1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sapiosexualité : l'intellect, une arme de séduction…

Rédigé le 30/11/2015 / 0

Vous êtes plus sensible à un QI élevé qu'à une plastique parfaite ? Une discussion brillante vous fait fondre de plaisir encore plus sûrement qu'une poitrine affriolante ? Alors vous faites partie des sapiosexuels, une espèce qui détonne à l'heure où l'image est reine. Explications d'une sexualité où l'esprit stimule le désir et démultiplie le plaisir.

Dans le dico sexo, voici le mot du mois, la sapiosexualité… Pour la petite histoire, ce terme fut inventé par l'écrivain de LiveJournal (Wolfieboy), pour définir son attirance vers les personnes qui ont de l'esprit. L'intelligence fascine certains et certaines au point d'être sur leur podium des qualités indispensables chez l'être aimé. Qu'elle soit littéraire, artistique, politique, scientifique… elle séduit plus sûrement que des yeux verts en amande ou des fesses fermes et elle se révèle être une arme de conquête brillante.

"Une personne très belle mais sans rien dans la cervelle me paralyse complètement, confirme F., parisien âgé de 33 ans. Plus la personne est intelligente, plus il peut naître une complicité subtile, profonde. Et cette perspective de complicité intellectuelle nourrit la promesse de complicité dans la relation intime."

L'art de la conversation subtile, les discussions argumentées et les réparties qui font mouche, se muent en joute à la fois intellectuelle, qui finira très sûrement dans un lit…

Et le sexe dans tout ça ?

"J'ai toujours été attirée par les hommes très intelligents, parce qu'ils nourrissent mon admiration  et stimulent mon esprit, estime Lucie, 39 ans. Ils démultiplient ma libido ! Et au moins, le lendemain au petit-déjeuner, ils ont quelque chose à dire !"

En effet, la sapiosexualité n'a rien d'un amour courtois, si cher aux nobles chevaliers. Elle n'empêche pas une sexualité torride. Bien au contraire, elle la transcende et l'entretient sans doute à long terme, lorsque les feux d'artifice se ternissent.

"L'intelligence rend sexy, affirme Alexandre, 41 ans. Une belle personne stupide est anti sexy en ce qui me concerne ! Le charisme, très attractif, peut également aller de paire avec l'intelligence ce qui est rarement le cas avec l'idiotie."  Oui, dans le monde des sapiosexuels, l'esprit stimule le désir et le sublime…

Hommes et femmes, encore une différence ?

L'attraction des femmes pour les hommes intelligents fait légion : l'éloquence séduit certaines d'entre elles plus sûrement que des abdominaux en plaquettes de chocolat.. Les conquêtes de Jean d'Ormesson furent nombreuses et ne s'expliquent pas uniquement par ses yeux bleus… Woody Allen enchaîna les jolies actrices, à l'aide de ses traits d'humour percutants.

Mais l'inverse se vérifie-t-il ? Je vous ai fait part il y a 2 semaines d'une étude montrant que les hommes appréciaient les femmes plus intelligentes qu'eux, de loin, lorsqu'elles restent une théorie et qu'elles ne s'invitent pas dans leur lit. rassurez-vous Mesdames, Alexandre et F. contredisent cette étude et ne sont pas les seuls, loin de là !

L'intellect, ingrédient aphrodisiaque du couple

La clé de voute de certains couples culmine dans le partage de l'intelligence : Anaïs Nin nourrissait une passion incandescente pour l'écrivain Henri Miller et leur attrait pour les lettres faisait flamber leur attirance. Le couple de Picasso et Nora Maar plaçait la peinture et la photographie, leur art respectif, au cœur de leur libido : il la désirait quand elle photographiait et elle avait envie de lui lorsqu'il peignait.

"La stimulation intellectuelle d'un échange particulièrement intelligent procure un plaisir rare. Une personne qui a du répondant vous amène à penser plus loin et à vous dépasser, au simple fil d'une discussion, confirme F. C'est un peu comme courir en duo, avec quelqu'un qui a un rythme de course parfait pour votre organisme."

