1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Cinq idées reçues sur les fantasmes

Rédigé le 27/07/2018 / 0

Cet été, je vous propose une série d'articles sur les idées reçues à propos des pratiques sexuelles. Les préjugés sur les fantasmes, fellation, cunnilingus, sodomie et quickie seront ainsi disséqués pour mieux libérer la sexualité.

  • Les fantasmes ne servent à rien

Faux... Le cerveau est le premier organe sexuel et les fantasmes, pensées sensuelles alimentent l'imaginaire érotique et démultiplient l'excitation. C'est en partie grâce à eux que le désir perdure quand la passion amoureuse est retombée. Ils ont une place précieuse pour entretenir sa libido à long terme.

A lire aussi : Fantasme, normal ou anormal ?

Certaines personnes estiment qu'ils n'en ont pas, ce qui n'est pas forcément le cas. Il faut savoir qu'un fantasme n'est pas forcément totalement débridé : certains sont simplement romantiques mais ils restent des fantasmes. De plus, il y a des périodes de vie où il n'y a pas de place à la sexualité. On éteint, consciemment ou pas, le feu qui embrase l'imaginaire érotique et les fantaisies érotiques n'affleurent plus l'esprit. Mais il est possible de les accueillir à nouveau en stimulant sa libido.

  • Il ne faut pas révéler ses fantasmes à son/sa partenaire

Faux mais... cela dépend probablement du type de fantasme révélé. Confier son fantasme est parfois extrêmement érotique lorsque le partenaire y répond et est lui aussi excité. Mais c'est parfois à double tranchant lorsque l'on révèle un fantasme transgressif (d'exhibition ou de voyeurisme, de sexualité à plusieurs). Il peut choquer ou blesser le ou la partenaire. Par exemple, apprendre que son partenaire rêve d'un plan à 3 ou plus, peut faire de la peine si on rêve d'exclusivité ou franchement heurter sa pudeur. La relation que l'on entretient entre aussi en compte : si l'on est dans une relation très romantique, révéler un fantasme très chaud risque de bloquer sexuellement le partenaire. C'est alors totalement contre-productif s'il a l'effet inverse et ne stimule pas le désir dans le couple.  

  • Il ne faut pas réaliser ses fantasmes

La réponse est variable selon les couples et les fantasmes. Certains sont plus faciles à réaliser que d'autres : faire l'amour dans la nature, en faisant attention à ne pas être surpris, n'a pas le même retentissement qu'aller dans un club échangiste si le partenaire n'y va que par peur de perdre l'autre...

A lire aussi : L'échangisme, l'amour à plusieurs

Parfois, la réalisation tombe à plat et elle n'est pas du tout aussi excitante que ce que l'on avait imaginé. Autant en rire à deux et ne pas se formaliser ! Certains estiment qu'il est dommage réaliser un fantasme qui est efficace et qui va nécessiter d'en retrouver un autre. Pas forcément car si la réalisation a été un succès, se remémorer le fantasme assouvi est s particulièrement excitant !

  • Fantasmer sur un autre que son/sa partenaire signifie qu'on veut le/la tromper

Pas du tout. Le fantasme ne reflète pas la réalité. Si certains hommes fantasment sur leur boss ou les femmes sur leur voisin, ce n'est pas pour autant qu'ils ou elles passeraient à l'acte ! En revanche, cela peut vouloir dire qu'on a envie de changement, que la vie sexuelle n'est pas totalement satisfaisante, notamment si le fantasme se prolonge dans le temps. Injecter un peu de nouveauté est sans doute nécessaire et en parler avec son ou sa partenaire permettrait d'évoluer à deux dans la même direction.

  • Le fantasme sur l'amour à trois est exclusivement masculin

Faux. Certes, c'est l'un des grands fantasmes des hommes et plusieurs raisons l'expliquent. Avoir deux femmes à sa disposition le comble sur un plan narcissique : cela le rassure sur sa capacité de séduction. Se dire qu'il satisfera les désirs de deux femmes le valorise sur sa puissance sexuelle. De plus, avec deux femmes il n'est pas mis en concurrence avec un autre homme et c'est un autre facteur rassurant au niveau de sa virilité. S'abandonner à deux bouches et quatre mains, se laisser combler ainsi est aussi érotique pour celui qui souffre d'être toujours performant.

Mais l'amour à trois est aussi un fantasme que certaines femmes nourrissent et comprennent. La morale et la religion ont longtemps étouffé la sexualité féminine, en multipliant les interdits ; elles l'ont enfermée dans une tour dorée. Fort heureusement, l'imaginaire érotique féminin se libère heureusement tout comme les comportements sexuels, au plus grand plaisir des femmes...

Lectures sexo pour l'été

Rédigé le 20/07/2018 / 0

Voici une sélection qui vous détendra tout en vous instruisant sur la sexualité et le couple.

Je fantasme donc je suis

Psychanalyste et sexothérapeute, l'auteur lève le voile sur les fantasmes les plus courants et les questions fréquemment posées par ses patients. Tout au long des 7 chapitres, il aborde ces rêves érotiques de façon concrète à l'aide de tests, de témoignages et de conseils pratiques. Il explique le rôle des fantasmes, déculpabilise, élargit l'imaginaire érotique du lecteur. Avec honnêteté, il confie l'histoire de certains couples qui se sont éloignés

Je fantasme donc je suis. Alain Héril. Editions Eyrolles. 14,90€

Les joies d'en bas

C'est le livre de deux sexologues suédoises, qui réconcilie les femmes avec leur sexe. Elles tordent le cou aux idées reçues, informent avec précision et décontraction sur le clitoris, le cycle féminin, la vie sexuelle, l'orgasme avec un grand O, mais aussi la contraception, les infections sexuellement transmissibles et les principaux troubles sexuels. Une Bible de la femme...

