1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé
  3. / Canicule

Nouvel épisode caniculaire prévu la semaine prochaine

Des températures pouvant atteindre les 40°C sont à prévoir. Dans ce contexte, protéger les plus vulnérables est impératif.

Rédigé le

Nouvel épisode caniculaire prévu la semaine prochaine
"Des valeurs de 35 à 40°C sont susceptibles d'être atteintes sur toutes les régions"

Dès lundi 22 juillet, au sud de la Loire, les températures pourront atteindre les 40°C. "Ces fortes chaleurs vont gagner l'ensemble du pays entre mardi et jeudi, et c'est à partir de vendredi qu'une baisse significative des températures interviendrait par l'ouest", a indiqué à l'AFP Patrick Galois, prévisionniste chez Météo-France. Lundi, le plan canicule sera donc de nouveau activé.

"Les Français standards font moins attention"

Dans le sud de la France, la canicule durera presque toute la semaine. Au nord de la Loire, elle commencera mardi et pourrait être assez limitée dans l'Ouest, mais plus durable dans l’Est. "Des valeurs de 35 à 40°C sont susceptibles d'être atteintes sur pratiquement toutes les régions de France et on peut même penser qu'on dépassera localement les 40°C au sud de la Loire" prévient Patrick Galois.

Au micro de franceinfo le 19 juillet, la ministre de la Santé Agnès Buzyn s’est dite inquiète pour les personnes les plus vulnérables aux fortes chaleurs, mais aussi pour "les Français standards qui payent le prix fort de cette canicule, car ils font moins attention".

Air frais, hydratation… Nos conseils

Pour faire face à cette vague de chaleur et protéger les plus faibles, quelques précautions s’imposent. Nourrissons, personnes âgées et malades sont particulièrement exposés aux coups de chaleur. Pour eux, il faut éviter de sortir aux heures où le soleil est au plus haut, entre midi et 16 heures. Il est également impératif de ventiler les pièces, ainsi que de fermer les rideaux et les volets.

N’hésitez pas à vous rendre dans des endroits climatisés (cinéma, supermarchés…) pour faire baisser votre température. Enfin, hydratez-vous ! Il est conseillé de boire un à deux litres d'eau par jour, surtout chez les personnes âgées, qui ne ressentent pas la sensation de soif. Cela représente huit à dix verres espacés dans la journée.

Des épisodes caniculaires de plus en plus rapprochés

L’histoire nous prouve que les épisodes caniculaires peuvent être extrêmement meurtriers. En 1976, une vague de chaleur entraîne la mort d'environ 4.500 personnes en France, selon Santé Publique France. Puis, en 1983, à cause de fortes chaleurs, 2.900 Français perdent la vie.

L’été 2003 est particulièrement meurtrier. En août, on dépasse les 40° dans le Sud-Ouest. Le nombre total de morts est estimé à 15.200 personnes. Trois ans plus tard, 1.000 personnes décèdent à cause de la vague de chaleur estivale. Depuis 2015, chaque été est marqué par des "canicules conséquentes", d’après Santé Publique France. Entre 1.500 et 1.700 personnes perdent la vie chaque année.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr