1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Le son à fond, c'est pas bon...

Rédigé le 23/01/2013 / 0

Du 21 au 28 janvier, la semaine du son met en place des actions pour vous sensibiliser au son et à la santé de votre audition. Conférences, débats, projections sont accessibles gratuitement et sans réservation. L’occasion rêvée pour faire le point sur votre audition.

 

Des oreilles fragiles 

Un son est gênant vers 70 décibels mais il n’altère pas l’audition, il est simplement désagréable.  Pour mémoire, voici quelques repères concernant les sons :

Une conversation chuchotée correspond à 25-35 décibels. De 35 à 55, il s’agit des lieux de bureau, Le bruit devient nocif à partir de 80 décibels et à ce niveau, l’exposition ne provoque de dégâts qu’après des années d’exposition.  A 110 dB la dégradation se fait en quelques minutes).

Le bruit et certains médicaments mettent à mal les cellules de l’audition, dans l’oreille interne. Constat étonnant : la surdité est ainsi la 2ème cause de maladie professionnelle. Car l’exposition a lieu en milieu professionnel via les activités agricoles, industrielles et artisanales. Le traumatisme sonore peut se produire lors des loisirs, en écoutant de la musique (notamment amplifiée et/ou enregistrée). Attention aux concerts, aux soirées répétées en discothèque, au volume élevé dans les écouteurs : le retentissement auditif n’a pas forcément  lieu sur le coup mais le risque d’une presbyacousie est majorée. Les sports mécaniques exposent les pilotes aux vrombissements des moteurs, la chasse au bruit des coups tirés, etc.

Les risques ? Une surdité mais aussi des acouphènes et une hyperacousie…

 

A fond la prévention

 

Notre système auditif est fragile, les aides auditives sont certes un progrès révolutionnaire mais elles ne restaurent pas une audition naturelle. Le seul moyen de conserver son ouïe est d’éviter les traumatismes sonores.

Afin de bichonner votre audition, adoptez de bonnes habitudes : évitez de stationner près des haut-parleurs dans les discothèques ou les concerts et n’oubliez pas de vous munir de protections auditives. 

Soyez raisonnable quand vous écoutez de la musique avec vos écouteurs, et ne le faites pas dans les transports en commun (les bruits se surajoutent et vous risqueriez de monter le son au maximum.

Et si vous êtes exposé aux sons forts dans le cadre professionnel, utilisez systématiquement ces protections.

 

Avec ces conseils simples, vos oreilles resteront grandes ouvertes et pleine forme.

Sponsorisé par Ligatus