1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Cultiver son bien-être sexuel, à tout âge !

Rédigé le 05/06/2019 / 0

Le 9 a lieu la journée mondiale du bien-être et me donne l'occasion de vous parler du bien-être sexuel. Qu'apporte le bien-être sexuel ? Et surtout, comme le cultiver ?

L'OMS définit la santé sexuelle par un état de bien-être physique, psychologique et social. D'après le Larousse, c'est un "état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l'esprit..."

Une étude du Dr Kashdan, publiée en juin 2018 dans la revue Emotion explique que la sexualité stimule l'humeur et donne du sens à la vie.  152 étudiants (dont 116 femmes) ont tenu quotidiennement un journal intime, durant 21 jours. L'objectif était d'étudier la relation entre la qualité et la fréquence de l'activité sexuelle, et le bien-être (aspects positifs et négatifs, sentiment d'avoir du sens dans la vie). Une intimité et un plaisir sexuel plus forts prédisaient le lendemain, des effets positifs plus élevés et négatifs plus bas sur le bien-être, la dopamine et l'ocytocine sont d'ailleurs connues pour leurs effets posititfs. sur l'humeur. La relation inverse était en revanche non retrouvée : un bien-être un jour n'avait pas d'effet sur l'activité sexuelle du lendemain. L'intimité relationnelle était le facteur le plus solide pour prédire des niveaux élevés de sens à sa vie, et des aspects positifs, après une activité sexuelle. Une étude à modérer par le fait que la population estudiantine est plus adepte des relations d'un soir, que les étudiants sélectionnés étaient à 94% hétérosexuels, et la durée de 21 jours très courte.

En 2019, une autre étude portant sur plus de 3.000 hommes et 3.800 femmes, âgés en moyenne de 64,4 ans et 65,3 ans, a récemment montré que ceux qui avaient une activité sexuelle profitaient davantage de la vie. Le fait d'embrasser, de toucher ou de caresser fréquemment était associé à un sentiment de davantage profiter de la vie (mais c'était significatif uniquement chez les hommes). Et il n'y avait pas d'association significative avec des rapports sexuels fréquent. Comme on pouvait le supposer, être préoccupé par un trouble sexuel était associé avec le fait de moins profiter de la vie, de façon forte chez les hommes et de façon plus faible chez les femmes.

Un bien-être physique et psychologique

Le bien-être après une étreinte s'explique à la fois sur le plan physique et psychologique. Physiquement, le plaisir fait appel à une structure dans le cerveau qui stimule la production d'une foule de messagers chimiques comme les endorphines, la dopamine, la sérotonine, la vasopressine, la lullibérine...

Une étreinte renforce aussi le lien humain grâce à l'ocytocine, l'hormone de l'attachement. L'activité sexuelle donne parfois l'impression d'être imbriqués l'un dans l'autre, en union l'un(e) avec l'autre. Ce qui peut donner une force folle et emplir d'une énergie amoureuse très satisfaisante ! Une étude de 2017 a d'ailleurs retrouvé que l'affection expliquait ce sentiment de bien-être lié à la sexualité et que cela avait des bénéfices à long terme dans les relations. 

Quelques pistes pour améliorer le bien-être sexuel

  • Se sentir bien dans son corps, lui être reconnaissant de tous les plaisirs qu'il nous offre (culinaires, relationnels, culturels, sportifs et bien sûr sexuels). Si l'on a tendance à complexer sur certaines parties, ou à ne voir que ses "défauts", un travail sur soi est possible en apprenant à regarder son corps dans sa globalité, en privilégiant les zones que l'on aime, en prenant soin de son corps par le biais du sport, des massages, de l'alimentation, du plaisir sexuel. Si nécessaire, on peut consulter un psychologue pour améliorer son estime de soi et sa confiance en soi.
  • Se donner du plaisir seul(e) en se masturbant. Les caresses solitaires sont un moyen délicieux de se faire un bien fou et d'apprendre à bien se connaître ! La masturbation peut aussi aussi se faire à deux, avec un amoureux ou un sexfriend, pour varier de la pénétration.
  • Prendre soin de sa relation si on est en couple... L'autre n'est jamais acquis et ene pas l'oublier permet de rester aussi attentionné(e) qu'au premier jour et de cultiver la séduction, la tendresse, le désir et l'amour...
  • Varier les plaisirs, les lieux où s'embrasser et faire l'amour, les positions, la durée du rapport... Les sextoys, les nouvelles positions, un massage érotique, le cunnilingus et la fellation, un quickie de temps en temps, en plein air ou pas, ou encore le massage prostatique, injectent un peu de variété et redonnent vie au désir !