1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps
  3. / Cheveux

Perte de cheveux : quelles solutions ?

Calvitie, alopécie, perte de cheveux... la chute des cheveux est la hantise de nombreuses personnes. Mais des solutions existent. Alors comment lutter contre la perte des cheveux ? Setti Dali vous donne quelques conseils.

Rédigé le , mis à jour le

La chute des cheveux et ses solutions

Chute des cheveux : la hantise des hommes

Deux tiers des hommes sont concernés par la chute des cheveux, et un sur trois deviendra chauve. La faute aux hormones androgènes majoritairement présentes chez la gent masculine. Toutefois les femmes ne sont pas épargnées avec deux millions de victimes. En tout, cela ferait dix millions de têtes dégarnies en France.

En cause : les gènes (la calvitie est héréditaire), un coup de stress intense, des carences alimentaires en vitamines ou un changement hormonal. Sans oublier les traitements médicamenteux contre le cancer, mais aussi ceux pour soigner les ulcères ou la tension. À chaque problème sa solution.

Les solutions contre la calvitie naissante

Chez la femme, la calvitie naissante mène souvent à une perte diffuse sur toute la tête. Le cauchemar commence souvent avec des cheveux qui deviennent de plus en plus fins, mous, ternes, clairsemés, ils perdent du volume. La solution : le volumateur.

Un volumateur se présente comme un petit filet, sur lequel on a cousu des faux cheveux. On le fixe sur le cuir chevelu avec des micro-barrettes, et on sort les vrais cheveux à travers les mailles du filet. On peut dormir avec et le retirer quand on veut. C'est plus léger qu'une perruque et surtout on a le sentiment d'avoir ses propres cheveux pour la modique somme de 450 euros.

Quelles solutions pour les hommes ?

Les hommes perdent plutôt sur les tempes et le haut du crâne. Avant, pour tromper l'ennemi, on mettait un coup de cirage ou de mascara. En 2014, on met de la poudre de cheveux ! À l'intérieur : des nanofibres de kératine ou de coton, chargées en électricité, et de la couleur de votre choix.

Mode d'emploi de la poudre de cheveux : on saupoudre la poudre là où ça fait mal, et ça colle au cuir chevelu ou aux cheveux existants. On fixe le tout avec un spray waterproof, et plus de traces du crime. Du moins, jusqu'au prochain shampoing et à condition de ne pas porter du blanc. Car il peut facilement y avoir des traces sur la chemise.

La poudre de cheveux est un bon produit de camouflage, idéal pour les grandes occasions, mariage par exemple. Son prix : 42,50 euros.

Des perruques en cas de calvitie complète

Le mot perruque est devenu tabou. Dans le milieu, on parle de chevelure. En allégeant le poids des mots, on permet de mieux accepter cet accessoire, destiné principalement aux femmes et aux hommes qui suivent un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie. Les cheveux tombent, les poils, les sourcils... Et repoussent dès l'arrêt du traitement.

Heureusement, la Sécu vous donne droit à 125 euros remboursés. Vous pouvez ainsi vous acheter un prêt-à-porter synthétique. Le prix comprend : un entretien en boutique, avec une conseillère, des essais de différents modèles, couleurs, tailles… Pour vous donner une idée des prix et des modèles, pour un modèle avec des cheveux naturels il faut compter 300 euros. Le cheveux indien est très prisé : c'est le plus beau, le plus souple, le plus brillant. On les teinte à la couleur de sa future propriétaire. Et on les confectionne le plus souvent en Chine ou aux Philippines.

Les perruques ne sont pas si agréables à porter. Certaines peuvent être un peu lourdes à porter, et puis en été, il fait chaud sous une perruque. Avec le traitement, on peut avoir des sueurs désagréables. Les colles aussi peuvent provoquer des irritations voire des allergies, mais c'est rare. Maintenant, si vous y mettez le prix, vous avez des perruques aux matières douces et confortables. Ou ces turbans en fibre de bambous, en fibres de lait, ou encore anti-UV grâce à un maillage de coton tissé très serré. Pas de colorants, pas de coutures, pas d'irritations.

Des perruques mal perçues par la société ?

Il faut passer le cap d'acheter une perruque. C'est cher, temporaire, et mal perçu par la société. Pourtant, une perruque apporte du réconfort à celles et ceux qui la portent. Elle permet de mieux s'accepter dans le miroir, vous remet sur le chemin du travail, des sorties entre amies... C'est même pour certaines un compagnon de route dans cette épreuve qu'est le cancer.

D'ailleurs, certaines ont fait le choix de donner leurs perruques à celles qui en ont besoin, parce qu'elles n'osent pas, parce qu'elles n'ont pas les moyens. Une initiative appelée Solidarité perruques.

En savoir plus sur la chute des cheveux

Sur Allodocteurs.fr

Ailleurs sur le web