1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Applis de rencontre : un utilisateur-type ?

Rédigé le 07/09/2018 / 0

Une étude publiée dans la revue Sexologies s'est penchée sur les utilisateurs des sites et applis de rencontre. Objectif : faire un portrait-robot des utilisateurs..

Initialement, le profil type de l'utilisateur était un homme blanc ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes, entre 25 et 35 ans, avec un haut niveau d’études et un haut niveau de revenus. Mais l'essor des applis entraîne une grande diversification des utilisateurs. Les hétérosexuels s'y mettent vraiment et si le sexe masculin est réputé pour davantage utiliser ces applis, des données récentes laissent entendre qu'il y a désormais autant d'hommes que de femmes.

Les jeunes adultes, âgés de 25 à 34 ans le font davantage que leurs ainés, et les personnes vivant en zone urbaine surfent davantage sur ces applis que celles résidant à la campagne. Un niveau d'étude élevé est habituellement retrouvé chez les utilisateurs. La grande majorité sont célibataires, même si les études retrouvent 10 à 30% de personnes mariées, en relation libre ou monogame. Les utilisateurs ont plus souvent que les non-utilisateurs un partenaire régulier et d'autres temporaires.

Relativement chronophages puisque les utilisateurs de Grinder (appli destinés aux personnes en couple) passent 1:30 sur l'appli par jour... Toutes applis confondus, il y a 3 connexions par jour en moyenne (et plus de 5 connexions quotidiennes pour la moitié des internautes).

Quelles motivations ?

Le sexe n'est pas la seule motivation, même si les hommes, les homos et les bisexuels seraient davantage à la recherche d'un partenaire sexuel que les autres. Certains sont là pour se distraire ou rencontrer de nouveaux amis, tandis que d'autres seraient à la recherche d'une histoire d'amour. Autre motivation : alimenter son ego et voir dans les "like" une validation de sa valeur personnelle...

Le bal populaire moderne ?

Au 19ème siècle, on rencontrait son futur époux au bol populaire, quand il n'était pas présenté par ses parents. Aujourd'hui, les sites de rencontre sont un moyen moderne de faciliter la mise en relation et ils révèlent certaines caractéristiques intéressantes : les personnes avec une haute estime d'elles-mêmes se décrivent de façon plus fiable et plus proche de la réalité. Autre constat de la part des auteurs : les utilisateurs masculins ayant des rapports avec des hommes ont davantage de rapports à risque et de conduites à risque comme la consommation de drogues et d'alcool.

Sex or love, that is the question...

De plus, cette mise en contact potentiellement infinie n'est pas un gage de succès sentimental : l'accès à un nombre important de partenaires sexuels ne garantit pas la réussite sur un plan romantique. Tout simplement parce qu'un profil en ligne ne remplacera jamais une rencontre ni le temps passé ensemble pour apprendre à connaître une personne...

Les sites internet augmentent l'impression d'avoir un choix quasiment infini de partenaires potentiels, ils favorisent le consumérisme sexuel et donnent l'impression que l'on peut toujours avoir mieux. L'utilisateur court le risque à terme de prendre ses partenaires pour des objets et non des sujets. Ce qui réduirait sa capacité à s'impliquer dans une histoire romantique...

*L’utilisation des applis de smartphones pour trouver des partenaires sexuels. . Anzani. Sexologies 08/08/18. Using smartphone apps to find sexual partners: A review of the literature. Doi : 10.1016/j.sexol.2018.05.002