Les bienfaits de l'amour et du sexe

Rédigé le 20/11/2015 / 0

En ces temps endeuillés, un billet sexo paraît décalé, hors de propos, voire indécent. Mais la sexualité est une ode à la vie et faire l'amour est un des plus beaux moyens que je connaisse pour la célébrer. Alors aujourd'hui, je vous propose un livre qui parle de tous les bienfaits du sexe, de façon positive, cash et drôle. Dans Je sexopositive, Alexandra Hubin, sexologue belge, et Caroline Michel, journaliste, nous confient les clés d'une sexualité ludique, qui fait voir la vie en rose et qui est fidèle à vous-même.

Les auteurs commencent déjà par tordre le cou aux idées reçues que nous avons tous, idées issues de notre éducation, notre religion, nos premières expériences : non, la masturbation n'est pas obligatoire pour être épanouie, non un orgasme à chaque rapport est indispensable, et non, la vie sexuelle d'un couple ne s'étiole  pas au bout de 3 ans…

Oui, faire l'amour, c'est bon pour la santé, le moral et pour le couple !

Le sexe est présenté sous un angle gai, en insistant sur ses points positifs : de bons moments, des découvertes sans cesse renouvelés, des pics de plaisir, une meilleure connaissance de son corps et de celui ou celle qui partage votre lit. Il est abordé sans injonction, ce qui est libère des "il faut", "on doit" et autres obligations sexuelles que l'on trouve partout . Alors si vous n'avez pas envie de faire l'amour 4 fois par semaine, si l'épilation intégrale vous fait horreur, que les films porno vous pétrifient, respectez vos envies ou non envies et faites ce que bon vous semble.

En pratique, comment sexopositive-t-on ?

Lachez prise… Autrement dit cessez de tout contrôler et de penser aux courses à faire ou à votre présentation le lendemain, durant un moment consacré à Chouchou ! Le sexe, c'est une parenthèse enchantée où vous oubliez le quotidien et vous faites du bien… Alors mettez vos soucis de côté, ne pensez pas à votre cellulite/vos poils/l'odeur de votre entre-jambe/autre problème existentiel et profitez au présent de ce moment de plaisir.

Vous aurez des conseils pour prendre confiance en vous, vous rassurez et être bien dans votre corps. Listez vos atouts et  ne pensez pas à être le coup du siècle, juste à prendre et donner du plaisir dans l'instant…

A la fin, vous saurez tout avec humour de la masturbation, des zones érogènes, du coup d'un soir ou du sexfriend, de la sexualité dans le couple, de l'infidélité, des sextoys ou des films porno (liste non exhaustive).

Un livre à offrir à une copine qui rêve du grand amour ou vient de se faire plaquer, et même à tout homme espérant mieux comprendre les femmes !

Je sexopositive, petit guide pour voir la vie en rose grâce au sexe. Alexandra Hubin, Caroline Michel. Editions Eyrolles. 11,90€

Les hommes attirés par les femmes intelligentes ? En théorie seulement…

Rédigé le 16/11/2015 / 0

Mesdames, cachez votre intelligence si vous voulez conclure ce soir, elle fait fuir certains hommes ! D'après des recherches publiées dans le Personality and Social Psychology Bulletin, les hommes sont attirés par les femmes plus intelligents qu'eux en théorie ou quand elles sont jugées éloignées d'eux. Dès lors qu'elles se rapprochent, l'attraction fond et l'intelligence est jugée menaçante. Ce que les hommes disent vouloir n'est pas forcément ce qu'ils veulent…

L'attirance est parfois augmentée par la distance psychologique qui existe entre un homme et une femme. En d'autres termes, lorsque l'on parle en théorie ou avec l'impression que la femme est loin de l'homme. Une psychologue américaine a réalisé une série de 6 études pour évaluer l'intensité de l'attirance des hommes pour les femmes intelligentes, en les plaçant dans différents contextes. Soit en parlant d'une "femme hypothétique", soit d'une femme placée spatialement à un endroit distinct…

Lorsqu'ils parlent d'une femme hypothétique, les hommes la préfère plus intelligente qu'eux et dotée de davantage de qualités désirables que lui. Sur un plan biologique, l'explication est toute trouvée pour les chercheurs : une femme intelligent prendra plus soin de la progéniture du mâle et prolongera la survie de ses gènes !

