1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Erection : cinq causes méconnues qui l'altèrent

Rédigé le 30/03/2018 / 0

Les 20 ans du Viagra@ permettent de faire le point sur cinq raisons communes d'une érection défaillante et d'offrir quelques conseils.

Ne seront pas abordées ici les trouble de l'érection avéré, mais les causes qui provoquent ponctuellement une difficulté d'érection, et sur lesquelles il est possible d'agir.

  • Une fatigue intense. Qu'il est parfois difficile d'être d'humeur coquine lorsque l'on est épuisé ! La fatigue a un impact conséquent sur la sexualité et l'excitation sexuelle. Le corps met plus de temps à réagir et a parfois besoin de davantage de stimulations. A fortiori lorsque l'on vieillit.

Conseil n°1 : un rapport sexuel ne se limite pas à la pénétration et vous pouvez donner du plaisir à votre partenaire autrement qu'avec votre pénis (précisément, avec vos doigts, votre langue, un sextoy). De plus, un massage tendre peut tout à fait s'y substituer et correspond davantage à une humeur fatiguée. Enfin, accordez-vous le temps de vous reposer, et pourquoi pas lors d'un weekend ou de vacances en amoureux ?

  • Le stress. Qu'il soit lié à un problème professionnel, familial, de santé ou encore relationnel avec la partenaire, le stress provoque la production par le corps d'adrénaline, qui s'oppose à l'érection. Alors si certains hommes trouveront dans l'activité sexuelle une façon de diminuer leur stress, d'autres n'auront pas la tête à la bagatelle tant ils sont stressés.

Conseil n°2 : communiquez avec celle qui partage votre vie (ou votre lit). Expliquez-lui simplement à quel point vous êtes stressé et pourquoi vous n'avez pas l'envie ou la capacité d'avoir un rapport. Si le stress se prolonge, attelez-vous à le diminuer avec la pratique d'une activité physique et/ou de relaxation. Une thérapie est d'une grande aide si le stress envahit votre vie de façon conséquente.

  • L'ambiance du couple. La qualité de la relation a elle aussi un fort impact sur la sexualité. Certains hommes y sont sans doute moins sensibles que les femmes mais un conflit avec la partenaire, une communication impossible, une vie conjugale décevante et émaillée de disputes ont souvent un retentissement négatif sur l'érection.

Conseil n°3 : idéalement, les conflits ne devraient pas s'inviter pas dans le lit. En pratique, c'est tout simplement impossible ! Améliorer la qualité de la relation revient souvent à favoriser la sexualité, soit par une mise à plat de tout ce qui ne va pas dans le couple et un nouveau départ, soit par l'intervention d'un tiers, thérapeute de couple ou psychologue. Prendre soin de son couple, c'est aussi manifester de la tendresse en dehors du lit, continuer à s'embrasser et à se prendre la main, avoir de petites attentions montrant à sa partenaire que l'on pense à elle…

  • L'alcool et le tabac. On a l'impression que l'alcool détend et désinhibe et qu'il met dans de meilleures dispositions pour faire l'amour... fausse impression qui en cas d'abus met l'érection dans les chaussettes ! Sur le long terme, ses effets sur l'érection sont pourtant nocifs et multiples, à la fois par l'action sur les nerfs, les vaisseaux et sur la production de testostérone. Quant au tabagisme, c'est par son effet sur les vaisseaux qu'il est potentiellement nocif sur la qualité de l'érection.

Conseil n°4 : préférez l'eau ! Diminuez votre consommation à un verre ou deux par jour, et pas de façon quotidienne. Pour arrêter de fumer, consultez le site Tabac info service pour être coaché pour l'arrêt du tabac. Si vous ne parvenez pas seul à arrêter alcool et/ou tabac, consultez votre généraliste ou un tabacologue.

  • Le vélo. C'est moins connu mais le fait d'être plusieurs heures assis sur une selle de vélo n'est pas propice à une érection de qualité ! Si vous êtes un cycliste du dimanche, pas de panique pour autant : d'après les études il faut passer plus de 3 heures hebdomadaires à pédaler pour que le risque soit réel.

Conseils n°5 : en complément de cette activité physique, pourquoi ne pas pratiquer un peu de sport en chambre ?  

Si les problèmes d'érection se reproduisent ou s'intensifient, il est préférable d'en parler simplement à son généraliste pour faire un bilan. 

A lire aussi : Cinq idées reçues sur l'érection