1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Le syndrome du retour de vacances

Rédigé le 05/09/2012 / 0

 Ce syndrome toucherait un adulte sur 3. Non, ce n’est pas un poisson d’avril, cette affection bien réelle  se manifeste par une déprime une fois la grisaille, le bitume et la mauvaise humeur des Français retrouvés.

Une véritable déprime

Adieu contrée lointaine, plage, soleil, insouciance et absence de contraintes… Bonjour tristesse, et aussi fatigue, perte d’appétit, somnolence, anxiété, impression. L’intensité est variable selon les individus : si vous piquez du nez sur votre ordinateur, que vous avez envie d’envoyer balader vos collègues, vous êtes concerné !

Vous ne rêvez que d’une chose, repartir… Et si vous fractionniez davantage vos vacances ? Plutôt que de partir 4 semaines l’été, et d’angoisser à l’idée d’enchaîner 12 longs mois sous ces cieux si austères, répartissez vos congés. Et fixez votre prochaine destination dès votre retour de vacances !

Ensuite, prenez soin de vous... Si en vacances, vous adorez vous coucher tard, vous faire plaisir avec les spécialités locales ou passer des soirées bien arrosées, concoctez-vous un programme « chouchoutage ».

Des résolutions, oui, mais pour vous faire du bien !

1/ Soignez-votre sommeil en adoptant un rythme plus régulier et en privilégiant les activités calmes avant le coucher. A vous un bon bain, un bon bouquin ou une musique relaxante à la lueur des bougies… Evitez aussi les écrans (télévision, ordinateur, tablette…) avant de dormir.

2/ Optez pour une alimentation équilibrée mais satisfaisante. Faites-vous plaisir avec un éclair, un plat de frites ou des rillettes mais faites aussi le plein de vitamines avec des fruits et légumes. Privilégiez les céréales complètes (pain, riz, pâtes), n’oubliez pas les protéines avec de la viande, un poisson ou 1 œuf, plusieurs fois par semaine.

3/ N’oubliez pas de pratiquer une activité physique, le sport vous fera sécréter des endorphines au bout de 40 minutes et vous aurez l’impression de planer ! L’idéal pour progresser ? Au moins 2 séances par semaine, à raison d’1h30 à chaque fois. Choisissez de préférences un sport en plein air, vous profiterez de la luminosité ambiante. Ne négligez pas le Dieu Soleil, adulé durant l’été et indispensable à la bonne humeur. Avec une crème solaire bien évidemment !

4/Cultivez votre réseau social. Prévoyez des diners avec vos amis, des expos, des balades, du shopping ou un ciné. Vous occuper l’esprit, passer du temps avec les gens que vous aimez, en rencontrer de nouveau ou vous cultiver, cela entretiendra une bonne dynamique. Vous n’aurez même pas le temps de penser que vous étiez mieux en vacances !

5/ Pratiquez la psychologie positive ! Oui, l’optimisme, ça se travaille alors mettez-y un peu de bonne volonté. Concentrez-vous sur les évènements agréables : un sourire dans la rue,  un compliment de votre boss, un geste de tendresse de votre conjoint. Regardez des films drôles ou louez le dvd d’un comique. Entretenez cette bulle de bien-être en transmettant votre propre bonne humeur.

La vie est belle aussi, une fois de retour chez vous. Tout est une question d’état d’esprit, alors changez le vôtre ! Et les nostalgiques du mois d’août pourront se consoler avec un bel article, à la fois analyse sociologique du blues d’août et ode à un mois qui a perdu la saveur d’antan.

PS : Consultez votre médecin si les symptômes persistent…