1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé

Le maïs transgénique de nouveau autorisé en France?

Le Conseil d'État a annulé, lundi 28 novembre 2011, la suspension de culture du maïs Monsanto. Cette interdiction avait été décidée par le gouvernement français en février 2008, mais remise en cause depuis par la Cour de justice européenne.

Rédigé le

Le maïs transgénique de nouveau autorisé en France?
Le maïs transgénique de nouveau autorisé en France?
Sommaire

Rappel des faits

C'était l'une des mesures phares du Grenelle de l'environnement. Le moratoire sur le maïs Monsanto interdisait depuis 4 ans, la culture, en France, du MON810. Une plante génétiquement modifiée du groupe américain Monsanto, le plus gros semencier d'OGM.

Mais hier, le 28 novembre 2011, le Conseil d'Etat a décidé d'annuler ce moratoire "faute d'avoir apporté la preuve de l'existence de risque particulièrement élevé pour la santé ou l'environnement". Une décision qui fait suite à celle de la Cour de justice de l'Union européenne (C.J.U.E.), rendue le 8 septembre 2011.

Le gouvernement, mais aussi les associations environnementales, n'ont pas tardé à réagir. Toujours défavorable au maïs OGM Monsanto, Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Ecologie planche actuellement sur le moyen de poursuivre cette interdiction. Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, a lui assuré que la France allait examiner "tous les moyens" pour maintenir l'interdiction de ces produits.

Tout l'enjeu pour les anti-OGM est de trouver une solution rapide, car en principe, cette décision d'annuler le moratoire signifie que les agriculteurs français pourront semer du maïs OGM dans leurs champs dès le printemps 2012.

En savoir plus :

Sur Allodocteurs.fr :

Dans les médias :

Qu'est ce qu'un OGM ?

Un OGM est un organisme génétiquement modifié. Il s'agit en fait d'un organisme, dont on modifie le matériel génétique pour lui conférer une caractéristique nouvelle.

Par exemple, dans le cas du maïs, pour modifier la plante, on introduit dans sa cellule un gène qui ne lui appartient pas. Le langage génétique étant universel, le maïs décode le nouveau gène et se met à la fabriquer lui-même. L'objectif pour le plant modifié est de parvenir à se défendre tout seul contre d'éventuels agresseurs comme les insectes, par exemple.

A quoi servent les OGM ?

Dans le cas du maïs MON 810, dont le moratoire d'utilisation vient d'être levé, les modifications génétiques permettent à la plante de fabriquer son propre insecticide pour lutter lui-même contre les assauts de la pyrale, un insecte ravageur.

Où trouve-t-on des cultures d'OGM ?

Les OGM les plus cultivés dans le monde correspondent à des espèces de grande culture comme le soja, le maïs, le coton et le colza. Ces plantes enrichies en pesticides afin d'être plus résistantes ont conquis les Etats-Unis, le Brésil, l'Argentine ou encore le Canada.

En Europe, le MON810 et l'Amflora, une variété de pomme de terre destinée à l'industrie, sont les deux seuls OGM cultivés. 80 % de la production est faite en Espagne.

En France, cette céréale génétiquement modifiée du semencier américain Monsanto, le MON810, était cultivée en France en 2007 avant d'être interdite, en 2008, au nom du principe de précaution. Critiquée par le Haut Conseil des biotechnologies, le maïs Monsanto est suspecté de toxicité pour les rongeurs car il produit une toxine Bt, destinée à éliminer les insectes.

 

Sont-ils dangereux pour la santé ?

En France, sur la question des OGM, les avis sont très partagés. Nous avons rencontré deux spécialistes des OGM, le Pr. Marc Fellous, président de l'Association française des biotechnologies végétales et Christian Vélot, généticien moléculaire de l'université Paris-Sud et membre du Criigen, le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique. Leurs analyses sont diamétralement opposées quand il s'agit des risques pour la santé.

Quel impact sur l'environnement ?

Christian Vélot, généticien moléculaire de l'université Paris-Sud et membre du Criigen, le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique et le Pr. Marc Fellous, président de l'Association française des biotechnologies végétales nous ont répondus. Leurs avis divergent sur la question.

Sponsorisé par Ligatus