Les joies d'en bas. Nina Brochmann & Ellen Stokken Dahl. Actes Sud. 22,50€

Osez... l'amour qui dure toujours

On l'oublie trop souvent par habitude, mais un couple s'entretient en permanence... La sexualité est l'une de ses pierres angulaires, alors ce petit livre est là pour lui donner un vrai coup de passion ! Variation des positions, des pratiques, conseils pratiques lorsque les enfants sont là et pour lutter contre la "routine" lorsqu'elle perd ses côtés positifs. Dialogue honnête, jeux sexuels, élaboration à deux de nouveaux fantasmes, élaboration d'un nouveau contrat quand le temps passe (et le désir aussi)... Un petit livre complet pour mieux gérer les doutes de la vie de couple, les questionnements et surtout insuffler un souffle torride sous la couette !

Osez... l'amour qui dure toujours. Servane Vergy. La Musardine. 8,10€ 

Sex tips. Les hommes et le plaisir, un gay révèle tout à sa meilleure amie

Cet ouvrage léger se dévorera sur la plage ou au bord de la piscine. Pour une femme,  il est très difficile de se mettre dans la tête d'un homme et de savoir ce qu'il désire, notamment sur le plan sexuel. Qui de mieux qu'un gay pour répondre aux nombreuses questions de la gent féminine ? Le texte est amusant, sans aucun tabou et livre de nombreux conseils avisés pour mieux comprendre les hommes et leur apporter un plaisir fou. On attend l'équivalent à destination des hommes pour les amener au 7ème ciel !

Sex tips. Maggie Berman & Dan Anderson. Marabout. 6,90€ 

Osez... le libertinage

Triolisme, mélangisme, échangisme,... tous les secrets et les codes du libertinage sont livrés dans ce livre afin d'en faire une expérience réussie. S'il fait beaucoup fantasmer, l'échangisme reste une pratique minoritaire et s'il sépare certains couples aux envies divergentes, il en épanouit profondément d'autres. Ce guide compile les données disponibles pour découvrir en profondeur l'univers libertin.

Osez le libertinage. Pierre des Esseintes. La Musardine. 9€

 

Les secrets du baiser

Rédigé le 06/07/2018 / 0

Photo extraite du film Tant qu'il y aura des hommes. 1953

C'est la Journée mondiale du baiser, le jour parfait pour rendre hommage au plus sensuel des rapprochements humains.

Souvenez-vous de Burt Lancaster embrassant voluptueusement Deborah Kerr, allongés sur la plage et caressés par les rouleaux de l'océan Pacifique (Tant qu'il y aura des hommes, 1953). Les baisers provoquent des émotions érotiques intenses et ils déchaînent les passions, au moins les premiers temps...  

Certaines personnes en couple depuis longtemps oublient la fougue de leurs premiers baisers et elles ne s'embrassent plus forcément à pleine bouche. Quel dommage quand on sait que cela favorise la production d'ocytocine, une hormone qui renforce le lien affectif, ainsi que la détente et le lâcher-prise. Un baiser donne aussi bien souvent l'envie de s'abandonner à une étreinte....

Une danse des langues

Certains articles débordent de règles techniques pour s'embrasser de façon réussie mais aucune n'y parviendra si l'envie n'y est pas... En revanche, s'il est le fruit d'un désir véritable et partagé, qu'il sera bon de s'abandonner totalement à ses sensations sensuelles ! C'est avant tout une question de feeling, le sien que l'on met en résonnance peu à peu avec celui de l'autre. C'est une danse sensuelle des langues et une ode aux sens.

Un baiser est souvent très différent d'un autre et c'est tout son intérêt, Il débute en dégustant les lèvres de l'autre, d'abord avec ses lèvres puis avec la pointe de langue, qui finira par s'immiscer lentement dans la bouche, ou avidement selon l'ambiance. Les langues se cherchent et jouent l'une avec l'autre, s'enroulant passionnément, se dérobant parfois pour mieux reprendre le jeu. Augmenter progressivement l'intensité du baiser fait monter le désir aussi sûrement que la température...

Un langage émotionnel et sexuel 

Embrasser est une très jolie façon de communiquer ses émotions, son besoin de se rapprocher de l'autre ou encore sa tendresse, son amour. C'est aussi le moyen très explicite de manifester un désir brûlant ; il provoque souvent une réaction sexuelle, comme l'érection ou l'augmentation de la lubrification.

Certains estiment que chez les hommes, le baiser est exclusivement utilisé en vue d'un rapprochement sexuel, alors que les femmes auraient besoin d'une approche moins frontale, avec des caresses du corps (autres que les seins et le sexe), ainsi qu'une ambiance émotionnelle particulière. C'est en réalité assez variable d'une personne à l'autre et même d'un moment à l'autre. Comme souvent en sexualité, autant exprimer clairement ses desseins et accepter sereinement qu'ils ne soient pas forcément partagés à l'instant t. Avec le temps, on apprend à comprendre comment l'autre fonctionne et comment l'apprivoiser.

Quoi qu'il en soit, un baiser se savoure et se déguste pleinement, en communion avec l'autre...

A lire aussi : Le baisers, vertus et dangers