1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Soleil et peau : une liaison dangereuse ?

Rédigé le 31/05/2010 / 0

Le soleil est revenu… Et avec lui, le plaisir de se faire dorer au soleil et les craintes d’abîmer sa peau.  Entre le soleil et nous, c’est une liaison vitale mais parfois dangereuse. Thérapie de couple pour flirt réussi…

Du pour et du contre 

Comme dans toutes les liaisons, il y a la lune de miel : le soleil nous fait du bien, il est même essentiel pour synthétiser la vitamine D, très à la mode aujourd’hui. Il nous fait voir la vie en rose, certains sont même déprimés en hiver lorsque la lumière n’est plus assez forte.

Bénéfiques, les rayons solaires ? Evidemment ! Ils stimulent la circulation sanguine et la production de vitamine D, nécessaire à l’absorption du calcium et du phosphore. Les UV sont même utilisés comme traitement du psoriasis et du vitiligo.

Attention, liaison risquée ! Les rayons ultraviolet sont en effet absorbés par les cellules de la peau et des yeux. Les UVB provoquent les coups de soleil, accélèrent le vieillissement de la peau et sont responsables de cancer et de photokératite. Quant aux A, on les pensait inoffensifs, ils se révèlent néfastes à long terme et accélèrent le vieillissement de la peau.

 

Inspectez votre peau !

Elle ne doit plus avoir de secret pour vous. Vous devez regarder tous les mois votre peau, à la recherche de grains beauté anormaux. A 2, c’est plus facile, mais avec un miroir, vous vous en sortirez bien. Ne négligez pas les aisselles, les sillons sous les seins, le cuir chevelu, l’arrière des genoux.

Mais que devez-vous chercher au juste ? Un grain de beauté anormal. C’est simple, retenez 5 lettres : ABCDE. A comme Asymétrie, B pour Bords irréguliers, C comme couleur non homogène, D pour diamètre (supérieur à 6 mm). Enfin, E pour évolution : toute tache pigmentée évoluant rapidement (taille, couleur, forme, épaisseur) nécessite de consulter un dermatologue.

 

Etes-vous à risque ?

Certaines personnes ont une peau plus à risque que d’autres. Voici les critères :

  •  Une peau claire, cheveux blonds ou roux, qui bronzent difficilement ;
  • de nombreux grains de beauté (plus d'une cinquantaine) ;
  • des grains de beauté congénitaux (présents dès la naissance) ou atypiques (larges, irréguliers) ;
  • des antécédents familiaux de mélanome (père, mère, enfants, frère ou sœur ayant eu un mélanome) ;
  • un antécédent personnel de mélanome (risque de récidive) ;
  • des coups de soleil sévères pendant l'enfance ou l'adolescence ;
  • la pratique régulière d’une activité de plein air.

Ce test  vous aidera à savoir si vous en faites partie, cliquez ici.

 

Un contrat de mariage ?

Vous avez fixé des règles avec votre conjoint pour une bonne harmonie ? Et bien, entre le soleil et vous, c’est pareil !

Si vous vous exposez, respectez quelques règles :

-          exposez-vous régulièrement, au moins 20 minutes tous les jours, afin de stimuler la synthèse de vitamine D : 2 à 3 fois par semaine, les manches relevés afin de laisser la peau de vos mains et avant-bras profiter du soleil, d’avril à octobre (en hiver, les rayons ne sont pas assez intenses, privilégiez les aliments riches en vitamine D comme les poissons gras ou les huîtres). Eventuellement, prenez un supplément en vitamine D ;

-          évitez le soleil entre 12 et 16 h ;

-          mettez toujours de la crème avec un indice de protection élevé ; choisissez l'indice en fonction de votre type de peau et de l'intensité du soleil.

-          renouvelez l’application toutes les 2h et après chaque baignade ;

-          mettez des lunettes de soleil, les yeux sont très sensibles à la lumière ;

-          buvez régulièrement.

Et si c'était vous ?

Rédigé le 17/05/2010 / 0

Le 14 mai était consacré à l’HTA. L’occasion de revenir sur une affection qui touche 14 millions de Français, dont ¼ l’ignore. Et si vous étiez concerné ?

Une maladie grave, qui touche aussi les jeune

L’HTA se définit par 2 chiffres : le premier ne doit pas être supérieur à 14, il correspond à la pression dans le cœur quand il envoie le sang dans les vaisseaux. Le second doit être inférieur à 9, c’est la pression quand le cœur se relâche.

C’est une maladie pernicieuse, qui va se révéler tout à coup par un AVC ou un infarctus. Autres conséquences : anévrysme, hémorragie,  insuffisance cardiaque ou œdème du poumon,…

Vous pensez que l’hypertension, ça touche seulement les seniors ? Erreur… Une personne sur quatre après 35 ans ne sait pas qu’elle est hypertendue ou n’est pas traitée. 

Vous avez pris du poids ? Votre père ou votre mère est hypertendu (e) ? Evaluez votre risque de devenir hypertendu grâce à un test simple. Vous pouvez aussi calculer l’âge de vos artères en cliquant ici.

