1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

La séduction, ça s'apprend !

Rédigé le 19/01/2018 / 0

La sexologue Catherine Solano décode les principes de la séduction à l'aide d'études, avec deux livrets* à destination des femmes et des hommes. Excellente nouvelle, séduire s'apprend...

Comment la science peut-elle multiplier les chances de conquête ?

C’est que les scientifiques sont aussi des êtres humains et ils ont fait beaucoup d’études et d’expériences pour comprendre comment fonctionne la séduction. Nous avons donc des données sur le sujet ! Dans ces deux guides, je rapporte les résultats d’études concernant de la première étape de la séduction, lors de la toute première rencontre en soirée par exemple : au moment où quelqu'un vous plaît et que vous ne savez pas comment agir pour l’intéresser, que vous soyez homme ou femme. On sait qu’il existe des comportements qui augmentent vos chances de lui plaire… ou au contraire de ne pas séduire si vous n’avez pas envie d’être embêté(e). Quand on ressent des difficultés à séduire, cela peut changer la vie de se renseigner sur les codes, sur ce qui fonctionne et surtout sur ce qui a été prouvé. Un exemple tout simple : le sourire est essentiel, et pourtant, quand quelqu’un leur plait, certaines personnes sont incapables de sourire parce que la situation les stresse. Malheureusement, sans sourire, les études montrent qu’il n'y a aucune chance d’entrer en contact avec l’autre !

Les études citées sont-elles fiables et rigoureuses ?

Oui, il s’agit d’études scientifiques parues dans des revues reconnues le plus souvent, réalisées par des chercheurs psychosociologues. Bien sûr, il ne s’agit pas de mathématiques, mais de sciences sociales plus sujettes à des paramètres humains.

Beaucoup de résultats d'études rejoignent le bon sens… La séduction, ce se résumerait finalement à cela ?

Oui et non : la séduction est intuitive. Elle s'apprend surtout par imitation, en voyant d'autres personnes réussir à séduire. Et puis ensuite, il s’y ajoute un effet miroir : quand vous regardez quelqu’un et que vous lui souriez, cette personne a tendance à vous rendre la pareille et établir ainsi le contact. Vous êtes alors encouragé à approfondir ce contact par divers comportements que vous avez intérêt à connaître. Et si vous êtes deux à maîtriser ces codes de la séduction, votre histoire va commencer facilement. Malheureusement, ces codes ne sont pas intuitifs pour tout le monde… Certaines personnes ne savent peut-être pas observer, ou intégrer ces comportements. Elles ne savent pas comment regarder quelqu’un, comment sourire, quels gestes faire ou ne pas faire pour entrer en contact sur un mode de séduction. Et c’est encore plus vrai en cas de stress : vouloir séduire peut vous perturber au point de vous rendre incapable d’avoir les bonnes réactions par intuition.  
La séduction n'est pas innée : les adolescents ne possèdent pas les codes ou alors, même s’ils en ont l’intuition, ils ont souvent plus peur qu'envie de séduire ! Et ça les bloque, c’est normal. Mais s’ils observent les autres et que peu à peu, ils adoptent les codes, ils apprennent à séduire. Nous apprenons aussi à décoder les signes chez les personnes de l’autre sexe : les hommes apprennent à décoder les attitudes féminines qui donnent le feu vert à la rencontre ; ils apprennent aussi à reconnaître une "femme fermée" et ne vont pas prendre le risque d’être repoussé par elle.

Parmi vos patients, beaucoup ont du mal à séduire ?

Oui, beaucoup. Ils ont souvent trop peur de séduire pour les raisons liées à leur histoire. Il y a soit l'imprégnation dans l'enfance, soit les mauvaises expériences en couple avec quelqu'un qui veut vous dominer ou vous dévaloriser. Cela s'explique aussi parce que l'on a été trompé, que la séparation a été difficile ou même parfois si l'on est humilié au travail car peut vous atteindre aussi sur le plan personnel. De plus, les hommes et les femmes ne décodent pas les choses de la même façon. Les hommes sont moins sensibles aux signes affichés par une femme refusant la rencontre, alors qu'une autre femme les verrait immédiatement. Les hommes sont moins subtils et ils peuvent paraître insistants parce qu'ils ne comprennent pas.

Quels conseils donneriez-vous à une femme qui a du mal avec la séduction ?

Je lui dirais de s’informer pour comprendre comment la séduction fonctionne. Puis ensuite, de s'auto-observer ou de demander à une amie plus à l'aise, de l'observer et d'analyser si elle a l'air fermé. C'est intéressant ! De plus, il faut se poser une question : est-ce que je ressens une peur face à l’autre que j’aimerais séduire ? Si oui, ma peur est-elle plus forte que mon envie de séduire (du coup, elle l'emporte) ? Parce que la peur bloque les signaux de séduction et en plus, même un homme intéressé ressent cette peur qui l’empêche de venir vers vous…. Que puis-je faire pour lutter contre mes peurs ? L'une des solutions est de commencer par avoir des amis masculins, pour apprendre être plus à l'aise avec l'autre sexe. C'est ce que font spontanément les adolescents.

Si l'on a vraiment très peur et que l'on a plus de 20 ans, cela vaut le coup de consulter un psychothérapeute pour un coaching ou une thérapie comportementale, avec des mises en situation, qui ne prendra pas forcément longtemps.

Quels conseils donner à un homme ?

Déjà, c'est aussi d'avoir des amies femmes et s'ils n'en ont pas de s'inscrire à des activités où il y a beaucoup de femmes. Le but n'est pas, au départ, de les séduire mais d'être plus à l'aise avec elles. Parfois, il est même préférable, pour de l’amitié, d’aller vers des femmes qui ne leur plaisent pas spécialement pour éviter tout stress. Ensuite, il faut qu’un homme comprenne que c'est plus difficile pour lui de séduire une femme que l'inverse, tout simplement parce qu'une femme est plus fragile physiquement que lui. Du fait de cette fragilité, une femme possède un système de défense réflexe pour se protéger. Elle a besoin d'être apprivoisée, de se sentir en confiance pour aller jusqu’à une intimité physique. Sinon, elle risquerait d’être confrontées à des violences. Il faut la rassurer ! Enfin, si un homme se sent bloqués par ses peurs, il lui sera très utile d’apprendre à décoder les signaux d’ouverture de femmes qui lui plaisent, car il sera plus à l’aise s’il sait qu’elle l’encourage par ces petits signaux. Surtout que cela peut être subtil si elle a envie de lui donner une chance tout en étant timide… Et pour tous, hommes ou femmes, même s’il faut chercher à plaire physiquement, donc à présenter au mieux, ce qui est important pour séduire au-delà de l'aspect physique, c’est de devenir quelqu’un d’intéressant, par ses passions, ses projets de vie, ses activités, sportives, scientifiques, artistiques…

*Les clés de la séduction masculine et Les clés de la séduction féminine sont écrits par le Dr Solano et téléchargeables au prix de 3,99€