1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Cinq idées reçues sur le sexe durant les règles

Rédigé le 24/08/2018 / 0

Ce n'est pas une pratique proprement dite mais elle mérite un article à part entière tant les préjugés l'entourent. Que l'on fasse l'amour durant ses règles, que l'on appréhende tout en ayant envie ou que l'on refuse, il n'y a pas de mauvaise réponse, c'est juste un choix personnel à assumer sereinement !

  • C'est sale

En qualifiant les femmes d'impures durant leurs menstruations, la plupart des religions ont véhiculé l'idée que le sang menstruel était sale. Or c'est simplement un phénomène physiologique qui concerne la moitié de l'humanité chaque mois, entre la puberté et la ménopause !  Les règles ne sont pas une contre-indication médicale aux ébats, hormis en cas d'infection sexuellement transmissible (voir idée reçue n°4). C'est tout de même dommage de se priver de galipettes, si on en a très envie à ce moment-là... Certes, l'idée d'être en contact avec du sang et de le voir est insupportable pour certain(e)s ; ou parfois, le cœur et le corps n'y sont pas, avec des douleurs abdominales ou des maux de tête, une fatigue importante.  Mais si les deux partenaires en ont envie, quelques précautions très simples simplifient la pratique : le tampon peut être retiré juste avant, il aura absorbé le sang environnant. Le sang qui s'écoule sera un excellent lubrifiant, un avantage intéressant pour celles qui souffrent de sécheresse vaginale. Ceux qui ne sont pas à l'aise pourront privilégier la fin des règles, où le flux sanguin se raréfie. L'option "douche" offre plusieurs avantages : elle change de cadre et peut augmenter l'excitation, et en cas d'écoulement de sang, c'est plus pratique. Enfin, c'est l'occasion pour certains couples de varier les pratiques, avec la sodomie par exemple ou le partenaire peut masturber le clitoris (il faut avouer qu'un cunnilingus est rarement effectué dans ce contexte).

  • Il n'y a pas de risque d'infection

Faux !

Le risque est réellement démultiplié avec le sang, qui favorise la transmission des germes, et la fragilité de la muqueuse de l'utérus. Un préservatif est donc incontournable ou il faut avoir la certitude de ne pas avoir une infection sexuellement transmissible (en ayant fait un dépistage complet "récemment" – difficile d'être plus précise dans le temps, tout dépend de l'exclusivité réelle du couple).

  • On n'a pas envie quand on a nos règles

Vrai et faux.

Cela dépend des femmes et parfois des mois... Certaines voient leur libido grimper en flèche, notamment en début de règles. Le cycle féminin rappelle à certaines leur féminité, leur désirabilité et il augmente leur désir. Les sensations sont parfois décuplées, le plaisir exacerbé.

Mais d'autres n'ont qu'une envie, rester sous la couette sans être touchées. Une femme se ne se sent pas toujours désirable durant ses règles : le corps est tendu, parfois gonflé par la rétention d'eau ; si l'humeur est irritable ou à fleur de peau, l'état d'esprit n'est pas à la bagatelle. Ce manque d'envie doit être évidemment respecté...

  • On ne peut pas être enceinte

Faux.

Les règles surviennent quatorze jours après l'ovulation. Comme les spermatozoïdes survivent environ 2 ou 3 jours en moyenne (souvent moins, parfois plus), on pourrait penser que le risque de grossesse est nul. A tort car si la probabilité est en effet plus faible, elle n'est pas nulle ! Par exemple en cas de cycles irréguliers et donc d'ovulations irrégulières, ou si les saignements n'étaient pas des règles, le risque est bien réel... Il est donc nécessaire d'avoir une contraception tel qu'un préservatif, la pilule ou un dispositif intra-utérin,...

  • Ça fait mal

Faux mais...

Le vagin n'est pas plus sensible durant les règles et la pénétration n'est pas douloureuse en soi. De plus, les endorphines et autres neurotransmetteurs, produits lors du rapport sexuel, sont des antidouleurs naturels et des anti-stress appréciables quand les règles chiffonnent l'humeur...  Mais si l'on souffre des douleurs abdominales importantes, de migraines, de nausées, un rapport sexuel est parfois la dernière chose dont on a envie !

Et comme toujours en sexualité, à chacune (et à chaque couple) de respecter ses envies. Beaucoup d'articles sur internet promeuvent le sexe durant les règles mais il n'y a aucune obligation ! Restez libre et faites comme bon vous semble...