Avec l’HTA, la prévention prend donc tout son sens.

 

Comment la prévenir ?

Sa prévention passe par la mesure régulière de votre tension, un régime équilibré pauvre en sel (donc arrêtez de saler votre plat avant même de les avoir goûté ! Le sel favorise la rétention d’eau, ce qui augmente la pression dans les vaisseaux).

Luttez contre l’obésité et la sédentarité, ce sont les principaux facteurs de risque, avec le diabète. Diminuez votre consommation de caféine et d’alcool. Et faites régulièrement du sport.

Mesurez votre tour de taille : il est supérieur à 85 (88 ?) si vous êtes une femme ou à 100 (102 ?) si vous êtes un homme ? C’est un facteur de risque de maladies cardio-vasculaires.

Derniers conseils, ne fumez pas et vérifiez votre taux de cholestérol. Evitez aussi le stress.

PS : mercredi, montrez vos pieds ! Mercredi, c’est la journée de dépistage des affections du pied. Cor, durillon, oignon, mycose,… c’est el moment de les traiter ! Retrouvez les sites de dépistage.

Dans la tête d'un homme

Rédigé le 05/05/2010 / 0

Un homme sur 2 a des problèmes d'érection. Pourtant, seuls 22 % osent consulter ! Que ressentent-ils ? Quels obstacles les freinent ? Analyse de la psychologie masculine...

Érection et image de soi

On imagine l’homme sûr de lui et de son érection… Et bien non ! La gente masculine a aussi ses états d’âme.

Tabous, éducation, croyance ou religion ne rendent pas toujours possible le dialogue, même avec un professionnel de santé.

D’après une récente enquête, la qualité de l'érection a un fort impact sur l'estime de soi. 9 hommes sur 10 estiment qu’obtenir une érection est nécessaire pour la confiance en soi et son équilibre général. C’est aussi un élément indispensable à l’harmonie du couple.

2 hommes sur 3 seraient ainsi prêts à prendre un médicament en cas de problèmes d’érection. Mais des freins les empêchent de consulter : peur des effets secondaires, prix trop élevé des médicaments qui ne sont pas remboursés par la sécurité sociale, difficultés à en parler à son médecin, peur du manque d’efficacité des traitements…

 

La consultation, étape obligatoire ?

Quand le trouble de l’érection s’installe, il devient urgent de consulter son généraliste. Aussi bien pour la survie de son couple, miné par les non-dits, les incompréhensions, les reproches tacites ou maladroitement exprimés,…. que pour le dépistage d’éventuels problèmes de santé.

Un dépistage des principales causes de dysfonction érectile est alors effectué : dosage de la glycémie à la recherche d’un diabète, du cholestérol ou mesure de la tension artérielle, pour chercher une maladie vasculaire. Une cause psychologique est fréquente : peur de ne pas être à la hauteur, stress, dépression, conflits conjugaux…

Et c’est surtout une étape indispensable pour initier un traitement. Médicaments, injection de prostaglandines dans les corps caverneux, vacuum, prothèses, des solutions existent !

Et elles offrent le retour à une sexualité épanouie et épanouissante…

Courir pour la recherche

Rédigé le 03/05/2010 / 0

Un post court car le thème de la semaine, ce sont les troubles de l’érection mais j’attends les résultats d’une étude, qui ne seront disponibles que demain… Patientez 1 jour ou 2 ! 

 

Vous ne savez pas quoi faire dimanche ? Venez vous entraîner au Bois de Boulogne en vue de la Course des Héros le 6 juin prochain. Un évènement sportif et solidaire, à ne pas manquer !

 

Quel est le principe ?

Vous êtes intéressé ? Vous choisissez une association et vous vous engagez à récolter 300 euros auprès de vos proches. Des dizaines  d’associations participent à ce projet : Act Up, Action contre la faim, les Blouses Roses, etc. Vous trouverez forcément un projet qui vous tient à cœur.

Le truc en plus ?

L’entraînement de dimanche. Un coach sera présent pour vous guider dans votre préparation à la course. Conseils, échauffements, étirements, ce sera le moment de poser vos questions. Le site prendra ensuite le relais dans la préparation. Mais il faut être inscrit pour en bénéficier !

Rendez-vous le 9 mai à 10h30 entre les 2 lacs au Bois de Boulogne !

En pratique :

Vous vous inscrivez en ligne. Vous créez ainsi un espace de collecte pour réunir les 300 euros qui valideront votre participation. Vous demandez ensuite à vos amis d’être vos sponsors et ils font leur don en quelques clics sur le site.

Ils ont besoin de motivation ? Avec la réduction fiscale, un don de 10 euros leur coûte 3 euros seulement ! Et venez avec vos amis et votre famille, un pique-nique suivra la course.

Pour toutes les infos pratiques (horaire, accès,…), cliquez ici.

Et à demain ou mercredi pour un peu de sexo !

Sponsorisé par Ligatus