 

Cependant, lorsque les "cibles" sont jugées plus proches de lui, les hommes sont moins attirés par des femmes qui les dépassent intellectuellement. Ils pourraient être trop "intimidés" pour leur proposer de sortir avec eux…

L'étude

Dans la 1ère série d'étude, 105 étudiants pas encore diplômés de l'Université de Buffalo furent soumis à un scénario à propos d'étudiantes hypothétiques qui avaient soit des scores plus élevés soit plus bas. Ils cotaient ensuite leur attirance. Ils remplirent également un questionnaire évaluant leur adhésion à certaines qualités masculines dites stéréotypées. Les hommes étaient globalement plus attirés par les femmes qui avaient mieux réussi qu'eux aux tests, que par celles qui s'en étaient moins bien sorties. 86% se disaient près à fréquenter une femme plus intelligente qu'eux !

Dans la deuxième partie des études, adieu l'hypothétique et place à la réalité… Les chercheurs n'abordaient plus des femmes hypothétiques mais des étudiantes bien réelles.  Aux 151 étudiants fut proposé un test d'intelligence et on les informa qu'ils rencontreraient ensuite les femmes qui avaient eu de meilleurs et de moins bons résultats qu'eux. Le degré d'attirance était à nouveau évalué et là… Retournement de situation, les hommes jugeaient les femmes plus intelligentes qu'eux moins attirantes et avaient moins envie de sortir avec elles. 

Troisième et dernière partie de l'expérience : hommes et femmes sont appariés et passent un test dans la même pièce. Les résultats sont lus à voix haute et les chercheurs demandent aux hommes de rapprocher leur chaise de celle de leur partenaire de test. Lorsque la partenaire avait eu de meilleurs résultats, les hommes mettaient plus de distance entre elles et eux… On leur demanda à nouveau à quelles qualités masculines stéréotypées ils s'identifiaient : de nombreux se sentaient moins masculins dans ces circonstances.

Faites confiance au corps, pas aux paroles…

Les chercheurs concluent ainsi leurs travaux : certains hommes ne sont attirés par les femmes plus intelligentes qu'en théorie… Quand ils rencontrent ces femmes, leur intelligence est jugée nettement moins attirante. En présence de femmes brillantes, ils se sentent menacés, leur sentiment de masculinité est diminué et leur attirance aussi, dans la vie réelle.

Les auteurs nuancent leur propose en stipulant qu'il ne s'agit pas d'une généralité et que tous les hommes ne se sentent pas menacés par les femmes plus intelligentes qu'eux. Mais ces travaux invitent à réfléchir sur le fossé qui existe entre ce que nous disons et ce que nous voulons.

Conclusion pertinente des chercheurs : le meilleur indicateur de l'attirance réside dans le langage du corps, plutôt que dans les propos d'un homme

Etude source : (Psychological) Distance Makes the Heart Grow Fonder: Effects of Psychological Distance and Relative Intelligence on Men's Attraction to Women. Park LE. Pers Soc Psychol Bull. 2015 Nov;41(11):1459-73. doi: 10.1177/0146167215599749. Epub 2015 Aug 24.

 

 

Oui au préservatif féminin ?

