1. / Bien-être - Psycho
  2. / Beauté, soins du corps
  3. / Cellulite

Pourquoi est-il difficile de se débarrasser de la cellulite au niveau des cuisses ?

Est-ce un phénomène de mode de ne pas vouloir de cellulite ? Ou réellement une préoccupation de santé ? Malgré une perte de poids, je ne parviens pas à me débarrasser de ma cellulite aux cuisses, pourquoi ?

Rédigé le

Pourquoi est-il difficile de se débarrasser de la cellulite au niveau des cuisses ?

Les réponses avec le Dr Philippe Blanchemaison, angiologue-phlébologue :

"La cellulite n'est pas une préoccupation de santé. La cellulite n'est pas une maladie. Une maladie est quelque chose qui évolue vers des complications. On peut avoir de la cellulite et vivre jusqu'à 90 ans sans aucun problème. La cellulite, c'est de la graisse sous cutanée. La graisse qui est dangereuse est la graisse intra-viscérale, qui est dans les viscères. Ce n'est donc pas un problème de santé mais une préoccupation réelle. S'agit-il d'un phénomène de mode ? Peut-être plus maintenant, mais ça l'a toujours été. Quand on regarde les tableaux du siècle dernier, on constate qu'il était fréquent d'avoir des hanches un peu généreuses. C'est donc peut-être aussi une question de la vision de la beauté.

"Il est difficile de se débarrasser de la cellulite aux cuisses. On perdra d'abord le gras au niveau des joues, au niveau de la poitrine, au niveau des épaules… La graisse au niveau des hanches, au niveau fémoral est une graisse résistante. Elle résiste aux régimes, à l'effort alimentaire et à l'exercice physique. Cette graisse part en dernier. L'idéal, c'est la prévention. Une fois que cette graisse s'est installée, elle peut partir mais elle part moins facilement que la graisse située ailleurs sur le corps.

"Si la graisse part, on n'aura plus l'aspect peau d'orange. L'aspect peau d'orange est lié à l'augmentation de volume, d'épaisseur du gras sous la peau. L'épaisseur normale dans les livres de médecine se situe aux alentours de 8 à 12 millimètres au niveau des cuisses. Et les jeunes femmes ou femmes moins jeunes qui vont en avoir vont avoir 20-30-40 millimètres tout en restant minces de la taille. Elles peuvent très bien être minces du visage, de la taille et avoir tout de même une épaisseur augmentée de l'hypoderme, la partie sous la peau au niveau des cuisses.

"Souvent, dans le ventre, on a de la graisse intra-viscérale, la graisse profonde, celle qui est dans les viscères autour du foie, du pancréas, sous les enveloppes musculaires. Certaines personnes n'ont juste que le gros bourrelet sur le ventre. Mais si on fait une IRM ou un scanner, on ne verra pas de graisse intra-viscérale. D'autres personnes n'ont pas de graisse sur le ventre et en ont tout de même dans les viscères. La graisse viscérale concerne plus les hommes que les femmes. Mais les femmes sont aussi concernées après la ménopause. Ce qui les protège avant la ménopause, ce sont les oestrogènes. Et après la ménopause, le taux d'oestrogènes diminue et la graisse va aussi se déposer au niveau du ventre."

Sponsorisé par Ligatus