitoris à la stimulation du point G (voir point n°7). Des sensations différentes et efficaces…

4/ La langue de votre partenaire. Le cunnilingus permet de diversifier les plaisirs. Plus douce et plus habile que le doigt, la langue offre des stimulations différentes et la salive fait office de lubrifiant. De nombreuses femmes adorent ces jouissances linguales mais d'autres ont du mal à s'y laisser aller, craignant d'exposer leur sexe à leur partenaire ou de l'incommoder par l'odeur de l'entrejambe. La confiance est bien sûr nécessaire pour s'y abandonner ; pour remédier à l'odeur (qui se révèle pourtant un puissant aphrodisiaque), le Kama-sûtra recommandait de laver son amant avant de s'adonner aux joies de l'étreinte. A intégrer dans votre rituel du plaisir ?

5/ En le stimulant de l'intérieur : là, vous avez besoin du pénis de votre amant ou d'un sextoy. Petit point technique, le point G n'existe pas vraiment mais à sa place, il y a bien une zone plus sensible au plaisir, baptisée "complexe urétro-clito-vaginal" (il s'agit des racines du clitoris, d'une partie de la face antérieure du vagin et de l'urètre. Sa sensibilité s'éveille progressivement, en se connaissant bien.

Les stimulateurs de point G ont une forme spécialement étudiée pour agir sur ce point et certaines positions sont plus efficaces que d'autres : en amazone (assise sur votre homme), penchée vers l'arrière. Ou partez du missionnaire et relevez vos jambes en les posant sur les épaules de votre partenaire. Autre option : la levrette (si l'homme est assez grand et que son pénis s'appuie sur la face antérieure du vagin – sinon c'est la face postérieure qui est stimulée

6/ En se frottant au corps de l'autre : certaines positions stimulent le clitoris grâce à un appui sur l'os du pubis du partenaire. Par exemple, l'homme allongé sur la femme, la pénètre et l'os de son bassin frotte le clitoris. Ou la femme s'assoie sur l'homme assis et plaque son clitoris contre le corps de son amant…

7/ En utilisant un coussin, le matelas,… Se frotter à un coussin ou au matelas est une méthode souvent expérimentée à l'adolescence, qui porte ses fruits. Elle nécessite parfois un peu plus de temps mais elle change des traditionnelles façons pour accéder à la jouissance.