Rédigé le 09/11/2015 / 0

Le Journal of International Medicine publie une étude* sur le préservatif féminin et les informations divulguées à ce propos sur Internet. Bilan : peut mieux faire ! C'est l'occasion de mener un plaidoyer pour ce dispositif malaimé en France…

L'étude a été publiée dans le journal Contraception et analyse les articles publiés sur les sites des autorités sanitaires des Etats-Unis. Elle y dévoile les nombreuses lacunes des articles, dont des explications insuffisantes voire erronées et des illustrations absentes. Certes, l'étude se passe aux Etats-Unis mais il y a moins de 2 ans, le mouvement des Familles rurales faisait le même constat et regrettait la mauvaise image du préservatif féminin. Or c'est l'unique dispositif pour une femme de gérer à la fois la protection des grossesses comme des infections sexuellement transmissibles.

Outre Allodoteurs.fr, quelques sites bien faits sortent du lot en France : choisirsacontraception.fr avec un article bien fait, l'INPES qui procure un document illustré très clair, ou lepreservatif-feminin.fr

Des avantages indéniables…

Fini les plaintes des hommes qui reprochent au préservatif de comprimer leur pénis et de diminuer leurs sensations : place au préservatif féminin.

Il est à usage unique et ne doit pas être utilisé avec un préservatif masculin (non, ça n'augmente pas la protection mais ça favorise les ruptures…). Il s'insère dans le vagin de quelques instants à quelques heures avant le rapport, ce qui est un avantage considérable quand la pose du préservatif refroidit l'ambiance mais aussi l'érection ! Plus il est posé tôt, plus il va adhérer aux parois.

Voici une démonstration en vidéo.

En polyuréthane ou en nitrile, il séduira les allergiques au latex, toutefois rares, et sa finesse garantit de bonnes sensations.  Et comme il n'est pas non plus nécessaire de le retirer rapidement après l'éjaculation Chouchou pourra s'endormir dans vos bras tout de suite après. Non, ce n'est pas vexant, c'est un signe d'intimité et les endorphines lénifiantes y sont pour beaucoup…

Dernières précisions, une nouvelle pénétration ou une pénétration anale nécessite un autre préservatif. Il peut être utilisé avec un stérilet ou une contraception hormonale en complément.

Quelques inconvénients majeurs

Comme la perfection n'est pas de ce monde, le préservatif féminin a quelques défauts, expliquant qu'il reste boudé.

On le trouve dans des associations, au planning familial, en pharmacie le plus souvent sur commande, ou en ligne (à choisir avec une norme CE). Compliqué ! Et le prix n'adoucit pas la difficulté à le trouver : à partir de 2,57€ soit 10 fois plus cher que le préservatif masculin

Attention dispositif peu glamour en vue – mais pour être honnête, le préservatif masculin n'est pas plus sexy. Son insertion nécessite un peu de patique et il produit parfois un bruit de frottement durant le rapport.

Espérons qu'un jour ses fabricants parviendront à baisser leurs prix et à élargir le réseau de distribution car ce dispositif très fiable présente bien des avantage.

*Référence

Failure of many United States Department of Health Web sites to provide accurate information about the female condom. Ventura-DiPersia C et coll.  Contraception. 2015 ; 92 : 40-5.

Je suis sexologue mais je me soigne bis

Rédigé le 04/11/2015 / 0

Piqûre de rappel pour une pièce qui révèle les arcanes de la sexualité et dévoile quelques réflexions pour maintenir une vie de couple longue et heureuse.

J'ai assisté à la pièce Je suis sexologue mais je me soigne, dont le comédien avait répondu à mes questions en octobre. Avec pertinence, humour, tendresse, François Parpaix, sexologue dans la vie, produit une analyse de la sexualité à l'heure actuelle : il décortique l'érection en berne, le porno, la baisse de libido, l'éjaculation préoce, en passant par les écueils de la vie de couple et les moyens de les éviter.

La pièce est passionnante, elle fait réfléchir et rire. Vous sortirez du théâtre avec quelques armes pour entretenir la séduction au qotidien, multiplier les gestes tendres mais aussi la parole et le regard tendres.

Vous avez jusqu'au 2 janvier 2016 pour aller voir la pièce au théâtre de l'Archipel (Paris, 10ème arrondissement).