1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Le couple libre : la liberté sexuelle et l'exclusivité sentimentale

Rédigé le 27/09/2019 / 0

Après le plan Q et le sexfriend, puis le couple exclusif, je vous propose d'explorer les relations libres. Comment fonctionnent-elles ? Comment gérer la liberté sexuelle et l'exclusivité sentimentale ? Réponses à travers l'expérience d'un couple libre et d'un amant.

Le couple libre autorise aux partenaires d'avoir des relations sexuelles avec d'autres personnes. Elle remet en question l'exclusivité sexuelle mais pas amoureuse, à la différence du polyamour, auquel je consacrerai un autre article.

Mathilde, âgée de 33 ans, a rencontré son mari, Etienne, au lycée. C'est le premier homme avec lequel elle a fait l'amour et très rapidement, ils savent qu'ils veulent passer leur vie ensemble. Le couple libre a commencé sous une forme atypique : "Encore au lycée, nous nous étions dit que nous nous autorisions une fois à aller voir quelqu'un d'autre, confie Mathilde. Nous étions très amoureux, certain de l'amour de l'autre, et nous savions que nous finirions notre vie ensemble. Pour nous deux, sexualité et sentiments vont ensemble mais nous savons que c'est possible de les dissocier. Puis une fois mariés, en 2017, nous avons parlé d'expériences supplémentaires sexuelles, de trucs pour pimenter notre sexualité..."

De son côté, son mari Etienne commence à avoir des déplacements fréquents et longs réguliers : "Ces séparations ont créé des tentations mais comme j'étais en couple, je ne voulais pas tromper Mathilde ! confie-t-il. Elle aussi avait eu aussi des tentations et comme nous sommes un couple qui se fait confiance et qui est soudé, nous avons parlé nos envies et de comment nous voulions évoluer."

Pierre est l'amant de Mathilde et il fréquente sa copine principale depuis 1 an. Lui a déjà vécu des relations exclusives épanouissantes mais il est venu au couple libre en fréquentant des femmes qui avaient déjà réfléchi sur le concept et le mettaient en application :  "Je m'adapte autant au couple libre qu'exclusif, estime-t-il. Mais l'avantage du couple libre c'est qu'il n'y a pas de jalousie ni de possessivité. C'est plus simple car on se dit que mécaniquement on ne peut pas tromper son partenaire."

Des bienfaits pour soi et pour le couple

Les discussions régulières de Mathilde et Etienne, ont débouché sur l'évolution vers un couple libre : "Le couple libre m'apporte de l'excitation, de l'amusement, un sentiment de liberté, analyse Mathilde. Cela n'impacte pas du tout mes sentiments, les siens non plus et nous sommes toujours aussi amoureux !"

Un point de vue que confirme Etienne : "Cela m'apporte du piquant et cela ne change rien à l'amour que j'ai pour Mathilde bien au contraire. Cela m'a permis de tester des pratiques sexuelles que je n'aurais pas forcément testées sinon, et d'explorer tout ce que je pouvais explorer, comme le sexe à 3 ou plus, la bisexualité." De son côté, Pierre ajoute que ce type de relation "laisse une liberté intellectuelle et sexuelle, et qu'il diminue le risque d'infidélité."

Chaque couple libre, chaque partenaire a sa façon de faire : des weekends de jeux de rôle organisés pour Mathilde, des rendez-vous via une appli de rencontre pour Etienne, lors de soirées ou dans un bar pour d'autres.... Certains se limitent au sexe tandis que d'autres, comme Mathilde, ont besoin de davantage : "C'est du sexe mais il y a aussi un échange humain, du partage, estime-t-elle. Le faire avec un inconnu, cela ne m'intéresse pas...Par exemple, avec un amant, nous avons regardé une série, fait l'amour puis nous sommes retournés à notre série."

Le couple tire de la force et de l'équilibre de cette vie sexuelle parallèle : "Beaucoup d'amis qui se sont rencontrés jeunes comme nous, ont déjà divorcé du fait du manque de communication, raconte Etienne. Cela se terminait en adultère !"" Alors, le couple libre serait-il la clé pour éviter l'infidélité... ?

Communication et confiance, les clés

Ce concept ne convient pas à tout le monde et il n'est pas si facile à vivre : "beaucoup de gens y trouvent en réalité une liberté sexuelle qui n'est qu'une phase au final, nuance Pierre. Ils finissent par se reposer en couple exclusif parce qu'ils ne sont pas faits pour cela. Mathilde et moi, si."

Mais l'écueil de l'adultère est en effet évité pour le couple, qui a su évolué ensemble depuis l'adolescence et surtout qui partage la même conception sur la fidélité sexuelle et sentimentale... Ils séparent sexe et sentiments pour leurs amants, sans jalousie ni crainte.

"Mathilde se sent moins seule durant mes déplacements et je suis content pour elle, s'enthousiasme Etienne. Je ne suis pas du tout jaloux et je ne trouve pas cela risqué car cela fait 15 ans que je suis avec Mathilde, on a grandi ensemble, on a évolué dans la même direction, grâce à notre capacité à communiquer..."

Un avis que partage Pierre : "Le couple libre demande beaucoup de confiance et de communication, moi j'adore parler donc cela se fait naturellement... Comme ma copine principale, dont c'est la première relation libre, n'a pas forcément confiance en elle, elle peut souffrir de la comparaison avec les autres.  Donc je la rassure beaucoup et je ne lui détaille pas mes histoires. Mais beaucoup de couples libres ne fonctionnent pas car ils ont des problèmes de communication ou certains hommes aimeraient bien avoir leur jardin secret alors que leurs femmes veulent tout savoir, cela génère des disputes. La clé, la communication et le fait de savoir rassurer l'autre..."

Mais au-delà de la communication et de la confiance, ce n'est pas à tenter en dernier recours pour sauver sa relation : "Nous ne sommes pas du tout jaloux mais le couple libre, c'est quelque chose qu'il faut faire quand le couple va bien, quand la confiance est bonne, met en garde Mathilde. Il ne faut pas le faire quand on s'entend mal car sinon on court à la catastrophe et cela ne fonctionnera pas du tout !"

Quitte ou double

"Nous avons beaucoup parlé avec Mathilde mais nous avons aussi évolué de la même façon, analyse Etienne. Nous savions très bien que c'était quitte ou double. J'ai pu observer 2 schémas : soit ça renforce le couple, soit cela accentue les faiblesses et cela finit par exploser... Le taux de divorce dans ma profession est très élevé du fait des horaires de nuit, de weekend. Nous, c'était le moment pour évoluer vers le couple libre, par rapport à notre évolution de vie et nos séparations"

Car si ce type de relation offre une grande liberté sexuelle, elle inclut aussi un respect infini de son/sa partenaire principale et des autres partenaires, ainsi que des ajustements réguliers : "Il ne faut pas avoir peur de dire ce qu'on ressent, il faut aussi être prêt à mettre des règles et à les respecter, mais aussi avoir le cœur bien accroché au début... rajoute Pierre. Au début, j'ai souffert car il faut gérer plusieurs personnes en même temps et vous multipliez parfois les problèmes d'une relation par le nombre de partenaires... Une fois que l'on prend de l'expérience, on apprend à mieux communiquer et à discerner les attentes des gens."

En brisant l'exclusivité sexuelle, le couple libre remet en question les conventions sociétales et il défie les codes habituels de la relation exclusive. Ainsi offre-t-il une option différente à tous ceux qui ne se retrouvent pas dans la relation classique mais partagent les valeurs de complicité, de dialogue et de respect...