1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Couple : entretenir la passion sexuelle

Rédigé le 25/03/2016 / 0

Bonne nouvelle sous la couette, le déclin de la passion et de la satisfaction sexuelle ne serait pas inévitable ! Tout au moins d'après l'équipe de David Frederick, qui a décortiqué les attitudes et comportements différenciant les personnes satisfaites de leur vie conjugale, des insatisfaites. Variété sexuelle, communication, ambiance romantique sont des facteurs prédicteurs d'une sexualité satisfaisante dans les deux sexes. Décryptage.

Pour les auteurs, si la passion est correctement nourrie, elle dure des dizaines d'années ! Tout comme près d'un tiers des personnes interrogées, qui trouvent leur vie sexuelle aussi palpitante qu'au début. Cette satisfaction sexuelle s'observe chez ceux qui font plus souvent l'amour, reçoivent plus de fellations ou de cunnilingus, ont des orgasmes plus intenses, injectent de la variété dans les actes sexuels et communiquent bien à l'horizontale…

Les données ontt été collectées en 2006, grâce à un questionnaire en ligne, et remplies par 38 747 personnes en couple depuis depuis au moins 3 ans. Les données viennent d'être publiées dans le Journal of Sexual research.

Les 6 premiers mois, les amants vivent leur lune de miel : ils sont 83% à être heureux de leur vie sexuelle. Puis l'harmonie sexuelle décline, avec une petite moitié globalement satisfaite mais 27% des femmes et 41% des hommes insatisfaits !

La routine, le faux ennemi ?

87% des Américains mariés de l'étude se sont déclarés très extrêmement ou très heureux physiquement, alors que leurs réponses dresse le portrait d'une sexualité routinière. Certes, les satisfaits sont un peu moins nombreux que les insatisfaits  à trouver leur vie sexuelle prévisible (pour les hommes, 71 contre 85 chez les hommes, 65 contre 86 chez les femmes). Mais finalement, la différence n'est pas si grande… Alors si les satisfaits se "contentent" d'une sexualité routinière, est-ce parce qu'ils ont plus de plaisir ? Un peu plus en effet, mais c'est surtout vrai chez les femmes (84% des hommes satisfaits atteignent facilement l'orgasme, contre 72% des insatisfaits, alors que les chiffres féminins sont de 93% et 58% seulement).

Alors est-ce parce que la flamme des débuts a perduré ? En effet, près des deux tiers des personnes satisfaites estiment leur vie sexuelle aussi passionnante que les premiers jours (alors que 7% des insatisfaits le pensent, dans les 2 sexes).

Entre autres facteurs nourrissant la satisfaction sexuelle, les auteurs relèvent la fréquence des rapports, la pratique du sexe oral, l'orgasme plus intense contribueraient à la satisfaction sexuelle. Toutefois, la baisse de la fréquence des rapports est mieux vécue si les orgasmes sont intenses. A bon entendeur…

Montrer et susciter le désir

61% des hommes satisfaits se sentent désirés par leur partenaire, contre 18% des insatisfaits. La différence entre les 2 camps se réduit chez les femmes, avec 74% et 32%. Alors les femmes des insatisfaits manifestent-elles moins leur désir ? Les hommes insatisfaits sont moins désirables (en se laissant aller par exemple) ou ont-ils davantage besoin qu'on leur montre du désir ? L'étude ne le dit pas…

Mais ces nombres soulignent l'importance de montrer à l'être aimé son désir, en prenant des initiatives, en l'exprimant. L'inverse est aussi  vrai : continuer à provoquer le désir chez l'autre, en ne se laissant pas à aller et en restant désirable, est tout aussi primordial.

Communiquer sous la couette, l'accès au nirvana ?

Au pays des insatisfaits, 61% des hommes et 62% des femmes ont l'impression que leur partenaire ne sait pas ce qui l'excite (contre 18% et 13% des satisfaits). Mais 43% des hommes et 53% des femmes n'osent pas demander ce qu'ils veulent à leur partenaire (chez les satisfaits, ils sont respectivement 87 et 90% à se sentir à l'aise pour demander ce qui leur ferait plaisir à leur amante et amant).

Question de fond : en l'absence de dialogue, comment résoudre la situation ?

De même, 3 satisfaits sur 4 disent "je t'aime, alors qu'ils ne sont qu'1 insatisfait sur 2. Près d'1 satisfait sur 2 parlent de choses sexys, contre 1 insatisfait sur 5. Parler de façon positive met donc de l'eau au moulin de l'amour…

Injecter de la variété

La monotonie conduit à l'ennui, c'est particulièrement vrai dans le domaine de la sexualité… Chez les insatisfait, ¼ des hommes et plus d'1/3 des femmes ne se satisfont pas de la variété sexuelle, alors qu'ils sont ¾ des hommes et 87% des femmes a l'être chez les satisfaits ! La satisfaction sexuelle est en effet corrélée au nombre d'actes différents réalisés au cours de l'année précédent le sondage en ligne. Et ils nombreux : nouvelles positions, sexe oral, sodomie, masturbation de son partenaire,  sextoys, jeux sexuels, port de lingerie,…

Les conseils pratiques

Après analyse complète des chiffres, les auteurs ont élaboré quelques conseils, que je vous soumets.

Prenez le temps de créer une ambiance propice aux câlins, quelques bougies et une lumière tamisée feront l'affaire. Allongez les préliminaires, sans oublier les baisers longs et profonds. Les massages, la lingerie, les bavardages à propos des fantasmes épicent la vie sexuelle. Parlez d'amour et soyez tendre après l'étreinte. Et si vous n'avez pas d'idées pour booster votre vie sexuelle, lisez les magazines, les livres donnant des conseils. Ainsi que mon blog bien sûr !

Etude source : What Keeps Passion Alive? Sexual Satisfaction Is Associated With Sexual Communication, Mood Setting, Sexual Variety, Oral Sex, Orgasm, and Sex Frequency in a National U.S. Study. David Frederick. Jour of Sex Res. 22/02/2016.doi:10.1080/00224499.2015.1137854