1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Les varices en pratique

Rédigé le 29/03/2010 / 0

Mercredi débute de la semaine nationale des maladies veineuses. Avec un but : promouvoir l’information  via un forum de phlébologues dédié à vos questions. Et un mot d’ordre : « un dépistage peut éviter des complications ».

Une affection banale et pourtant négligée

10 millions de Français sont concernés. Lourdeurs de jambes, douleurs, varicosités sont les principaux symptômes de l’insuffisance veineuse chronique. Contrairement aux idées reçues, les hommes sont autant touchés que les femmes par cette affection. Une affection chronique et évolutive qui peut se révéler dangereuse.

D’abord l’insuffisance veineuse superficielle : varices et ulcères variqueux. Vous vous en accommodiez jusqu’à présent ? Il va falloir passer à la vitesse supérieure : consultez votre généraliste afin d’être traité. Pourquoi ? Pour éviter l’insuffisance veineuse profonde : plus de 300 000 cas de phlébite et 100 000 embolies pulmonaires auraient lieu chaque année.

 

Des facteurs de risque bien connus

Age, hérédité et sexe féminin font mauvais ménage avec vos veines. Les hormones féminines, les oestrogènes, favorisent ainsi les varices. Premières règles, grossesse et ménopause sont ainsi des périodes à risque.

Autres facteurs heureusement évitables : le surpoids, la sédentarité, les conditions de travail et une consultation tardive. Voyage en avion, chaleur, sports à risque comme le tennis ou le rugby ne sont pas non plus conseillés. Pour calculer votre risque, cliquez ici.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire… Perdez du poids, faites du sport (marchez et prenez l’escalier si vous y êtes allergiques !), évitez la position debout prolongée, l’immobilité et le stress. Et j’insiste, consultez !

 

Quelques conseils pratiques

Respectez un régime équilibré et riche en fibres, la constipation aggravant les varices.

Evitez le soleil et les bains trop chauds, pratiquez une activité sportive (ça stimulera la circulation veineuse), massez vos jambes en partant de la cheville vers la cuisse. Surélevez les pieds de votre lit, ça favorise le retour veineux.

Adaptez votre garde-robe : adieu les slims et les talons-aiguilles de 12 cm, choisissez des vêtements larges et des talons de 3 cm maximum et évitez les ceintures. 

Petit plus : des exercices simples pour stimuler facilement la circulation. Et le massage lymphatique ? Il agit sur l’œdème, pas sur la varice elle-même. Optez de préférence pour un massage manuel.

Inutile de prendre de l’aspirine ou du paracétamol, ils n’ont pas jamais prouvé leur efficacité sur la douleur des varices. Les phlébotoniques soulagent bon nombre de patients, même si les études peinent à prouver leur intérêt. Du côté de la phytothérapie, marron d’inde, lierre grimpante, vigne rouge stimuleraient la circulation lymphatique.

Dernier conseil essentiel, ne faites pas l’impasse sur les bas de contention. C’est la mesure anti-varices par excellence ! Ils se déclinent en 4 forces de compression et sont pris en charge par la sécurité sociale.